Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Eno et Hyde, la grande vie

Par Max Dembo |

Un 2e album aux saveurs africaines pour le tandem Brian Eno/Karl Hyde...

Pour leur seconde collaboration qui fait suite à Someday World paru en mai 2014, Brian Eno et Karl Hyde d’Underworld proposent un disque totalement bluffant. Les fans d’Eno qui connaissent l’éclectisme et l’ampleur de sa discographie savent que le génial savant-fou britannique est capable de tout, comme ici d’enraciner sa musique dans les rythmes de l’Afrique de l’Ouest (la musique polyrythmique de Fela Kuti et du funk n’est pas loin).

Certes, ça n’est pas une première pour Eno qui avait déjà puisé à cette riche source. Mais High Life passionne par la solidité de son écriture et son instrumentarium et propose une alternative à la facette « ambiant » du musicien producteur. On pense parfois aux Talking Heads de Remain In Light (produit en 1980 par un certain Brian Eno…).

Lorsque les sonorités urbaines prennent le dessus, la tension est impressionnante (comme sur Moulded Life). High Life trouve également son inspiration dans le minimalisme répétitif de compositeurs comme Steve Reich et Phillip Glass, dont Eno intègre ici la philosophie avec originalité et intelligence. On sort de cette écoute chamboulé par un voyage totalement kaléidoscopique, qui doit tant au rock qu’à la musique électronique ou à la world. Un trip qui ne laisse surtout pas indifférent.






Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article