Les albums

38,39 CHF

Oratorios profanes - Paru le 20 septembre 2007 | Coviello Classics

Le Festin d'Alexandre, HWV 75 / Dorothee Mields, sop. - Judith Berning, alto - Paul Agnew, tén. - Woong-jo Choi, basse - Chœur de Chambre d'Aix-la-Chapelle - Chœur de Chambre d'Overbach - Orch. Symph. d'Aix-la-Chapelle - Marcus Bosch, direction
31,98 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 7 décembre 2018 | CPO

Livret Distinctions 5 de Diapason
Ah ça, on ne peut vraiment pas affirmer que le personnage de Christophe Colomb ait inspiré beaucoup de compositeurs ; un opéra de Milhaud, une ode-symphonie de Félicien David… et aussi cette cantate dramatique de Heinrich von Herzogenberg (1843-1900), Columbus, créée en 1870, oubliée pendant cent quarante-cinq ans, enfin présentée pour la première fois en 2017 et ici enregistrée en première discographique mondiale. Admirateur initial de Wagner, Herzogenberg déplaça ses allégeances vers Brahms dont il devint un très proche ami, et dont l’influence devait être fondamentale. Ce qui n’empêche pas Columbus de présenter nombre de similitudes avec le premier Wagner, celui du Vaisseau fantôme bien évidemment, dont les aspects les plus maritimes étaient un superbe modèle. On y note aussi l’usage d’une sorte de « récitatif » vocal, d’essence modérément mélodique, tandis que le contenu purement musical est plutôt confié à l’orchestre. Sachons gré à l’Orchestre philharmonique de Graz et au chœur de l’opéra de Graz, en Autriche, d’avoir ainsi honoré le fils de la ville que fut Herzogenberg, avec cet enregistrement de belle tenue. © SM/Qobuz
31,98 CHF

Musique vocale profane - Paru le 7 octobre 2014 | BR-Klassik

Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Record of the Month - Le Choix de France Musique - 5 Sterne Fono Forum Klassik
47,98 CHF
31,98 CHF

Musique vocale profane - Paru le 21 septembre 2018 | SOMM Recordings

Hi-Res Livret Distinctions 5 étoiles de Classica
« En dehors des Sea Pictures, les mélodies avec orchestre d’Elgar restent méconnues : c’est dommage, car elles renferment de véritables gemmes, comme Pleading (Prière). Et c’est bien vers le pays du rêve que nous entraînent ces musiques élégiaques, tendres, nostalgiques ou au contraire secouées d’un irrésistible élan de passion, comme ce Vent de l’aube où la voix de Kathrin Rudge prend fièrement son essor au-dessus de houles orchestrales prémonitoires des Sea Pictures. [...] Large et expressif comme à l’accoutumée (ses excellents Delius), Barry Wordsworth fournit aux deux comparses Kathrin Rudge et Henk Neven un soutien à la fois parfaitement synchronisé et chaleureux [...] » (Classica, novembre 2018 / Michel Fleury)
31,98 CHF

Musique vocale profane - Paru le 13 octobre 2017 | SWR Classic

Livret Distinctions Diapason d'or
31,99 CHF

Musique vocale profane - Paru le 15 mars 1993 | Arion

Distinctions Diapason d'or
31,99 CHF

Musique vocale profane - Paru le 25 février 2014 | Music and Arts Programs of America

Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica
" Pour son 125e anniversaire, Music & Arts rend hommage à Lotte Lehmann (1888-1976). Cinq heures de chant [...] Précieux, car le plus rare vient de documents radio aux USA, entre 1938 et 1951. Du lied essentiellement [...] Lehmann en direct (la radio est du direct) est irrésistible. [...] Le charme et la chaleur qui n'ont été qu'à Lehmann et la vérité, la présence du timbre unique sont là. Pour fans du lied, certes. Mais pour eux plus qu'un must !" (Classica, avril 2015 / André Tubeuf) « Un coffret sans précédent rassemble gravures officielles et témoignages en concert, dont plusieurs inédits, de Lotte Lehmann, l'immense cantatrice, porte-étendard de la culture allemande en son exil américain. [...] Débordant d'inédits (plusieurs avec Bruno Walter) bénéficiant d'un soin exceptionnel pour la restauration comme pour la documentation du livret, cette édition anniversaire est une manne, qui ne doublonne que très peu avec les six volumes de l'édition Naxos. [...) L'illustre exilée fut surtout la voix intègre, inextinguible, de la poésie allemande, puisque le lied fut jusqu'à la fin (aussi par son enseignement) la grande mission de sa vie.» (Diapason, septembre 2015 / Jean-Philippe Grosperrin)
35,99 CHF
30,99 CHF

Oratorios profanes - Paru le 26 avril 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Record of the Month - Hi-Res Audio
C'est en 1790 que Mozart reçoit la demande (une commande très mal rémunérée) de réorchestrer au goût du jour l'oratorio "Le Festin d'Alexandre ou le Pouvoir de la musique" (Alexander's feast) de Haendel, lequel voulait par cette œuvre démontrer la suprématie de la musique sur toute autre forme d’art, elle seule étant capable de susciter les sentiments les plus divers et les plus profonds, et dont Sainte Cécile est l’allégorie idéale. C'est sous le titre allemand de "Thimotheus ou le Pouvoir de la musique" que cette nouvelle mouture sera présentée à Vienne, en 1812, lors d'un grand concert patriotique destiné à fêter la déroute de Napoléon et de la Grande Armée lors de la campagne de Russie. On doit cette résurrection à Nikolaus Harnoncourt qui a dirigé cette œuvre 200 ans jour pour jour après sa création. Lors de cette captation en public, Harnoncourt fait tonner la grosse caisse dans les scènes de guerre et enflamme les solistes et les chœurs dans les pages jubilatoires. FH
30,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 28 décembre 1979 | deutsche harmonia mundi

34,49 CHF
24,99 CHF

Oratorios profanes - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Marlis Petersen, soprano - Werner Güra, ténor - Dietrich Henschel, baryton - RIAS-Kammerchor - Freiburger Barockorchester - René Jacobs, direction
28,75 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 1 mai 2000 | Chandos

28,75 CHF

Oratorios profanes - Paru le 4 septembre 2012 | Pan Classics

Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
Lawrence Zazzo (Alessandro) - Yetzabel Arias Fernández (Rossane) - Raffaella Milanesi (Lisaura) - Martin Oro (Tassile) - Andrew Finden (Clito) - Sebastian Kohlhepp (Leonato) - Rebecca Raffell (Cleone) - Deutsche Händel-Solisten - Michael Form, direction
22,39 CHF

Musique vocale profane - Paru le 13 décembre 2010 | naïve classique

22,39 CHF

Musique vocale profane - Paru le 1 octobre 2014 | Digressione music

23,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 5 juillet 2011 | Glossa

Livret
Ce second « Glossa Portrait » est dédié à une chanteuse qui commença à briller, dès les années 1990, Roberta Invernizzi. Au travers de cette sélection qui reprend une large sélection d’airs issus des enregistrements qu'élabora autour du "Caro Sassone" (Haendel) le claveciniste Fabio Bonizzoni, la soprano incarne avec une vivacité viscérale les personnages arcadiens (mais au comportement très humain !) que sont Diana, Cloris, Amarilis, Lidia ou Fili. A écouter sans tarder !
23,99 CHF

Oratorios profanes - Paru le 1 août 2010 | Glossa

Livret
23,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 1 janvier 1993 | Chandos

Caractacus, op. 35 - Severn Suite, op. 87a / Orchestre & chœur du London Symphony - Richard Hickox, direction
24,49 CHF

Musique vocale profane - Paru le 25 septembre 2015 | Decca Music Group Limited

Distinctions 5 de Diapason
« Renata Tebaldi s'est aussi illustrée dans la mélodie — italienne — accompagnée au piano. Miel du timbre, maîtrise du souffle et de l'émission, galbe velouté du phrasé : les deux récitals de 1956-1957 sont à l'apogée. Celui de 1972 est réédité en complément ; à la fin de sa carrière, elle tient encore bien le coup dans ce répertoire, excellemment soutenue par Richard Bonynge : la Tebaldi est toujours là. » (Diapason, mars 2016 / Didier Van Moere)  
23,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 1 janvier 2000 | Haenssler Classic

23,99 CHF

Musique vocale profane - Paru le 2 juin 2015 | Profil

Livret Distinctions Diapason d'or
Enregistrés respectivement en mai et novembre 1980 pour la Cinquième symphonie et les Kindertotenlieder de Mahler, ce double album nous présente deux interprètes de la tradition germanique la plus germanique qui soit : Klaus Tennstedt (1926-1998), un routard élevé selon le parcours «naturel» des chefs de la sphère allemande, d’abord sous-maître de chapelle, puis premier Kapellmeister, puis Generalmusikdirektor (GMD) de petite compagnie, puis GMD de grande compagnie… avant d’émigrer de la RDA en 1971 où l’air devenait vraiment étouffant. Entre 1979 et 81 il fut le directeur de l’Orchestre de la Radio de Hambourg, le NDR. Brigitte Fassbaender, elle, a suivi le chemin traditionnel des chanteurs de la sphère germanique : d’abord quelques années en troupe, avant de se lancer sur les scènes internationales, autant dans le domaine lyrique que dans le Lied, l’oratorio et même le cinéma d’opéra. Mahler par Tennstedt et Fassbaender, c'est la grande tradition outre-Rhin. © SM/Qobuz

Le genre

Musique vocale profane dans le magazine