Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Shamir sur le dancefloor

Par Marc Zisman |

Le nouveau petit prince de la pop électro…

Déjà encensé ici en juin dernier lors de la parution de son premier EP de 5 titres, Northtown, Shamir livre On The Regular, nouveau single tubesque dans les moindres recoins de ses gènes ! Le gamin n’a toujours QUE 19 ans, s’appelle toujours Shamir Bailey – Shamir tout court pour les sunlights et les caméras – et sait comment sculpter la miniature électro-pop qui prend en otage le cerveau et le corps dès la première écoute. Sur Northtown, il réussissait le tour de force de se glisser dans la peau des fils spirituels de Prince ET de Michael Jackson dès If It Wasn't True qui ouvrait brillamment ce EP… La comparaison était peut-être un brin poussive et pourtant, ce gamin originaire de Las Vegas domptait le groove sous toutes ses formes, d’un bout à l’autre de ce premier EP. Effluves de disco, de house et d’electro-funk çà et là, Shamir osait même conclure son affaire par une reprise acoustique de Lived And Died Alone de la chanteuse country Lindi Ortega. Sa voix androgyne et totalement flexible est une fois de plus au cœur de ce nouveau single nettement plus commercial, entre electro minimaliste et pop funky. Mais même dans cette configuration moins osée, Shamir garde sa personnalité. Les oreilles expertes de XL Recordings ont elles-aussi été charmées puisque le jeune Américain vient d’être signé par le label britannique où opère un casting éclectique et de goût comprenant, entre autres, Adele, FKA Twigs, The Horrors, Jack White, King Krule, Vampire Weekend et The XX. Le premier album de Shamir prévu pour 2015 devrait logiquement faire sensation…



Petit rappel du single précédent, If It Wasn’t True :



Et celle de la perle house Sometime's A Man :



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article