Catégories :

Albin de la Simone, less is more

Un 5e album plus intimiste que jamais...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 2 mars 2017
Réagir

Depuis une quinzaine d’années, il promène son beau minimalisme dans la chanson française avec des déhanchements bien à lui. Avec Un homme paru en 2013, Albin de la Simone entrait dans la quarantaine avec un sérieux rare, certes sans jamais renier la singularité voire l’humour qui faisaient jusqu’ici son charme depuis ses débuts, mais avec un ton plus adulte… Pour L’un de nous, cet héritier d’Alain Souchon et Mathieu Boogaerts offre des vignettes encore plus introspectives et encore plus centrées sur l’amour. Des vignettes où règne l’épure. Épure des mots, des sons, des mélodies et même de sa propre intimité. Car derrière ses chansons sans gras ni superflu, Albin de la Simone enregistre des disques de plus en plus intimes, juste vêtus d’un piano discret ou de cordes floutées. Du grand art.













Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters