Votre panier est vide

Rubriques :
News

Professeur Cooper

Par Max Dembo |

L’étonnant premier album du généticien Max Cooper

Être généticien et faire de la techno n’est pas incompatible. La preuve a même un nom : Max Cooper. A 34 ans, ce brillant Irlandais basé à Londres publie avec le bien nommé Human, un beau premier album alternant minimale un brin planante et electronica cérébrale tentant de fusionner ses deux passions. Après avoir remixé notamment Hot Chip, Au Revoir Simone, Agoria ou bien encore le compositeur Michael Nyman, Cooper construit ici une techno logiquement organique et à laquelle on s’accroche dès les premières notes. Citant Jon Hopkins, Sigur Rós et Ólafur Arnalds comme influences, Max Cooper taille à la serpe façon Aphex Twin, déploie en boucle de somptueux petits motifs à la Philip Glass, fait léviter ses sons comme Brian Eno et excelle lorsqu’il s’agit de faire légèrement tanguer une mélodie bien trouvée (comme sur le somptueux Supine). Un vrai choc sensoriel.





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article