Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Muse|Will Of The People

Will Of The People

Muse

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Il est de ces groupes dont on n’attend plus rien du tout, dont la carrière semble en pilote automatique, entre tournées des stades et nouveaux albums loin de convaincre sur leur longueur mais abritant juste ce qu’il faut de tubes pour faire chanter les foules. Muse en était arrivé à ce point depuis un bon moment… jusqu’à la sortie de Will of the People, surprenant disque à la fois plus ramassé et plus concis (leur travail le plus court, avec une durée d’à peine 37 minutes) même si toujours grandiloquent sur bien des aspects. Mais surtout un album plus sombre, plus rock et plus direct, habité par une sorte d’esprit « best of », comme si le trio s’amusait à revisiter les différentes époques de sa carrière à travers les chansons composées pour l’occasion.


Si le fond se veut plutôt pessimiste (les éternelles critiques d’une certaine forme d’autoritarisme, d’un monde qui file droit vers l’apocalypse et autres thèmes chers à Matthew Bellamy), la forme est à la fois accrocheuse et rentre-dedans, à l’image du Will of the People d’ouverture dont le côté martial évoque automatiquement l’énorme The Beautiful People de Marylin Manson. Chose promise, chose due : le groupe pioche ça et là dans ce qu’il sait faire de mieux. La plupart du temps, ça marche ! On n’avait pas entendu un riff de guitare aussi puissant que celui de Kill or be Killed depuis des lustres, dont le côté metal teinté de pédale Whammy à la Tom Morello fait exploser les enceintes dès les premières notes. Même constat pour Ghosts (How Can I Move On?), ballade jouée  au piano par le leader du groupe, seul, comme si l’envie de retrouver un semblant de vibrations nous ramenant presque 20 ans en arrière se faisait soudainement ressentir.


Si Muse ne s’est pas débarrassé du côté pompier de certains arrangements, il a réussi à mieux les intégrer à ses chansons. Un exercice qui, depuis une bonne dizaine d’années, avait finit par rendre son travail prétentieux et indigeste à plus d’une reprise. Après une phase synthétique qui manquait cruellement d’inspiration, le groupe semble lorgner de manière plus « subtile » vers le rock progressif par certains aspects, en s’amusant même à injecter une petite dose de folie grâce à son We Are Fucking Fucked de clôture barré, sur lequel se posent de légères réminiscence à la Queen au cours d’un final bruitiste parfait. Pas le meilleur album de Muse de toute sa carrière, mais sans nul doute le plus réussi depuis une bonne quinzaine d’années.  © Chief Brody/Qobuz

Plus d'informations

Will Of The People

Muse

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
Will Of The People
00:03:18

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

2
Compliance
00:04:10

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

3
Liberation
00:03:06

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

4
Won’t Stand Down
00:03:29

Chris Gehringer, Masterer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Backing Vocals, Bass - Dominic Howard, Drums, Backing Vocals - Paul Warren, Technical Assistant - Matt Bellamy, Composer, Guitar, Keyboards, Backing Vocals, Lead Vocals - Dan Lancaster, Mixer - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Rhys May, Assistant Mixer - Tommy Bosustow, Studio Assistant - Bing Bellamy, Backing Vocals - Buster Wolstenholme, Backing Vocals - Caris Wolstenholme, Backing Vocals - Elle Bellamy, Backing Vocals - Ernie Wolstenholme, Backing Vocals - Indiana Wolstenholme Tolhurst, Backing Vocals - Tabitha Wolstenholme Tolhurst, Backing Vocals - Teddi Wolstenholme, Backing Vocals

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

5
Ghosts (How Can I Move On)
00:03:37

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

6
You Make Me Feel Like It’s Halloween
00:03:00

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

7
Kill Or Be Killed
00:04:59

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Adrian Bushby, AdditionalEngineer - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Mixer, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Assistant Mixer, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

8
Verona
00:04:57

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

9
Euphoria
00:03:23

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

10
We Are Fucking Fucked Explicit
00:03:36

Matthew Bellamy, Composer, Guitar, Vocals - Chris Gehringer, Masterer - Serban Ghenea, Mixer - Muse, Producer, Engineer, MainArtist - Chris Wolstenholme, Bass - Dominic Howard, Drums - Paul Warren, Technical Assistant - Aleks von Korff, Engineer, Additional Production - Andy Maxwell, Studio Assistant - Joe Devenney, Studio Assistant - Chris Whitemyer, Technical Assistant - Bryce Bordone, Mixing Engineers - Tommy Bosustow, Studio Assistant

Under exclusive licence to Warner Music UK Limited, © 2022 Muse Under Exclusive Licence to Warner Music UK Limited, ℗ 2022 Muse

Descriptif de l'album

Il est de ces groupes dont on n’attend plus rien du tout, dont la carrière semble en pilote automatique, entre tournées des stades et nouveaux albums loin de convaincre sur leur longueur mais abritant juste ce qu’il faut de tubes pour faire chanter les foules. Muse en était arrivé à ce point depuis un bon moment… jusqu’à la sortie de Will of the People, surprenant disque à la fois plus ramassé et plus concis (leur travail le plus court, avec une durée d’à peine 37 minutes) même si toujours grandiloquent sur bien des aspects. Mais surtout un album plus sombre, plus rock et plus direct, habité par une sorte d’esprit « best of », comme si le trio s’amusait à revisiter les différentes époques de sa carrière à travers les chansons composées pour l’occasion.


Si le fond se veut plutôt pessimiste (les éternelles critiques d’une certaine forme d’autoritarisme, d’un monde qui file droit vers l’apocalypse et autres thèmes chers à Matthew Bellamy), la forme est à la fois accrocheuse et rentre-dedans, à l’image du Will of the People d’ouverture dont le côté martial évoque automatiquement l’énorme The Beautiful People de Marylin Manson. Chose promise, chose due : le groupe pioche ça et là dans ce qu’il sait faire de mieux. La plupart du temps, ça marche ! On n’avait pas entendu un riff de guitare aussi puissant que celui de Kill or be Killed depuis des lustres, dont le côté metal teinté de pédale Whammy à la Tom Morello fait exploser les enceintes dès les premières notes. Même constat pour Ghosts (How Can I Move On?), ballade jouée  au piano par le leader du groupe, seul, comme si l’envie de retrouver un semblant de vibrations nous ramenant presque 20 ans en arrière se faisait soudainement ressentir.


Si Muse ne s’est pas débarrassé du côté pompier de certains arrangements, il a réussi à mieux les intégrer à ses chansons. Un exercice qui, depuis une bonne dizaine d’années, avait finit par rendre son travail prétentieux et indigeste à plus d’une reprise. Après une phase synthétique qui manquait cruellement d’inspiration, le groupe semble lorgner de manière plus « subtile » vers le rock progressif par certains aspects, en s’amusant même à injecter une petite dose de folie grâce à son We Are Fucking Fucked de clôture barré, sur lequel se posent de légères réminiscence à la Queen au cours d’un final bruitiste parfait. Pas le meilleur album de Muse de toute sa carrière, mais sans nul doute le plus réussi depuis une bonne quinzaine d’années.  © Chief Brody/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Gut, dass du da bist

SEELEMANN

Gut, dass du da bist

SEELEMANN

À découvrir également
Par Muse

Origin of Symmetry (XX Anniversary RemiXX)

Muse

The Resistance

Muse

The 2nd Law

Muse

Absolution

Muse

Absolution Muse

Kill Or Be Killed

Muse

Playlists

Dans la même thématique...

The Car

Arctic Monkeys

The Car Arctic Monkeys

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

The Tipping Point

Tears For Fears

The Tipping Point Tears For Fears

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Interpol, fondu au noir

À l’aube des années 2000, à l’heure où le garage était roi, le quatuor new-yorkais devenu trio détonnait en ravivant le romantisme au noir d’un post-punk 80’s.

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Alors que Tinariwen édite, vingt ans plus tard, son tout premier album retrouvé sur une vieille cassette, retour sur la scène des musiciens originaires du Sahara, qui ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

My Bloody Valentine, l’expérience intérieure

Trente ans après sa parution, “Loveless” de My Bloody Valentine reste l’album le plus fou des années 90. Sortie du cerveau dérangé de Kevin Shields, cette sculpture électrique en forme de mur du son a chamboulé l’histoire du rock et reste encore aujourd’hui une source d’influence majeure pour de très nombreux musiciens de tous horizons.

Dans l'actualité...