Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Kristjan Randalu, l'étonnant Estonien

Avec le guitariste Ben Monder et le batteur Markku Ounaskare, le pianiste signe un disque envoûtant chez ECM...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 14 avril 2018
Réagir
Qobuz

Pour ses débuts sur le label ECM, le pianiste estonien Kristjan Randalu s’est entouré du guitariste américain Ben Monder et du batteur finlandais Markku Ounaskari. Une association suggérée par Manfred Eicher qui a produit ce disque enregistré en France, à La Buissonne, durant l’été 2017. Absence est avant tout une belle introduction au jeu ample et assez lyrique d’un musicien qui dit avoir été fortement marqué par ses compatriotes compositeurs Erkki-Sven Tüür et Tõnu Kõrvits.

Ancien élève de John Taylor et Django Bates, Randalu a longuement étudié la musique classique avant de se pencher sur le jazz. Un apprentissage qui s’entend dans son piano comme dans son écriture. Sa technique, impressionnante, comme la puissance narrative de ses improvisations confèrent à son univers une multitude de couleurs. Une palette dont s’emparent à l’unisson Ben Monder, grand guitariste on ne peut plus sous-estimé, et Markku Ounaskari.



ECOUTEZ ABSENCE DE KRISTJAN RANDALU SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters