Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

King Krule, un père en paix

Par Charlotte Saintoin |

Pour son 3e album, Archie Marshall peaufine une envoûtante mélancolie qui ne ressemble qu'à lui...

Cheveux flamboyants, visage anguleux, tâches rousses sur peau nacrée, Archie Marshall confirme depuis longtemps l'adage l'habit ne fait pas le moine. L'ex-adolescent baryton qui publiait 6 Feet Beneath The Moon en 2013, puis The Ooz en 2017 est désormais père. Pour son troisième album Man Alive!, King Krule, 25 ans maintenant, édulcore sa mélancolie.

Le long de quatorze pistes où les cuivres dessinent l’intime, le Londonien exilé à la campagne égaye son blues. La voix paniquée d’hier berce (The Dream), se réverbère (Supermarché), légère (Theme For The Cross), adolescente (Please Complete Thee). Aérienne quand il évoque sa fille sur le planant Airport Antenatal Airplane, aux côtés de celle échantillonnée de Nilüfer Yanya.



Et dans cette no-wave apaisée, King Krule infuse ce qu’il faut de flow rugueux et de saxophones convulsés (Stoned Again), de noirceur punk (Comet Face) pour sculpter ses fulgurantes quarante minutes. L'angoissé a trouvé la paix.



« Je vois de la beauté partout. Je savais qu’elle était là mais aujourd’hui je la comprends bien plus ». Co-produit par Dilip Harris, Man Alive! a été enregistré de nuit, comme ces prédécesseurs, entre Londres et pour la première fois à Stockport, près de Manchester. Un grand disque qui se sublimera sur scène.

ÉCOUTEZ "MAN ALIVE!" DE KING KRULE SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !