Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES16,49 CHF
CD10,99 CHF

Électronique - Paru le 3 décembre 2020 | Erased Tapes

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
En décembre 2018, Nils Frahm est revenu pour quatre soirs au Funkhaus Berlin, l’ex-siège de la radio nationale est-allemande devenu un complexe de studios et de salles de concert. C’est ici qu’il avait composé son dernier album, l’acclamé All Melody, et ici aussi qu’il avait débuté une tournée de 180 dates pour le soutenir. “Il était temps de documenter mes concerts en images et en sons, explique Nils Frahm, de capturer un moment de cette période où mon équipe et moi enchaînions les concerts. Peut-être que ce soir est la nuit où tout se passera parfaitement. En général, il y a toujours quelque chose qui se passe mal durant un concert, mais en combinant nos moments préférés de quatre représentations, nous avons pu réaliser ce que j'ai essayé de faire pendant ces deux années de tournée : avoir tout bon !” Au programme de ce disque accompagné d’un film, un Nils Frahm inspiré en béret et t-shirt noir, qui rejoue une bonne moitié de l’album All Melody, et notamment le trippant Sunson, dont le break techno fait siffler les clubbeurs du public berlinois, avec l’addition de The Dane (qui figure sur All Encores) et un final tout en mélancolie avec Ode – Our Own Roof, extrait de la BO du film Victoria. © Smaël Bouaici/Qobuz
A partir de :
HI-RES13,49 CHF
CD8,99 CHF

Ambient - Paru le 28 mars 2020 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
Le 28 mars 2015, Nils Frahm lançait son Piano Day, avec l’idée de célébrer l’instrument et ses amateurs pendant toute une journée. Pour la première édition, il avait participé à la construction du Klavins 450, le plus grand piano du monde. En 2020, alors que le monde est sous cloche pour cause de pandémie, Nils Frahm s’est décidé, après une longue réflexion, à marquer le coup du 28 mars, en sortant un nouvel album surprise, huit “berceuses” qui datent de l’époque de Screws, disque composé avec un pouce cassé, et qu’il trouvait “inachevées”. “J’ai pensé que c’était le bon moment pour les partager. J’espère qu’elles vous aideront à rester forts et calmes dans ces temps de solitude”, explique Nils Frahm, pour qui “l’introspection peut arriver de manière inattendue”. Et c’est tout le propos de ces magnifiques pièces de piano solo, toujours dotées de la mélancolique beauté qu’il a quasiment copyrightée. Comme souvent, on est happé du début à la fin par la prose du pianiste allemand, qui prend parfois des accents à la Ramin Djawadi (First Defeat et Second Defeat) ou un ton plus guilleret (No Step on Wing). Un excellent compagnon de confinement. © Smaël Bouaici/Qobuz
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD11,99 CHF

Électronique - Paru le 26 janvier 2018 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
Alors que toute une génération de musiciens semble s’être accommodée de la composition nomade, souvent entre deux dates dans un avion ou un bus de tournée, il en reste encore quelques-uns pour apprécier la qualité de la production studio. Quoi qu’en disent les producteurs de chambre les plus chevronnés, l’environnement est un facteur majeur de la réussite d’un enregistrement (demandez à Ben Frost ou Midori Takada). Quand d’autres sortent des maxis tous les deux mois, Nils Frahm, génie allemand du piano électrisé (ou pas toujours), a pris deux ans pour imaginer et construire “le studio de ses rêves”. Il l’a localisé dans un lieu chargé d’histoire(s), le Funkhaus Berlin, ancien siège de la radiotélévision est-allemande, transformé en complexe de studios et salle de concert. Nils Frahm s’est donc posé dans la Saal 3 pour construire patiemment un orgue à tuyaux qu’on entend émerger dès les premiers titres du disque, comme cette profession de foi The Whole Universe Wants to Be Touched. Avec ce septième album qui, piste après piste, nous replonge avec délice dans son univers onirique, presque subaquatique, l’Allemand continue sa quête de la perfection, qu’il sait pourtant inaccessible. “La musique que j'entends à l'intérieur de moi ne finira jamais sur un disque, car il semble que je ne puisse la jouer que pour moi-même, mais ce disque comprend ce que je pense et décrit mes récentes découvertes musicales de la meilleure façon possible.” Qu’il continue d’essayer surtout… © Smaël Bouaici/Qobuz 
A partir de :
HI-RES16,49 CHF
CD10,99 CHF

Ambient - Paru le 18 novembre 2013 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD11,99 CHF

Ambient - Paru le 18 novembre 2013 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES8,24 CHF
CD5,49 CHF

