Votre panier est vide

Rubriques :
News

Bob Moses, la grâce électro

Par Marc Zisman |

Un impressionnant duo canadien installé à Brooklyn...

Bob Moses n’est pas un mais deux. Derrière ce sobriquet (une référence au grand architecte qui rénova New York au milieu du XXe siècle ? Ou au batteur de jazz du même nom ?) se cachent en fait Tom Howie et Jimmy Vallance. Deux personnalités pour un concept justement un brin bicéphale. D’un côté, des titres ouvertement et essentiellement électroniques et planants, sorte de sublime deep house rêveuse en apesanteur. De l’autre d’occasionnelles folk song juste mouchetées de machines. La force du jeune tandem canadien installé à Brooklyn est dans la fusion de toutes leurs multiples obsessions. Car derrière son éclectisme de façade, All In All paru il y a quelques jours chez Domino offre une belle unité. La production est d’une perfection rare, le chant joue la carte de l’onirisme et de la douceur (on pense parfois à la voix de Jose Gonzalez), la surprise surgit à chaque instant (au hasard : mais que fait ici cette belle reprise d’I Ain't Going To Be The First To Cry de Bobby Bland ?) et on sort comme revigoré de cette pépite électro à part simplement magnifique.



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article