Catégories :

Initials B.B.

Lisa Batiashvili et Daniel Barenboim unis par Tchaïkovski et Sibelius...

Par SM | Vidéo du jour | 13 novembre 2016
Réagir

Avec son nouvel album qui réunit les concertos pour violon de Tchaïkovski et Sibelius, Lisa Batiashvili affirme encore un peu plus la personnalité d’un archet qui a impressionné des baguettes aussi majeures que celles d’Ashkenazy, Eschenbach, Maazel, Zubin Mehta, Rattle, von Dohnányi et quelques autres... Aux côtés de la violoniste géorgienne, Parisienne d’adoption, dans cette nouvelle aventure discographique parue chez Deutsche Grammophon, un certain Daniel Barenboim à la tête de la Staatskapelle de Berlin... Voilà donc deux des concertos pour violon les plus enregistrés depuis soixante-dix ans réunis sur un même disque. Avec une interprétation en tous points unique de celui de Sibelius qui prend place aux cotés des visions les plus singulières signées Oistrakh, Accardo, ou Spivakovsky. La violoniste témoigne ici d'une richesse de phrasés uniques, et dans l'immense premier mouvement articule chaque phrase sans oublier la grande forme ni la nécessité de varier les couleurs. Barenboim lui offre un orchestre sombre, qui rappelle le noir des couches rocheuses de la région d’Helsinki. Le Tchaïkovski demeure dans la même veine, une absence de brillance absolument virtuose, pour un maximum de sensibilité. Une vraie réussite dont les protagonistes racontent la conception :



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters