The James Hunter Six Whatever It Takes

Whatever It Takes

The James Hunter Six

Paru le 2 février 2018 chez Daptone Records

Artiste principal : The James Hunter Six

Genre : Soul/Funk/R&B > Soul

Distinctions : Indispensable JAZZ NEWS (février 2018)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 00:27:05

  1. 1 I Don't Wanna Be Without You

    The James Hunter Six, MainArtist - Stoketone Publishing (BMI) administered by BMG, MusicPublisher Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  2. 2 Whatever It Takes

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  3. 3 I Got Eyes

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  4. 4 MM-Hmm

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  5. 5 Blisters

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  6. 6 I Should've Spoke Up

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  7. 7 Show Her

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  8. 8 Don't Let Pride Take You For a Ride

    The James Hunter Six, MainArtist - Stoketone Publishing (BMI) administered by BMG, MusicPublisher Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  9. 9 How Long

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

  10. 10 It Was Gonna Be You

    The James Hunter Six, MainArtist Copyright : (C) 2017 Daptone Records (P) 2017 Daptone Records

À propos

Dans les oreilles, on jurerait entendre le fils de la vengeance de Sam Cooke, Ray Charles et Jackie Wilson ! C’est pourtant un quinquagénaire anglais, blanc comme neige, qui braille à la perfection dans le micro. Ah cette voix ! Il serait temps que justice soit rendue à James Hunter, qui s’active comme nulle autre depuis des lustres sur le terrain de la soul et du rhythm’n’blues 100 % bio, sans OGM et sans édulcorant. Avec Whatever It Takes, l’ancien cheminot de Colchester s’est envolé pour les studios Penrose de Riverside en Californie avec l’équipe de Daptone Records pour concocter l’un de ses disques les plus renversants. Compositions sans gras, chœurs à tomber, section cuivres au cordeau et guitares déchaînées, rien ne manque à l’appel de cette célébration de la soul éternelle. Depuis que le label de Brooklyn de Sharon Jones & The Dap-Kings, Charles Bradley, Lee Fields et Naomi Shelton & The Gospel Queens l’a engagé, James Hunter se sent pousser des ailes. Avec la complicité du boss de chez Daptone, Gabriel Roth alias Bosco Mann, derrière la console, il a même trouvé le porte-voix idéal de ses idées génialement rétrogrades. Un délice. © MZ/Qobuz

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

Le genre

Soul dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Soul/Funk/R&B dans le magazine

  • Aretha Franklin : La soul pleure sa reine... Aretha Franklin : La soul pleure sa reine...

    Quelle que soit la façon dont on aborde l’équation, l’association des mots « voix » et « soul music » donne toujours le même résultat : Aretha ! Tout au long de sa carrière qui débuta tôt, celle qu...

    Lire l'article
  • Joe Tex : l'ombre de James Brown

    Il y a 36 ans, une des plus grandes lumières de la southern soul s’éteignait. Joe Tex ou Joseph Arrington Jnr ou encore Joseph Hazziez, faisait partie de ces artistes sous-estimés des 60’s et plus ...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles