Catégories :

Seu Jorge et Rogê, amitié acoustique

Le duo signe un album de musique brésilienne simple, intimiste et d'une beauté folle. Un must de samba-bossa !

Par Stéphane Deschamps | Vidéo du jour | 16 février 2020
Réagir

Ici, on connaît bien Seu Jorge pour ses interprétations de chansons de Bowie dans le film La Vie aquatique de Wes Anderson. On connaît moins Rogê, autre chanteur carioca auteur de sept albums et spécialisé dans le style samba-funk.

Amis depuis 25 ans, les deux hommes n’avaient jamais rien enregistré ensemble. Puis, en août 2019, ils ont fait ce disque en studio en Hollande, dans des conditions particulières : enregistré en deux jours et une prise live, gravée directement sur vinyle, sans post-production. C’est le concept et le cahier des charges pour toutes les sorties du bien-nommé label anglais Night Dreamer. Et comme souvent quand la technique sait s’effacer, c’est merveilleux.



Avec Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions, Seu Jorge et Rogê semblent jouer leurs sept chansons par une nuit d’été sur une terrasse en bord de mer. Aucune pression, des guitares et quelques percussions douces, deux voix l’une très basse et l’autre plus haute qui s’enlacent et harmonisent, un sentiment de simplicité et d’intimité comme on en entend rarement dans un enregistrement. C’est de la musique pour célébrer une amitié, magnifique par son absence de production et d’intention commerciale.



Seu Jorge et Rogê jouent comme devaient le faire les artisans inventeurs de la samba-bossa il y a plus de 60 ans, avant que cette musique ne devienne un phénomène mondial et parfois sa propre caricature. Touché par la grâce du moment, ce disque est une vraie aire de repos pour les oreilles, et déjà un classique de la musique brésilienne.

ÉCOUTEZ "NIGHT DREAMER DIRECT-TO-DISC SESSIONS" DE SEU JORGE & ROGÊ SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures