Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Igor Levit, récital confiné

Par François Hudry |

Avec "Encounter", le pianiste germano-russe signe un album étonnant où se carambolent des compositeurs aussi divers que Bach, Brahms et Morton Feldman !

Si la crise sanitaire mondiale de 2020, suite à l’épidémie de la Covid-19, a suscité l’angoisse de toute la société, elle a aussi mobilisé l’imagination des artistes et, en particulier, celle des musiciens.

Confiné comme tant d’autres dans son appartement, le pianiste Igor Levit a diffusé tous les jours un concert en direct sur les réseaux sociaux, allant même jusqu’à jouer pendant 20 heures les Vexations d’Erik Satie, une suggestion loufoque de ce vieux plaisantin prise au sérieux par de très nombreux pianistes.



Fruit de cette période d’isolement, le nouvel album de Levit, Encounter, fait se rencontrer toute une chaîne de compositeurs dans une sorte de « Marabout de ficelle… » intelligent et plaisant.



De Bach arrangé par Busoni à Palais de Mari, la dernière œuvre de Morton Feldman pour piano solo, en passant par Brahms arrangé par Reger et Reger lui-même transformé par Julian Becker, ce sont autant de connexions intimes entre compositeurs, de rencontres souterraines, de désirs de solidarité à un moment où l’isolement était à l’ordre du jour. C’est cette introspection et cette ferveur en l’humanité que l’on entend dans ce disque poignant et comme hors du monde.



ÉCOUTEZ "ENCOUNTER" DE IGOR LEVIT SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article