Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Pop/Rock - Paru le 1 juin 2012 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions Prise de Son d'Exception - Pitchfork: Best New Reissue
L’album de la renaissance pour Paul Simon. Après une période où l’inspiration se faisait plus rare qu’à ses habitudes, le songwriter américain tombe sous le charme de la musique africaine et compose Graceland, une pure réussite qui lui permet de renouer avec le succès et de faire découvrir de nouvelles sonorités à un large auditoire. Mixant ses habituelles influences rock et folk avec les rythmes et les instrumentations d’Afrique, Paul Simon opère ici un véritable tout de force. Imprégnant le disque de sa poésie et de ses arrangements de qualité, il crée ici des chansons intemporelles qui prouvent que l’expérimentation musicale peut être à l’origine de véritables pépites. Hearts and Bones, The Boy in the Bubble et Diamonds on the Soles of her Shoes sont quelques exemples de ce qui fait de cet album un véritable classique. Cette édition fête les 25 ans du disque en l'étoffant de quelques titres bonus. © LG/Qobuz
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Pop/Rock - Paru le 1 juin 2012 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L’album de la renaissance pour Paul Simon. Après une période où l’inspiration se faisait plus rare qu’à ses habitudes, le songwriter américain tombe sous le charme de la musique africaine et compose Graceland, une pure réussite qui lui permet de renouer avec le succès et de faire découvrir de nouvelles sonorités à un large auditoire. Mixant ses habituelles influences rock et folk avec les rythmes et les instrumentations d’Afrique, Paul Simon opère ici un véritable tout de force. Imprégnant le disque de sa poésie et de ses arrangements de qualité, il crée ici des chansons intemporelles qui prouvent que l’expérimentation musicale peut être à l’origine de véritables pépites. Hearts and Bones, The Boy in the Bubble et Diamonds on the Soles of her Shoes sont quelques exemples de ce qui fait de cet album un véritable classique. © LG/Qobuz
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Pop - Paru le 3 avril 1968 | Columbia

Hi-Res
« America » est encore l’une des grandes réussites de Paul Simon, remarquablement structurée, un petit « road movie » à lui tout seul. Un grand orchestre à cordes dissonant intervient sur le touchant « Old Friends » enchaîné sur le thème général de l’album, nostalgique et nous rappelant la brièveté de la vie, « Bookends ». Pour ceux qui n’avaient pas acheté le 45-tours ou la bande originale du film Le Lauréat, et ils n’étaient pas nombreux, Columbia refourguait « Mrs. Robinson » qui nous rappelait les jambes (et la voix !) d’Anne Bancroft. Les deux chansons qui terminent l’album sont stupéfiantes : « Hazy Shade Of Winter » surtout, et « At The Zoo », avertissements aux classes moyennes que le « rêve américain » ne durera pas éternellement. « Bookends » fût leur second n°1 aux Etats-Unis, en attendant le troisième consécutif, l’admirable Bridge Over Troubled Water.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    © ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2018
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Pop/Rock - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Publié en janvier 1972, deux ans après s’être artistiquement séparé d’Art Garfunkel, Paul Simon signe ce deuxième album solo sur lequel il s’envole vers des cieux plus colorés que ses faits d’arme passé n’auraient pu le laisser présager. Son ADN reste certes folk mais des ambiances diverses viennent subtilement changer la donne. Avec Mother And Child Reunion, Simon lorgne ouvertement vers le reggae, un genre alors peu connu du grand public. Sur Duncan et surtout Me And Julio Down By The School Yard, le ton est clairement latino. Et sur Hobo's Blues, il accueille le violoniste de jazz Stéphane Grappelli. A l’arrivée, l’art de Paul Simon prend de nouvelles formes, offre de nouvelles couleurs. Et ça n’est que le début… © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 5 mai 1973 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 15 février 2019 | RCA Records Label

A partir de :
HI-RES2,99 CHF
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 18 septembre 2020 | Globalist Industries LLP

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Rock - Paru le 7 septembre 2018 | Legacy Recordings

Hi-Res Livret
Puisqu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, Paul Simon a confié la reprise de ses propres chansons à Paul Simon ! Sauf que l’ex-complice d’Art Garfunkel taille ici des habits neufs à ses titres passés. Dix au total, oubliés pour la plupart, piochés dans ses albums There Goes Rhymin' Simon (1973), Still Crazy After All These Years (1975), One-Trick Pony (1980), Hearts and Bones (1983), The Rhythm of the Saints (1990), You're the One (2000) et So Beautiful or So What (2011). En les réorchestrant comme des pièces jazz voire classiques (à la trappe ses tentations folk et world !), il met son art à plat et prouve l’intemporalité de ses compositions. Pour cet exercice raffiné, Simon s’est entouré de musiciens parfois aussi légendaires que lui. La trompette de Wynton Marsalis, la guitare de Bill Frisell, les arrangements de Bryce Dessner de The National, les batteries de Jack DeJohnette et Steve Gadd, le saxophone de Joe Lovano, le piano du jeune Sullivan Fortner ou la basse de John Patitucci rendent le projet encore plus fort. Mais derrière cette pluie d’étoiles, In the Blue Light fascine pour son inhabituelle mélancolie. A 76 ans passés, Paul Simon ne signe certes pas un disque testament mais plutôt l’œuvre d’un sage qui jette, avec originalité, un œil dans le rétroviseur. © Max Dembo/Qobuz
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Pop - Paru le 8 avril 2011 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
HI-RES32,49 CHF
CD23,49 CHF

Rock - Paru le 3 juin 2016 | Concord Records

Hi-Res Livret
Lorsque la carrière solo de Paul Simon est évoquée, il est souvent question des albums sublimes Still Crazy After All These Years (1973), There Goes Rhymin’ Simon (1975) et évidemment Graceland, son plus grand succès commercial, sorti en 1986. Pourtant, l’éternel interprète de « The Sound Of Silence » avec son meilleur ennemi Art Garfunkel, a prouvé en 2011 qu’il fallait encore compter avec lui avec le très bon So Beautiful Or So What, démontrant que son talent de compositeur ne s’estompait aucunement avec les années. Sans réelle surprise, Stranger To Stranger ne décevra aucunement les fans puisque Paul Simon s’y affirme maintenant comme le septuagénaire le plus funky du monde. Il n’y a qu’à écouter l’impeccable groove de « Street Angel » pour s’en convaincre. Qu’il s’agisse de ballades introspectives agissant comme un écho lointain des plus belles heures de Simon and Garfunkel ou de morceaux explorant la joie, le regret, la folie humaine ou simplement les relations conjugales.Le chanteur âgé de 74 ans envoûte l’auditeur avec sa voix inaltérable et son jeu en finger-picking qui illumine des interludes de haute volée, à l’instar de « In The Garden Of Edie » et du subtil « The Clock ». Paul Simon excelle toujours dans l’art de naviguer autour de rythmes exotiques, ceux-là même qui jalonnent sa musique depuis Graceland, comme le démontre l’impeccable single « Cool Papa Bell » avec ses cuivres patauds à la bonne humeur communicative.La présence de Roy Halee, ingénieur du son de Simon and Garfunkel, qui leur avait fait passer l’audition pour Columbia, souligne davantage encore le trait d’union entre un glorieux passé, que Paul Simon oublie d’oublier en dédiant Strange To Strange à Mort Lewis, ancien manager du duo récemment disparu à l’âge de 92 ans, et un présent étonnamment juvénile. « The Werewolf », « Horace And Pete » ou encore l’étonnant « Wristband » sont autant d’étonnants témoignages de cette vitalité admirable. © ©Copyright Music Story 2016
A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

Pop - Paru le 18 septembre 2019 | Cornelis Music

Hi-Res
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD21,99 CHF

Folk - Paru le 12 juillet 2010 | Legacy Recordings

Hi-Res
A partir de :
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 7 mars 2019 | Universal Music Spain S.L.

A partir de :
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 21 juin 2017 | Syco Music

Le compositeur

Paul Simon dans le magazine
  • Paul Simon, un album et une date
    Paul Simon, un album et une date Son nouvel album So Beautiful Or So What sous le bras, Paul Simon se produira à Paris au Palais des Congrès le 7 juillet prochain pour une date unique en France.
  • Paul Simon, retour aux sources
    Paul Simon, retour aux sources A l’aube de ses 70 ans, Paul Simon signe l’un de ses plus beaux disques…
  • L’Art du silence
    L’Art du silence C’est l’anniversaire d’Art Garfunkel. Occasion de célébrer en chanson le duo pop-folk qu’il formait avec Paul Simon.