Catégories :

Patton et Vannier, une rencontre

Quand l'Américain Mike Patton et le Français Jean-Claude Vannier signent l'album le plus surnaturel et beau de la rentrée...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 14 septembre 2019
Réagir

Mike Patton n’en est pas à son premier projet improbable. Et il n’y a rien de surprenant à voir le nom du génial cerveau azimuté et protéiforme de Faith No More, Fantômas, Tomahawk ou bien encore Mr. Bungle accolé à celui de Jean-Claude Vannier, personnage à part du paysage musical français, auteur-compositeur-arrangeur pour des épées nommées Barbara, Claude François, Jacques Higelin, Alain Bashung, Michel Polnareff, Claude Nougaro, Juliette Gréco et surtout Serge Gainsbourg avec qui il composa le mythique Histoire de Melody Nelson.

Entre 1975 et 1990, Vannier publia même une demi-douzaine d’albums de chansons mélancoliques qui ne lui permettront malheureusement jamais de décrocher la lune mais lui offriront un joli cercle d’aficionados.

C’est justement autour d’un hommage à Gainsbourg que le Californien et le Français se sont rencontrés en 2011. Huit ans plus tard, ils gravent dans la cire leur amitié artistique superbement baroque et éblouissante, baptisée Corpse Flower.



Un ovni discographique inétiquetable mêlant chanson pure, pop et vraie fausse musique de film tractée par des cordes jamais grandiloquentes. Logiquement, les orchestrations de Jean-Claude Vannier, éclectiques au possible, sont à tomber ; alternant entre raffinements épurés et flamboyances romantiques. Des paysages sonores à tiroirs dans lesquels Mike Patton n’a qu’à faire glisser sa voix élastique, intense et profonde.

A l’arrivée, Corpse Flower est une création à l’état pur ne ressemblant à aucune autre, une symphonie de mille sons, sans œillère. Etonnant.

ECOUTEZ "CORPSE FLOWER" DE MIKE PATTON & JEAN-CLAUDE VANNIER SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters