Catégories :

Beach Bunny, un tsunami de power pop

Avec "Honeymoon", la bande de la jeune Lili Trifilio signe un impeccable brûlot de pop punk bubblegum à écouter en boucle...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 20 février 2020
Réagir

La power pop ne crèvera donc jamais. Preuve n°54787 avec Lili Trifilio, cerveau de 23 ans seulement de Beach Bunny, qui, sans chercher à réinventer la roue, signe un premier album plutôt jouissif rien qu’en jonglant avec les codes du genre.

Textes autobiographiques directs, rythmique uppercut, guitares solaires, refrains ultra-catchy et léger esprit punk/garage, il y a du Liz Phair et du Best Coast dans ce Honeymoon sans prétention qui cause évidemment de « j’suis seule, j’m’fais chier, j’l’aime, il m’aime plus, etc. » sans jamais lasser.



Même vêtue d’un tel minimalisme salvateur, la chanteuse de Beach Bunny affiche déjà un magnétisme bluffant à suivre de près.



ÉCOUTEZ "HONEYMOON" DE BEACH BUNNY SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures