Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Daniel Avery, techno star

Un nouvel album aux airs de vraie-fausse B.O. de film...

Par Smaël Bouaici | Vidéo du jour | 11 avril 2018
Réagir
Qobuz

Propulsé nouvelle sensation de la techno anglaise par toute la critique lors de la sortie de son premier album Drone Logic en 2013, Daniel Avery est depuis devenu l’une des références pour le circuit de la dance music européenne, s’affichant régulièrement dans les programmations des meilleurs clubs et festivals du continent, et notamment au célèbre club londonien Fabric, dont il est devenu l’un des piliers. Après quatre années passées à profiter de sa cote de tournée en tournée, l’Anglais s’est enfin décidé à se poser pour enregistrer un nouveau long format, dans un studio au bord de la Tamise. Le revers de la médaille. « Drone Logic a changé ma vie. J'ai commencé à tourner sans arrêt et partout. C'est génial car j'adore mixer, mais c'est devenu plus difficile de trouver du temps pour la production. »

A l’inverse des productions ciblées dancefloor de son premier essai, Song For Alpha, mixé par son mentor Erol Alkan, patron du label Phantasy, rencontré aux fameuses soirées Trash, démarre par une plage d’ambient, First Light, avant d’embrayer sur un trip hypnotique et onirique sur Stereo L. Les kicks de Projector et Sensation nous ramènent dans le noir d’un club de Detroit dans les 90’s, mais c’est pour aussitôt replonger la tête sous l’eau avec des délires inspirés par Brian Eno sur Citizen//Nowhere, Days From Now, Embers ou Quick Eternity, qui clôture ce voyage par une démonstration de finesse aux airs de bande-son de film. Une ambition que Daniel Avery revendique : ce Song For Alpha ressemble à une carte de visite parfaite en cas de rencontre avec un cinéaste.





ECOUTEZ SONG FOR ALPHA DE DANIEL AVERY SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters