Votre panier est vide

Rubriques :
News

Andy Shauf, l'héritier d'Elliott Smith ?

Par Marc Zisman |

Un grand orfèvre pop est né...

Tombé dans la marmite douillette de la pop chambriste et chatoyante, la Canadien Andy Shauf signe ici l’un des meilleurs albums d’indie pop de 2016. Tout est précis beau et touchant sur The Party, le troisième opus du jeune songwriter originaire du Saskatchewan, qui comblera notamment les fans d'Elliott Smith et de mélodies renversantes et d’arrangements léchés comme Harry Nilsson, Dean Friedman et autres Paul Simon en concoctaient dans les années 70. Tout semble ici d’un grand classicisme et pourtant la plume de Shauf est d’un tel niveau qu’on se cramponne vite à ses mélodies imparables. En deux, voire trois écoutes, l’addiction à The Party est totale. Un vrai tour de magie pop.





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article