Catégories :

Les albums

4722 albums triés par Meilleures ventes et filtrés par Classique et Traditional
CD20,49 CHF

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Universal Music B.V.

HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
CD45,49 CHF

Classique - Paru le 13 septembre 2019 | Universal Music Australia Pty. Ltd.

HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Classique - Paru le 27 septembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES30,99 CHF
CD23,49 CHF

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES30,99 CHF
CD23,49 CHF

Classique - À paraître le 8 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Classique - À paraître le 8 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES24,99 CHF
CD21,49 CHF

Classique - À paraître le 25 octobre 2019 | SFS Media

Hi-Res Livret
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
CD21,99 CHF

Classique - Paru le 27 septembre 2019 | Sony Classical

CD20,49 CHF

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Australian Broadcasting Corp (ABC)

CD21,49 CHF

Classique - Paru le 9 septembre 2019 | Menuetto Classics

CD27,49 CHF

Classique - Paru le 27 septembre 2019 | Decca (UMO) (Classics)

CD23,49 CHF

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | Jade

CD2,99 CHF

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | BMG Rights Management (UK) Ltd

HI-RES19,99 CHF
CD14,49 CHF

Classique - Paru le 8 mars 2019 | Alia Vox

Hi-Res Livret
Jordi Savall et son équipe, un ensemble de musiciens et narrateurs extraordinairement cosmopolite venus d’Afrique, de Chine, d’Espagne bien sûr, du Proche et du Moyen Orient, nous invitent ici à suivre en musique les péripéties de l’écrivain berbère Ibn Battuta, considéré comme l’un des plus grands voyageurs de tous les temps. Né au Maroc en 1304 où il s’éteignit en 1377, il se lança sur les routes dès 1325 et visita le monde connu pendant quelque trente ans, de son Maroc natal jusqu’au fin fond de la Chine en passant par l’Afrique noire, l’Inde, les steppes d’Asie centrale, l’Iran, l’Indonésie, le Bengale, l’Europe du Sud, la Mecque pour un long séjour, et tout ce qui se trouvait entre ces divers points puisqu’il les reliait à pied, à dos de chameau ou en bateau... Son impressionnant périple – véridique ou, peut-être, partiellement embelli et augmenté par ses propres soins ou ceux des scribes de son temps, puisqu’on trouve dans le récit des recyclages de textes plus anciens – en a fait le prototype du globe-trotter et surtout le maître du récit de voyage. Cet album est donc lui-même un voyage musical à travers une bonne partie de l’itinéraire d’Ibn Battuta, axé autour d’un ensemble récurrent de narrations en diverses langues et de « taqsim », cette sorte de prélude joué par un instrument solo dans la tradition arabe et turque. Mais on découvrira aussi de nombreux accents africains, chinois, indiens, ibériques, russes etc. traditionnels hérités de ce XIVe siècle planétaire, que Savall et son équipe sont allés découvrir dans le fonds folklorique le plus ancien qui soit, avant même qu’il n’existât la moindre notation pour ce genre de musique. La part improvisée, on s’en doute, est des plus considérables, mais l’on peut gager que nos musiciens, aguerris en la matière, nous offrent le plus approchant de ce qu’Ibn Battuta avait pu entendre à l’époque. Fascinant ! © SM/Qobuz
CD14,49 CHF

Classique - Paru le 18 mars 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
« Au sommet, la divine Jessye dialogue avec le piano de Daniel Barenboim, pour écrire une fascinante encyclopédie de l'âme romantique. [...] Le plus beau florilège de lieder de Brahms jamais enregistré par une dame ? Peut-être bien. À l’origine caché au sein d’une intégrale dans laquelle Fischer-Dieskau se taillait la part du lion, ce trésor nous revient dans un son magnifié, soumettant l’auditeur, plus de trois décennies après, à ses infinis sortilèges. [...] Et le piano tour à tour ténor, baryton, masse chorale en puissance, de Barenboim, dont le souffle visionnaire établit avec l’accompagnée un dialogue d’égal à égal qui vaut, à chaque note, stimulation de l’un par l’autre. » (Diapason, septembre 2016 / Emmanuel Dupuy)

Le genre

Musique vocale profane dans le magazine