Catégories :

Les albums

3 albums triés par Plus distingués et filtrés par Jazz, Indispensable JAZZ NEWS, Billy Strayhorn et 24 bits / 96 kHz - Stereo
HI-RES25,49 CHF
CD17,99 CHF

Jazz - Paru le 8 février 2013 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
Ce grand soliste de l'histoire du jazz, à la longue et belle carrière, nous offre ces dernières années, tant sur scène que sur disque, quelques'unes de ses plus belles réalisations. À la spiritualité et la générosité qui ont illuminé de tous temps son jeu, Charles Lloyd a gagné en profondeur et en bienveillance. Le voici juste en duo sur un répertoire de standards plutôt liés au jazz « traditionnel » (Mood Indigo de Duke Ellington, Bess, You Is My Woman Now de Gershwin, Rosetta d'Earl Hines, You've Changed, chanson intimement lié à Billie Holiday, etc.) d'ou émerge une suite - la pièce maîtresse de cet album - intitulée Hagar's Song. cinq mouvements constituent cette suite dédiée à son arrière-arrière-grand-mère, petite fille du Mississippi, séparée des siens alors qu'elle n'avait que dix ans, pour être vendue à un marchand d'esclaves dans le Tennessee. Avec cet opus, Charles Lloyd enrichit sa longue collaboration avec le label ECM et avec ce pianiste majeure de notre époque : Jason Moran, membre du quartet régulier du saxophoniste depuis plus de quatre ans. Quand on sait l'intérêt que porte Lloyd à ses pianistes - c'est lui qui révéla Keith Jarrett et Michel Petrucciani, entre autres - ce duo prend ici toute sa dimension. Un disque majeur de l'année 2013 ! © JMP/Qobuz
HI-RES21,49 CHF
CD18,49 CHF

Jazz - Paru le 10 juin 2016 | Nonesuch

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Avant de s’éclipser soudainement en novembre 2015, victime d’une crise cardiaque alors qu’il était en tournée en Espagne, Allen Toussaint avait terminé un nouvel album studio. L'enregistrement s’est déroulé lors de deux séries de sessions avec le producteur Joe Henry, Toussaint, au piano, étant épaulé par une section rythmique composée de Jay Bellerose et David Piltch. Cerise sur le gâteau, une poignée d’invités parmi lesquels Bill Frisell, Charles Lloyd, Greg Leisz, Rhiannon Giddens et Van Dyke Parks. Au menu des festivités dans ces habits sobres et élégants, de grands classiques signés Toussaint évidemment mais aussi Professor Longhair, Duke Ellington, Fats Waller, Bill Evans ou bien encore Paul Simon. Cette feuille de route donne un album posthume aussi élégant que l’était Allen Toussaint. Une célébration raffinée de toutes les musique de sa Nouvelle-Orléans natale et plus précisément du jazz éternel. Un magnifique adieu. © MD/Qobuz
HI-RES25,49 CHF
CD17,99 CHF

Jazz - Paru le 15 janvier 2016 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Ce grand soliste de l'histoire du jazz, à la longue et belle carrière, nous offre ces dernières années, tant sur scène que sur disque, quelques'unes de ses plus belles réalisations. À la spiritualité et la générosité qui ont illuminé de tous temps son jeu, Charles Lloyd a gagné en profondeur et en bienveillance. Le voici juste en duo sur un répertoire de standards plutôt liés au jazz « traditionnel » (Mood Indigo de Duke Ellington, Bess, You Is My Woman Now de Gershwin, Rosetta d'Earl Hines, You've Changed, chanson intimement lié à Billie Holiday, etc.) d'ou émerge une suite - la pièce maîtresse de cet album - intitulée Hagar's Song. cinq mouvements constituent cette suite dédiée à son arrière-arrière-grand-mère, petite fille du Mississippi, séparée des siens alors qu'elle n'avait que dix ans, pour être vendue à un marchand d'esclaves dans le Tennessee. Avec cet opus, Charles Lloyd enrichit sa longue collaboration avec le label ECM et avec ce pianiste majeure de notre époque : Jason Moran, membre du quartet régulier du saxophoniste depuis plus de quatre ans. Quand on sait l'intérêt que porte Lloyd à ses pianistes - c'est lui qui révéla Keith Jarrett et Michel Petrucciani, entre autres - ce duo prend ici toute sa dimension. Un disque majeur de l'année 2013 ! © JMP/Qobuz

Le genre

Jazz dans le magazine