Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES5,49 CHF
CD3,99 CHF

Rock - Paru le 22 novembre 2019 | Capitol Records

Hi-Res
HI-RES43,49 CHF
CD30,99 CHF

Pop - Paru le 14 juin 2011 | Paul McCartney Catalog

Hi-Res Livret
HI-RES37,99 CHF
CD27,49 CHF

Pop - Paru le 28 juin 2011 | Paul McCartney Catalog

Hi-Res Livret
CD17,99 CHF

Rock - Paru le 12 septembre 2005 | Paul McCartney Catalog

CD3,99 CHF

Rock - Paru le 22 novembre 2019 | Capitol Records

CD17,99 CHF

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 2011 | Varese Sarabande

CD14,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 1998 | Paul McCartney Catalog

HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Rock - Paru le 20 juin 2018 | Capitol Records (US1A)

Hi-Res
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 17 avril 1970 | Paul McCartney Catalog

Livret
Le premier album solo de Paul McCartney tient une position particulière pour tous ses fans : il représente à la fois le point de départ où tout est à nouveau possible et le point final qui vient mettre un terme définitf à la plus belle aventure de la musique pop. Lorsque les premiers exemplaires du disque sont envoyés à la presse le 10 avril 1970, les journalistes découvrent un communiqué annonçant la séparation officielle des Beatles – tout du moins la cessation des activités de McCartney avec le groupe. Geste maladroit ou mise au point nécessaire, le faire-part n’encourage guère à une juste évaluation de l’œuvre et précipite les chroniqueurs dans une profonde perplexité. Le jugement est d’autant plus sévère que « Macca », affecté par un accueil sans indulgence, se répand dans le courrier du Melody Maker en se faisant passer pour un fan sceptique : - Comment Paul McCartney peut-il prétendre avoir fait cet album seul ? Au sortir de l’aventure Beatles se terminant par l’enregistrement d’Abbey Road à l’été 1969 et des problèmes liés à la gestion extra-musicale du groupe, Paul se morfond dans une lente dépression, dort, boit et fume plus que de raison et se retrouve barbu et hébété quand il pose la première pierre de l’édifice le 12 février 1970 : « Kreen-Akrore », un collage instrumental mis en boîte au studio Morgan de Londres. Après cette période de retranchement dans sa ferme écossaise de Campbelltown, tout va très vite. Il s’équipe d’un magnétophone Studer 4-pistes à son domicile londonien de Cavendish Avenue et multiplie les allers-retours aux studios Abbey Road où il enregistre et produit en secret sous le nom d’emprunt Billy Martin tous les titres de l’album. Il crée sa propre compagnie d’édition MPL Communications et, soulagé par le résultat, téléphone à John Lennon en pleine cure de désintoxication d’héroïne avec le docteur Janov à Los Angeles (voir l’album John Lennon – Plastic Ono Band). Le premier titre « The Lovely Linda »  est une courte bluette dédiée à sa femme Linda qu’il encourage à participer aux chansons. Construit, ou plutôt bricolé dans une veine dilletante identique, la majorité des titres se présentent sous la forme de mélodies fugaces et d’instrumentaux situés à mille lieux des parfaites pop songs attendues par tous. Cet assemblage artisanal ne manque pas de donner un caractère lo-fi (low fidelity) et avant-gardiste à l’album, à une époque où la pop dite progressive  s’invente des vélléités symphoniques. S’il était sorti vingt ans plus tard, il ne fait aucun doute qu’il serait qualifié de chef-d’œuvre. Alors, le public ne se trompe pas, lui offrant une première position américaine et – seulement – seconde en Angleterre. Dominé par les trois véritables perles que sont les chansons « Every Night » (l’une de ses plus belle mélodies), le rock pur jus « Maybe I’m Amazed » et le tendre « Junk » rescapé de l’ère Beatles, , l’essai comporte donc d’autres surprises qui dévoilent les multiples facettes du génie protéiforme d’un multi-instrumentiste doublé d’un compositeur d’exception, tels « Hot As Sun/Glasses » (un couplage guitare-orgue), « Momma Miss America » et « Singalong Junk » (version muette). D’autres séquences comme « Man We Was Lonely » et « Teddy Boy »  (un petit message à John) raviront les fans du McCartney tendance candide. © Loïc Picaud / Music-Story
CD17,99 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | Paul McCartney Catalog

CD20,49 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Paul McCartney Catalog

CD25,99 CHF

Rock - Paru le 6 novembre 2007 | Paul McCartney Catalog

HI-RES8,99 CHF
CD6,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2014 | Paul McCartney Catalog

Hi-Res
CD15,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 1993 | Paul McCartney Catalog

HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Électronique - Paru le 14 juin 2013 | Ultra Records, LLC

Hi-Res
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 7 décembre 2018 | Virgin EMI

CD17,99 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | Paul McCartney Catalog

CD38,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 1991 | Paul McCartney Catalog

CD27,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Paul McCartney Catalog

Livret
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 1993 | Paul McCartney Catalog

Livret

Le compositeur

Paul McCartney dans le magazine
  • Macca chez Amoeba !
    Macca chez Amoeba ! Il y a 12 ans, Paul McCartney se produisait chez le disquaire californien Amoeba. Le concert complet sort enfin ! Et en Hi-Res !
  • Sergent Pepper's enfin en Hi-Res 24Bit !
    Sergent Pepper's enfin en Hi-Res 24Bit ! Du son d'exception pour le plus célèbre album des Beatles...
  • QIBUZ / Lundi 21 octobre 2013
    QIBUZ / Lundi 21 octobre 2013 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non?
  • La Minute Qobuz #7
    La Minute Qobuz #7 Cette semaine, La Minute Qobuz présente toute l’actualité musicale en une émission, 5 minutes, 5 artistes, 5 albums avec Paul McCartney, Cults, Sébastien Tellier, René Jacobs et Emily Jane White.
  • Un New McCartney
    Un New McCartney Retour à la pop pour l'ex-Beatles Paul McCartney...
  • QIBUZ / Lundi 2 septembre 2013
    QIBUZ / Lundi 2 septembre 2013 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non?
  • Macca déploie ses ailes sur l'Amérique
    Macca déploie ses ailes sur l'Amérique En 1976, les Wings de Paul McCartney survolaient les États-Unis...
  • QIBUZ / Lundi 13 mai 2013
    QIBUZ / Lundi 13 mai 2013 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 25 mars 2013
    QIBUZ / Lundi 25 mars 2013 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 10 septembre 2012
    QIBUZ / Lundi 10 septembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...