Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Queen - The Miracle

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

The Miracle

Queen

  • Paru le 01.01.11 chez EMI
  • Artiste principal : Queen
  • Genre : Rock
Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Tout comme The Works en 1984, The Miracle était un album très attendu. Après la tournée de 1986, Queen s’était octroyé une année sabbatique permettant à chacun de vaquer à ses occupations et projets parallèles, avant de se remettre au travail tous ensemble en 1988. Hélas ! The Miracle est un album faible, probablement le plus mauvais du groupe avec Hot Space (1982).   L’album débute d’ailleurs assez mal, avec « Party ». Une composition aux sonorités synthétiques insipide et décousue, d’abord ennuyeuse puis foncièrement agaçante. « Khashoggi’s Ship », malgré sa guitare heavy rock aux accents zeppeliniens, n’est pas fameux non plus. Il offre néanmoins à Freddie Mercury l’occasion de démentir les rumeurs qui circulent – déjà – au sujet de sa santé : « Who said that my party was all over ? I'm in pretty good shape ».   L’album, un peu à l’image des deux premiers morceaux, oscille le plus souvent entre kitscheries synthétiques et rock raté. Le très neuneu « Rain Must Fall » rappelle le pire de la pop 80’s, quelque part entre Cock Robin, Boy George et les plus mauvais morceaux de Michael Jackson. « My Baby Does Me », ressemble vaguement à certains titres de Sade avec sa basse funky et ses nappes ambiantes de synthé, mais n’en a aucunement l’entrain caressant et se révèle surtout ennuyeuse et plate. Quant à « Was It All Worth It », qui conclut l’album, il fait partie des morceaux « rock » du disque, mais n’est pas d’un grand intérêt non plus.   En fait, les seules chansons au minimum « potables » sont les singles. Et encore… « The Invisible Man », un hit à l’époque, apparaît aujourd’hui assez daté, à cause de ses synthés. Dans un registre « disco rock » proche, « Breakthru » est en revanche nettement plus réussi. Le morceau est également emmené par une ligne de basse entêtante, mais il est plus entraînant et la guitare y est plus présente. « Scandal » est une composition décevante, qui débute bien avec un synthé – là encore très marqué 80’s – et un chant conférant une ambiance dramatique touchante, avant de s’affadir peu à peu…   De ce disque, on retiendra surtout « The Miracle » et « I Want It All ». Le premier est une belle composition mélodique construite autour du piano. Le morceau s’achève de façon étonnante avec un solo de guitare « hard » suivi d’un passage tout en douceur chanté en chœur. Une réussite complète. Quant au merveilleux « I Want It All », c’est probablement l’un des meilleurs morceaux pop-rock des années 80. (La version de l’album est d’ailleurs nettement supérieure à celle du single – sans doute raccourcie pour les radios –, notamment grâce à sa superbe intro à la guitare sèche.) Avec sa guitare « heavy », son refrain en chœur, son chant nerveux et viril, et ses changements de rythme, le morceau est tout simplement irrésistible.   Mais deux ou trois singles ne sauvent pas l’album. The Miracle est certainement l’une des pires productions de Queen. Très orienté « pop », comme la plupart des disques du groupe depuis les années 80, The Miracle pâtit ici d’une production trop « dans l’air du temps », dégoulinante de synthés, d’effets pénibles, de boîtes à rythme et de lignes de basse dans le pire registre pop 80’s. Plusieurs morceaux ont d’ailleurs, très logiquement, assez mal vieilli. Un disque vraiment dispensable.

 
© ©Copyright Music Story Mikaël Faujour 2015

Plus d'informations

The Miracle

Queen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Party (Remastered 2011)
00:02:24

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Guitar, Bass Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

2
Khashoggi's Ship (Remastered 2011)
00:02:47

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Bass Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

3
The Miracle (Remastered 2011)
00:05:01

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Bass Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

4
I Want It All (Remastered 2011)
00:04:40

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Keyboards, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Bass Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

5
The Invisible Man (Remastered 2011)
00:03:57

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Guitar, Keyboards, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Bass Guitar, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

6
Breakthru (Remastered 2011)
00:04:08

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Piano, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Guitar, Keyboards, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Bass Guitar, Keyboards, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

7
Rain Must Fall (Remastered 2011)
00:04:23

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Percussion, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Guitar, Bass Guitar, Keyboards, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

8
Scandal (Remastered 2011)
00:04:42

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Keyboards, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Keyboards, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Guitar, Bass Guitar, Keyboards, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

9
My Baby Does Me (Remastered 2011)
00:03:22

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Engineer, StudioPersonnel - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Keyboards, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Keyboards, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Guitar, Bass Guitar, Keyboards, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

10
Was It All Worth It (Remastered 2011)
00:05:47

Bob Ludwig, Mastering Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Justin Shirley-Smith, Producer, Sound Supervisor - Queen, Producer, Unknown, Other, MainArtist - Freddie Mercury, Keyboards, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roger Taylor, Drums, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian May, Guitar, Keyboards, Background Vocalist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - John Deacon, Bass Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Joshua J. MacRae, Engineer, StudioPersonnel - David Richards, Producer, Engineer, Unknown, Other, StudioPersonnel - Kris Fredriksson, Producer, Engineer, Sound Supervisor, StudioPersonnel

℗ 2011 Queen Productions Ltd. / Raincloud Productions Ltd.

Descriptif de l'album

Tout comme The Works en 1984, The Miracle était un album très attendu. Après la tournée de 1986, Queen s’était octroyé une année sabbatique permettant à chacun de vaquer à ses occupations et projets parallèles, avant de se remettre au travail tous ensemble en 1988. Hélas ! The Miracle est un album faible, probablement le plus mauvais du groupe avec Hot Space (1982).   L’album débute d’ailleurs assez mal, avec « Party ». Une composition aux sonorités synthétiques insipide et décousue, d’abord ennuyeuse puis foncièrement agaçante. « Khashoggi’s Ship », malgré sa guitare heavy rock aux accents zeppeliniens, n’est pas fameux non plus. Il offre néanmoins à Freddie Mercury l’occasion de démentir les rumeurs qui circulent – déjà – au sujet de sa santé : « Who said that my party was all over ? I'm in pretty good shape ».   L’album, un peu à l’image des deux premiers morceaux, oscille le plus souvent entre kitscheries synthétiques et rock raté. Le très neuneu « Rain Must Fall » rappelle le pire de la pop 80’s, quelque part entre Cock Robin, Boy George et les plus mauvais morceaux de Michael Jackson. « My Baby Does Me », ressemble vaguement à certains titres de Sade avec sa basse funky et ses nappes ambiantes de synthé, mais n’en a aucunement l’entrain caressant et se révèle surtout ennuyeuse et plate. Quant à « Was It All Worth It », qui conclut l’album, il fait partie des morceaux « rock » du disque, mais n’est pas d’un grand intérêt non plus.   En fait, les seules chansons au minimum « potables » sont les singles. Et encore… « The Invisible Man », un hit à l’époque, apparaît aujourd’hui assez daté, à cause de ses synthés. Dans un registre « disco rock » proche, « Breakthru » est en revanche nettement plus réussi. Le morceau est également emmené par une ligne de basse entêtante, mais il est plus entraînant et la guitare y est plus présente. « Scandal » est une composition décevante, qui débute bien avec un synthé – là encore très marqué 80’s – et un chant conférant une ambiance dramatique touchante, avant de s’affadir peu à peu…   De ce disque, on retiendra surtout « The Miracle » et « I Want It All ». Le premier est une belle composition mélodique construite autour du piano. Le morceau s’achève de façon étonnante avec un solo de guitare « hard » suivi d’un passage tout en douceur chanté en chœur. Une réussite complète. Quant au merveilleux « I Want It All », c’est probablement l’un des meilleurs morceaux pop-rock des années 80. (La version de l’album est d’ailleurs nettement supérieure à celle du single – sans doute raccourcie pour les radios –, notamment grâce à sa superbe intro à la guitare sèche.) Avec sa guitare « heavy », son refrain en chœur, son chant nerveux et viril, et ses changements de rythme, le morceau est tout simplement irrésistible.   Mais deux ou trois singles ne sauvent pas l’album. The Miracle est certainement l’une des pires productions de Queen. Très orienté « pop », comme la plupart des disques du groupe depuis les années 80, The Miracle pâtit ici d’une production trop « dans l’air du temps », dégoulinante de synthés, d’effets pénibles, de boîtes à rythme et de lignes de basse dans le pire registre pop 80’s. Plusieurs morceaux ont d’ailleurs, très logiquement, assez mal vieilli. Un disque vraiment dispensable.

 
© ©Copyright Music Story Mikaël Faujour 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

À découvrir également
Par Queen

Queen at Live Aid

Queen

The Platinum Collection

Queen

A Night At The Opera

Queen

Greatest Hits

Queen

Bohemian Rhapsody

Queen

Playlists

Dans la même thématique...

Downhill From Everywhere

Jackson Browne

Downhill From Everywhere Jackson Browne

Letter To You

Bruce Springsteen

Letter To You Bruce Springsteen

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road (Super Deluxe Edition)

The Beatles

Les Grands Angles...
Metallica, le sentier de la gloire

Avec 125 millions d’albums vendus à travers le monde, dont une trentaine de millions pour le “Black Album”, Metallica est l’un des phénomènes pop les plus inattendus des 50 dernières années. Comment un groupe de metal aux chansons structurées de manière aussi alambiquée est-il parvenu à se jucher au niveau des produits de Madonna ou Michael Jackson ? Avec de l’intuition et beaucoup de détermination. Retour aux sources du groupe de metal le plus important de l’histoire.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Frank Zappa, pour le meilleur et pour le rire

Plus les années passent depuis la disparition de Frank Zappa le 4 décembre 1993, plus son absence se fait cruellement sentir dans le panorama musical actuel. Non pas qu'on l'ait oublié, mais on cherchera en vain ceux qui peuvent prétendre l’égaler. Le génie aussi cosmique que comique de Frank Zappa n'a aucun équivalent aujourd'hui, car personne, depuis près de trois décennies, n’a été capable comme lui de conjuguer la plus grande exigence musicale avec un humour totalement décomplexé.

Dans l'actualité...