Votre panier est vide

Rubriques :
News

Eddie Van Halen, mort d'un guitar hero

Par Marc Zisman |

Membre fondateur du groupe Van Halen, le guitariste virtuose s'est éteint à l'âge de 65 ans...

L’avalanche de réactions à l’annonce de la mort d’Eddie Van Halen sur les réseaux sociaux montre l’aura du plus célèbre guitariste de sa génération. Emporté par un cancer de la gorge le 6 octobre 2020, l’Américain d’origine hollandaise dynamita les codes de la guitare électrique à la fin des seventies pour remplir les stades, la décennie suivante, avec le groupe qui portait son nom de famille et celui d’Alex, son batteur de frère.

Guitares maousses, rythmique bodybuildée, synthés triomphants, le hard FM façon Van Halen fut un irrésistible cartoon rock’n’roll qui atteindra une sorte d’apogée avec 1984, leur sixième album. Pierre angulaire de ce tsunami d’excès jouissifs, le single Jump qui fait encore se lever les stades. Au micro, David Lee Roth est un entertainer/showman sans équivalant capable de tous les saltos arrières vocaux possibles tandis qu’aux commandes de sa guitare Frankenstrat bariolée, Eddie Van Halen est l’un des plus impressionnants pyromanes du moment.

L’originalité de sa virtuosité fut une évidence dès le premier album éponyme de Van Halen paru en 1978. Avec son court instrumental Eruption, il se lance dans un feu d’artifice technique qui influencera des hordes de jeunes guitaristes aux quatre coins du monde, tous scotchés par sa technique du tapping (jouer de façon supersonique sur le manche de sa guitare avec ses deux mains). Sur ce même disque, il revisite également le mythique You Really Got Me des Kinks.

Eddie Van Halen racontait qu’il avait eu la révélation rock’n’roll en écoutant à l’adolescence les albums de Cream, le groupe d’Eric Clapton, l’une de ses idoles. Mais son autre influence majeure fut bien évidemment Jimmy Page et toute la discographie de Led Zeppelin. Durant les années 80, il est LE guitar hero qui fascine même un certain Michael Jackson qui lui demande de signer le solo de Beat It en 1982. Trois ans plus tard, sa musique résonne encore sous forme de clin d’œil dans le film Retour vers le futur : Eddie Van Halen est définitivement une icône de la pop culture. Influent comme jamais, il engendrera sans le vouloir de nombreux guitaristes instrumentistes métaleux fatigants, exclusivement intéressés par la technique de leur instrument…

Malgré cette montagne de lauriers, Eddie Van Halen ne cherchera jamais vraiment à bomber le torse sous les sunlights. Surtout que côté backstage, sa vie est jalonnée de multiples soucis de santé et d’addiction à l’alcool. Et même si le groupe s’était reformé à plusieurs reprises durant ces vingt dernières années, l’âge d’or du rock’n’roll pyrotechnique semblait bien lointain. Mais peu importe, le nom d'Eddie Van Halen était déjà gravé depuis des lustres dans le livre d'or de l'histoire du rock...

ÉCOUTEZ LES ALBUMS DE VAN HALEN SUR QOBUZ

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !