Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Foals - What Went Down

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

What Went Down

Foals

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Suite au succès mondial de Holy Fire en 2013, les britanniques de Foals décident sur leur quatrième opus paru en 2015, What Went Down, de suivre le chemin tracé par ce dernier, délaissant presque définitivement les angles math-rock saillants de leurs premiers efforts au profit du post-punk atmosphérique qu'ils ont su mettre au point au fil du temps. Sur la plupart de ce nouvel effort, le groupe opte pour le chemin le plus court et l'impact le plus direct ("What Went Down") tout en conservant son groove unique ("Birch Tree") et Yannis Philippakis évoque souvent un croisement entre Robert Smith, Ian Curtis, Chris Martin et Bono, quelque part entre autorité, intensité et fragilité, à l'instar des travaux récents du groupe.

Plus d'informations

What Went Down

Foals

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
What Went Down 00:04:59

Foals, Composer, MainArtist - James Ford, Producer, Additional Guitar - Jimmy Robertson, Engineer - Jimmy Smith, Guitar, Keyboards, Synthesizer - Edwin Congreave, Keyboards - Jack Bevan, Drums - Walter Gervers, Backing Vocals, Bass - Yannis Philippakis, Guitar, Lead Vocals - Damien Arlot, Assistant - John Davis at Metropolis Mastering, London, Masterer - Caesar Edmunds, Mixing Engineer - Alan Moulder at Assault & Battery, Mixer

2015 Warner Music UK Ltd. 2015 Warner Music UK Ltd.

Descriptif de l'album

Suite au succès mondial de Holy Fire en 2013, les britanniques de Foals décident sur leur quatrième opus paru en 2015, What Went Down, de suivre le chemin tracé par ce dernier, délaissant presque définitivement les angles math-rock saillants de leurs premiers efforts au profit du post-punk atmosphérique qu'ils ont su mettre au point au fil du temps. Sur la plupart de ce nouvel effort, le groupe opte pour le chemin le plus court et l'impact le plus direct ("What Went Down") tout en conservant son groove unique ("Birch Tree") et Yannis Philippakis évoque souvent un croisement entre Robert Smith, Ian Curtis, Chris Martin et Bono, quelque part entre autorité, intensité et fragilité, à l'instar des travaux récents du groupe.

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Foals

Playlists

Dans la même thématique...
Portrait Yann Tiersen
Father of the Bride Vampire Weekend
"Let's Rock" The Black Keys
Les Grands Angles...
Pixies, les années 4AD

Sans les Pixies, pas de Nirvana ! A la fin des années 80, le quartet de Black Francis révolutionne le rock avec une recette originale et une fusion des genres inédite. En quatre albums pour le label 4AD, les Pixies font de la surf punk noise pop ou, plus simplement, du Pixies, imprimant un style unique qui expédie les fans de rock au nirvana.

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Ce succès international a permis à de nombreux musiciens originaires du Sahara de se faire connaître. Ces poètes électriques des dunes de sable et des étendues rocailleuses ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

New Order, de la cave au dancefloor

Comment le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk est devenu maître du dancefloor ? Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions réussies entre rock’n’roll et dance music. L’impeccable BO de la morose Angleterre thatchérienne.

Dans l'actualité...