Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

YellowStraps, soul déconfinée

Par Charlotte Saintoin |

Qobuzissime pour "Yellockdown Project", le nouvel album collaboratif des frères Murenzi, experts bruxellois en néo-soul raffinée...

Avec Goldress, leur premier EP sorti en février 2020, Alban et Yvan Murenzi alias YellowStraps avaient déjà mis la barre très haut. Il y avait cette pochette paradoxale, où ils posaient sagement comme des écoliers, droits dans leur salopette, avec des têtes drapées dans du satin doré. Puis cette néo-soul bien arrangée et réfléchie qui débordait de huit titres, dans la lignée de Maverick Sabre, Daniel Caesar ou encore King Krule, comme de la foisonnante nouvelle scène soul britannique, Jordan Rakei en tête, qui savait combiner avec subtilité et précision nu soul, chill et jazz.

Une si grande maturité si jeune, c’est rare. Mais il faut dire que les deux frères, ayant grandi en Ouganda mais arrivés tôt en Belgique, trempent dans la scène bruxelloise depuis longtemps aux côtés de Roméo Elvis, du digger notoire Le Motel et ont déjà raflé quelques trophées.

Inspirés plutôt que freinés dans leur élan par le confinement du printemps dernier, le duo s’est lancé le défi de composer un morceau par jour et de multiplier les collaborations à distance. Défi largement remporté puisque l’intégralité des seize morceaux réunis sous le titre Yellockdown Project contient des featurings avec des invités de tous horizons mais bien installés aux avant-postes de la néo-soul et du rap, ce qui permet d’ouvrir encore le champ des possibles et de monter d’un cran la formule.

On retrouve ainsi les Parisiens Crayon et Lord Esperanza ou encore le Californien Jae Luna. Seule différence avec Goldress, les frères YellowStraps font le grand saut dans à la langue française avec le rappé Raison, Visage, Frissons et Si tu savais. Une véritable pépite et un potentiel énorme qui replace la Belgique et sa foisonnante scène sur l’échiquier musical.

ÉCOUTEZ "YELLOCKDOWN PROJECT" DE YELLOWSTRAPS SUR QOBUZ

À découvrir autour de l'article