Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

New Order, c'était mieux avant ?

Par Marc Zisman |

Enfin disponible en digital, l'impeccable compilation "Substance" zoome sur l'âge d'or de la formation de Manchester, entre 1981 et 1987...

Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions vraiment réussies entre rock’n’roll et dance music. Après le suicide de Ian Curtis, le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk transformé en maîtres du dancefloor a signé la BO parfaite de la morose Angleterre thatchérienne.

Publié en août 1987 sur le label Factory, Substance qui sort enfin en version digitale réunit tous les singles et leurs faces B comme les tubesques Blue Monday, Ceremony, Confusion, The Perfect Kiss ou Bizarre Love Triangle.



C’est évidemment l’âge d’or du quartet réunissant Bernard Sumner, Peter Hook, Gillian Gilbert et Stephen Morris. Malgré quelques temps forts (comme l’album Technique en 1989), New Order ne retrouvera jamais véritablement ce niveau de composition…





ÉCOUTEZ "SUBSTANCE" DE NEW ORDER SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article