Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES29,39 CHF
CD19,59 CHF

Opéra - Paru le 6 mars 2020 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Surgi du fond de l’oubli, Jephté nous éblouit ! Nous découvrons cet opéra baroque fascinant composé par Michel Pignolet de Montéclair dans une interprétation énergique et stylée, signée György Vashegyi. Ce premier opéra français dont le sujet est tiré d’un épisode de la bible – ayant formé un vœu imprudent, Jephté doit sacrifier sa fille – remporta en 1732 un succès immense et immédiat qui se prolongea « avec les mêmes applaudissements » durant une centaine de représentations au cours de trois décennies. Montéclair et son librettiste, l’Abbé Pellegrin, révisèrent plusieurs fois leur œuvre, et c’est la troisième et dernière version qui a été préparée par le Centre de Musique Baroque de Versailles pour cet enregistrement. Le rôle central, et exigeant, d’Iphise est chanté par Chantal Santon Jeffery entourée de Tassis Christoyannis qui interprète Jephté, le malheureux guerrier (mais heureux au combat), de Judith van Wanroij qui joue la mère déconcertée mais résolue de l’héroïne, et de Thomas Dolié, grand-prêtre chargé de transmettre les messages divins. La musique de Montéclair, imaginative et personnelle, s’est alimentée de l’ample expérience du compositeur au sein de l’orchestre de l’Académie Royale de Paris. Jephté, œuvre de la maturité du compositeur, bénéficie particulièrement de cette expérience, en particulier dans cette troisième version où l’Orfeo Orchestra met en valeur l’éblouissante instrumentation des menuets, marches ou chaconne rythmant l’action. La célébration pastorale incluant une « musette » offre au Purcell Choir l’occasion de briller d’un éclat particulier ; à d’autres moments, le chœur fait preuve d’une extrême souplesse en représentant des ensembles aussi différents que les Guerriers, les Israélites ou les Compagnons d’Iphise. © Glossa« Un équipage franco-magyar rend tout son lustre et son théâtre à une "tragédie biblique" composée vers 1720 par un précurseur de Rameau. [...] Le geste nerveux de György Vashergyi conduit le drame et tient l'auditeur en haleine. [...] L'orfeo Orchestra joue ample et puissant, sans se refuser à la douceur, déployant ici un fascinant mystère [...], là des filaments diaphanes [...]. Du chef aux rôles secondaires, l'engagement de tous signe la réussite de cet enregistrement, réalisé avec l'appui du Centre de musique baroque de Versailles, qui marquera durablement la réhabilitation de Michel Pignolet de Montéclair.» (Diapason, juillet-août 2020)
CD8,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 8 décembre 1988 | harmonia mundi

Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica
« À l'occasion du retour des Arts Florissants chez Harmonia Mundi, reparaissent en complément du nouvel enregistrement (Bien que l'amour) plusieurs disques qui ont marqué l'histoire de l'ensemble comme la redécouverte du répertoire baroque. La musique française y occupe logiquement une bonne place, notamment grâce à Charpentier et ses emblématiques Arts florissants, sortis du silence par la première génération Arts Flo : Feldman, Mellon, Laurens, Visse, Cantor. Du même début de ces années 1980 datent le Cantique de Moÿse et autres Motets d'Etienne Moulinié, superbes d'originalité et de science polyphonique, deux oratorios aux accents douloureux de Luigi Rossi suivis d'un Oratorio pour la Semaine Sainte à l'intensité dramatique caravagesque. En plus du XVIIe siècle qu'ils ont si bien servi, William Christie et ses Arts Florissants ont également contribué à la redécouverte de la cantate française, qu'elle soit signée Campra ou Montéclair. » (Classica, mai 2016)
HI-RES9,59 CHF
CD7,79 CHF

Classique - Paru le 28 août 2020 | Naxos

Hi-Res Livret
CD24,99 CHF

Classique - Paru le 12 octobre 1992 | harmonia mundi

CD15,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Accent

Distinctions 5 de Diapason
Musique pour flûte / 2e Concert pour la flûte avec la basse - 2e Concert à deux flûtes sans basse - Les Ramages - Sommeil - 7 Brunettes / "Les Buffardins" (Frank Theuns & Marc Hantaï, flûtes - Martin Bauer, viole de gambe - Robert Kohnen, clavecin)
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 25 août 2011 | Ramée

Livret
HI-RES23,99 CHF
CD15,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 2 août 2011 | BIS

Hi-Res Livret
Contemporain de Couperin, de quinze ans le cadet de Rameau, Pignolet de Montéclair a écrit dans tous les genres musicaux et notamment ces cantates de chambre pour une ou deux voix et cordes. Textes anonymes, majoritairement en français et quatre en italien dont La Morte di Lucretia, présent sur cet album. Ce compositeur disposait d'une palette expressive, ainsi ces oeuvres en sont d'un plus grand rayonnement. Les trompettes du Retour de la Paix sont suggérées par des violons qui jouent à l’unisson. Ddans Le Triomfe de la Constance, deux basses de viole évoquent la cornemuse. Emma Kirkby et le London Baroque ont déjà démontré leur maîtrise du genre avec l’enregistrement des cantates d’Haendel.
CD15,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Dynamic

Livret
CD19,59 CHF

Classique - Paru le 21 octobre 1999 | Stradivarius

CD14,39 CHF

Classique - Paru le 31 décembre 1998 | Arion

CD8,99 CHF

Cantates (profanes) - Paru le 8 décembre 1988 | harmonia mundi

La morale et la passion, ou la "cantate françoise". La cantate ne fit son apparition en France qu'en 1706, avec Jean-Baptiste Morin. Mais le genre comptait déjà un habile précurseur en la personne de Michel Pignolet de Montéclair, qui n'avait pas attendu le XVIIIe siècle pour publier dès 1695 une scène avec récitatif. Entre le classicisme hérité du Grand Siècle et l'influence marquée du modèle italien, la cantate eut toutes ses faveurs : ce musicien d'orchestre devenu célèbre grâce à son opéra Jephté — qui impressionna tant Rameau — lui consacra pas moins de vingt-quatre œuvres de valeur, parmi lesquelles les cinq présentées sur ce disque.
CD15,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | CPO

Livret