Ambient - Paru le 29 mars 2015 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
HI-RES8,24 CHF
CD5,49 CHF

Ambient - Paru le 7 décembre 2009 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD11,99 CHF

Ambient - Paru le 10 octobre 2011 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES11,24 CHF
CD7,49 CHF

Électronique - Paru le 28 mars 2016 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,49 CHF
CD10,99 CHF

Ambient - Paru le 1 février 2010 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD11,99 CHF

Ambient - Paru le 22 janvier 2016 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
HI-RES14,99 CHF
CD9,99 CHF

Ambient - Paru le 3 décembre 2012 | Erased Tapes

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES6,74 CHF
CD4,49 CHF

Ambient - Paru le 20 septembre 2019 | Erased Tapes

Hi-Res
Nils Frahm finalise sa trilogie Encores, une série d’EP conçue comme des “îles musicales” pour garnir la galaxie All Melody, son dernier album sorti en janvier 2018. Après un premier volume construit autour d’un harmonium, un second qui faisait résonner un puits de pierre espagnol, ce troisième essai explore un peu plus le côté électronique du pianiste hybride allemand, avec plus de montage sonore que sur le reste de son travail. En témoigne cette intro d’une grosse minute, qui fait hoqueter son piano autour d’une flûte, de voix et de percussions.La clé de voûte de ce disque est All Armed, qui commence comme dans un dub, avec chambre d’écho sur une boucle minimaliste. Nils Frahm a travaillé le titre avec un esprit plus “techno” et on a rarement entendu autant de retenue au clavier de sa part sur ce morceau rythmé par des percussions orientalistes et une ambiance entre Carpenter et Transglobal Underground, et même une guitare tout en subtilité. On comprend pourquoi le titre n’a pas été retenu pour All Melody, mais il aurait été criminel de laisser tomber un tel morceau dans l’oubli. La troisième plage, Amirador, est bien plus minimaliste, une musique du désert lorgnant du côté d’Alva Noto et Ryūichi Sakamoto (il y a même quelques secondes de silence complet). Les trois maxis seront réunis dans un long format All Encores, à paraître le 18 octobre 2019. © Smaël Bouaici/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 CHF
CD9,99 CHF

Ambient - Paru le 10 octobre 2011 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,29 CHF
CD2,19 CHF

Ambient - Paru le 7 novembre 2011 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
HI-RES8,24 CHF
CD5,49 CHF

Ambient - Paru le 25 janvier 2019 | Erased Tapes

Hi-Res
Nils Frahm continue d’étoffer l’univers autour de son dernier album All Melody. Après Encore 1 en juin 2018, voici six mois plus tard Encores 2 : “A l’origine, avant de sortir All Melody, je voulais publier un triple disque, chaque volume ayant son style musical et de son thème, explique l’artiste. Mais All Melody est devenu trop grand et a pris le pas sur les concepts initiaux. Je vois donc ces Encores comme des îles musicales qui complètent All Melody.” Et si le précédent avait été conçu de manière minimaliste autour d’un piano et d’un harmonium, l’Allemand a composé ces cinq titres dans une veine plus ambient, avec une technique d’enregistrement utilisant un puits en pierre amplifié trouvé à Majorque !Les sensations acoustiques sont une nouvelle fois impressionnantes sur ce disque, notamment sur l’intro de Talisman, avec ce drone discret qui souffle tout autour de nous. Nils Frahm fournit également une nouvelle dose de nappes électroniques contemplatives sur les 12 minutes de la pièce finale, Spells, qui oscille entre ambient et techno atmosphérique, avec ses voix effacées qui tournoient et ce synthé au son début 90’s. 26 minutes de musique pour se soigner l’esprit. © Smaël Bouaici/Qobuz
A partir de :
HI-RES8,24 CHF
CD5,49 CHF

Ambient - Paru le 1 juin 2018 | Erased Tapes

Hi-Res
A partir de :
CD3,25 CHF

Ambient - Paru le 23 août 2010 | Erased Tapes

A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Classique - Paru le 28 février 2020 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Ambient - Paru le 26 novembre 2020 | Erased Tapes

Hi-Res

Le compositeur

Nils Frahm dans le magazine
  • Nils Frahm, trip en scène
    Nils Frahm, trip en scène Le musicien électronique allemand signe un superbe album live enregistré dans la Funkhaus à Berlin...
  • 5 questions à... Mathieu Jaton
    5 questions à... Mathieu Jaton Du 3 au 18 juillet prochain se tiendra la 49e édition du Montreux Jazz Festival ! Comme à son habitude, l'événement suisse frappe fort avec une programmation irréprochable. Aux commandes du festiva...