Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Avishai Cohen - Two Roses

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Two Roses

Avishai Cohen, Gothenburg Symphony Orchestra

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoute disponible dans environ 17 heures

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les cordes du Gothenburg Symphony Orchestra dirigé par Alexander Hanson et ses cordes vocales à lui : avec Two Roses, Avishai Cohen ne se contente pas des quatre cordes de sa contrebasse. Il ne se contente même pas du jazz puisque cet album aux contours lyriques embarque sa musique sur divers chemins de traverse. Certes son univers a toujours baigné dans une grande force narrative. Et même ses improvisations purement jazz les plus virtuoses n’ont jamais lâché le fil d’une histoire, d’une évocation imagée. En 2013, avec Almah, son trio de l’époque se confrontait à un petit ensemble de chambre de quatre instruments à cordes et un hautbois. Mais ici, le contrebassiste et chanteur israélien va plus loin. Pour lui, cet album symphonique est même « le projet d'une vie » ! En associant son trio composé du batteur américain Mark Giuliana et du pianiste azerbaïdjanais Elchin Shirinov à la phalange suédoise, Avishai Cohen signe une œuvre quasi-cinématique mêlant jazz, folklore méditerranéen et musique classique. Comme le témoignage d’un citoyen du monde avant toute chose. Il réorchestre ici certaines de ses pièces les plus connues et signe aussi un thème inédit fort, When I'm Falling, poumon central de ce disque vraiment impressionnant. © Clotilde Maréchal/Qobuz

Plus d'informations

Two Roses

Avishai Cohen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Téléchargez cet album pour l'écouter en illimité

1
Almah Sleeping
00:03:59
2
When I'm Falling
00:03:52
3
Song for My Brother
00:04:45
4
Two Roses (Shnei Shoshanim)
00:04:24
5
Nature Boy
00:04:33
6
Emotional Storm
00:07:14
7
Puncha Puncha
00:06:24
8
Arab Medley
00:05:17
9
A Child Is Born
00:08:35
10
Alon Basela
00:04:55
11
Morenika
00:04:11
12
Nature Talking
00:04:16

Descriptif de l'album

Les cordes du Gothenburg Symphony Orchestra dirigé par Alexander Hanson et ses cordes vocales à lui : avec Two Roses, Avishai Cohen ne se contente pas des quatre cordes de sa contrebasse. Il ne se contente même pas du jazz puisque cet album aux contours lyriques embarque sa musique sur divers chemins de traverse. Certes son univers a toujours baigné dans une grande force narrative. Et même ses improvisations purement jazz les plus virtuoses n’ont jamais lâché le fil d’une histoire, d’une évocation imagée. En 2013, avec Almah, son trio de l’époque se confrontait à un petit ensemble de chambre de quatre instruments à cordes et un hautbois. Mais ici, le contrebassiste et chanteur israélien va plus loin. Pour lui, cet album symphonique est même « le projet d'une vie » ! En associant son trio composé du batteur américain Mark Giuliana et du pianiste azerbaïdjanais Elchin Shirinov à la phalange suédoise, Avishai Cohen signe une œuvre quasi-cinématique mêlant jazz, folklore méditerranéen et musique classique. Comme le témoignage d’un citoyen du monde avant toute chose. Il réorchestre ici certaines de ses pièces les plus connues et signe aussi un thème inédit fort, When I'm Falling, poumon central de ce disque vraiment impressionnant. © Clotilde Maréchal/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Jasmine

Keith Jarrett

Jasmine Keith Jarrett

Sleeper - Tokyo, April 16, 1979

Keith Jarrett

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
À découvrir également
Par Avishai Cohen

Big Vicious

Avishai Cohen

Big Vicious Avishai Cohen

The 50 Gold Selection

Avishai Cohen

The 50 Gold Selection Avishai Cohen

Arvoles

Avishai Cohen

Arvoles Avishai Cohen

Seven Seas

Avishai Cohen

Seven Seas Avishai Cohen

Arab Medley

Avishai Cohen

Arab Medley Avishai Cohen

Playlists

Dans la même thématique...

Musica da lettura

Paolo Fresu

Musica da lettura Paolo Fresu

The Complete Charlie Parker, Vol. 4 : Bird of Paradise 1947

Charlie Parker

Trapeze

Noel Mcghie

Trapeze Noel Mcghie

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Bright Size Life

Pat Metheny

Bright Size Life Pat Metheny
Les Grands Angles...
Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Dans l'actualité...