Catégories :

Le combat des Amazones d'Afrique

Avec leur 2e album Qobuzissime, le collectif africain chante les droits des femmes du monde entier avec une puissance renversante.

Par Benjamin MiNiMuM | Vidéo du jour | 24 janvier 2020
Réagir

Supergroupe panafricain lancé par les chanteuses Mamani Keita, Oumou Sangaré et Mariam Doumbia en 2014, Les Amazones d’Afrique continuent le combat pour les droits des femmes et pour bousculer patriarcat et clichés sur leur second album qui paraît sur Real World, le label fondé par Peter Gabriel.

Intitulé Amazones Power, le disque réunit donc des divas du Mali (Mamani Keita, Rokia Koné, Ami Yerewolo), du Bénin (Fafa Ruffino) de Guinée (Niariu), du Burkina Faso (Kandy Guira) ou d’Algérie (Nacera Ouali Mesbah), qui mettent leurs expertises vocales au service des arrangements modernes concoctés par Liam Farrell alias Doctor L (Mbongwana Star, Bantou Mentale…). Des rythmiques hip-hop, afrobeat, dub ou électro accueillent des percussions ancestrales ou synthétiques, des claviers vintage ou des plug-ins récents, des guitares affolées et des basses efficaces.



Enregistré entre Dakar et Paris, ce manifeste sérieusement sautillant et gavé de soul ouvre aussi sa tribune à quelques sympathisants masculins, tels les rappeurs queer du trio parisien Nyoko Bokbae (Douranne “Boy” Fall et Magueye “Jon Grace” Diouk) sur Heavy ou le reggaeman malien Koko Dembelé, embarqué aux côtés de Mamani Keita sur Timbuktu et Dogon.



Un casting 5 étoiles qui offre une variété d’ambiances, renforçant le propos militant de cet Amazones Power Qobuzissime !



ÉCOUTEZ "AMAZONES POWER" DES AMAZONES D'AFRIQUE SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures