Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Ouverture "Tchèque" pour l'Opéra de Marseille

Par Yannick Fage |

L’Orchestre Philharmonique de Marseille ouvre la saison 2012-2013 de l’Opéra de Marseille, vendredi 7 septembre, en compagnie de deux invités de marque : Jean-Claude Casadesus (direction) et Alexandre Kniazev (violoncelle).

Au programme, deux monuments signés Antonin Dvorak : la Symphonie n°9 dite du « Nouveau Monde » et le Concerto pour violoncelle.

La maîtrise de l’écriture, claire, limpide, la beauté de la palette sonore, le dramatisme de certains passages, la jubilation des mouvements extrêmes, ont fait le succès immédiat de la Symphonie du Nouveau Monde, et ce, dès sa création en 1893 au Carnegie Hall.

Quelques années plus tard, à Londres en 1896, le Concerto pour violoncelle op. 104 est donné pour la première fois. L’alliance entre force des Tutti, puissance des thèmes et équilibre orchestre-soliste, fait de cette œuvre le concerto le plus abouti du compositeur tchèque.

Pour ce voyage dans l’univers d’Anton Dvorak, deux guides de luxes :

Jean-Claude Casadesus, chef d’orchestre. En 1976, il crée l’Orchestre national de Lille. Sous sa direction, l’ONL a porté un large répertoire au fil de quatre continents et de trente pays. Parallèlement, Jean-Claude Casadesus mène une carrière internationale et est l’invité des orchestres de Moscou, Saint-Pétersbourg, Philadelphie, Salt Lake City, Baltimore, Montréal, Londres, Paris, Tokyo, Séoul, Taipei, Singapour, ou encore du Berliner Symphoniker… Ardent défenseur de la musique contemporaine, il est le Président de Musique Nouvelle en Liberté. Il s'agit d'une association de soutien et de promotion de la musique d’aujourd’hui ; elle a mis en place depuis 2001 des résidences de compositeurs, dont celle de Bruno Mantovani, de 2008 à 2011.

Alexandre Kniazev, violoncelliste, a connu et joué avec les plus grands. Il a ainsi pu se produire sous la baguette de chefs de renom tels que E. Svetlanov, Y. Temirkanov, M. Rostropovitch, N. Järvi, ou encore K. Masur. Il fut également l’invité régulier du Festival de Moscou « Les Soirées de Décembre » organisé par S. Richter qui l’a très fortement influencé. Soliste de renom, il est aussi connu pour un être un chambriste exceptionnel, s'entourant d'Evgeny Kissin, Vadim Repin, Plamena Mangova, la regrettée Brigitte Engerer, Boris Berezovsky, Dmitri Makhtin, ou encore Nikolaï Lugansky.

À découvrir autour de l'article