Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Earl Sweatshirt - Some Rap Songs

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Some Rap Songs

Earl Sweatshirt

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Qu'il semble lointain le jour où l'on fit la connaissance d'Earl Sweatshirt. C'était en 2010 avec le clip outrancier de son morceau Earl issu de sa première mixtape qui participa à la percée spectaculaire du collectif Odd Future, formé par une poignée de gamins ultra-créatifs qui ont dynamité pour de bon le rap de leur époque. Thebe Kgositsile n'avait que 16 ans et dut patienter pour récolter les fruits de cette prodigieuse entrée en matière. De retour en 2012 d'un exil forcé aux îles Samoa, Earl prit conscience de l'impact considérable qu'eurent les premiers enregistrements d'Odd Future et du statut quasi mythique qui était déjà le sien. Moins productif et rassembleur que son collège d'alors Tyler, the Creator, Sweatshirt n'a jamais manifesté une réelle soif de succès et s'est forgé une réputation d'artiste radical et taiseux. Avec son premier album Doris – pour lequel il fit appel à ses collaborateurs proches Vince Staples, Mac Miller ou Casey Veggies mais aussi aux Neptunes, à RZA et à BadBadNotGood –, il s'installa néanmoins bel et bien au sommet de la chaîne alimentaire du rap. Plus de trois ans après I Don't Like Shit, I Don't Go Outside, sobre et impressionnant deuxième album, voici Some Rap Songs qu'on attendait fébrilement sans trop oser y croire.  Marqué pour un double deuil – celui de son père, le poète sud-africain Keorapetse Kgositsile (dont on entend la voix sur Playing Possum) et son oncle, la légende du jazz africain Hugh Masekela (qu'il sample sur Riot!) par son rapport toujours problématique à la surexposition médiatique et par sa tendance à la dépression chronique, le rap d'Earl Sweatshirt n'a jamais été aussi froid et taciturne que sur cette collection de 15 courts titres sans vrais refrains ni facilités mélodiques.

Si les productions accidentées et incrustées de samples tordus, les beats habilement désaxés qu'on trouve sur Some Rap Songs doivent beaucoup à la sainte Trinité Madlib-MF Doom-J Dilla, Earl Sweatshirt se présente l'air de rien en parrain d'une nouvelle avant-garde qui rebat les cartes de la beat music et se réapproprie les codes de la musique et de la culture noires (outre Kgositsile père et Masekela, on entend le poète et activiste James Baldwin, un sample de Curtis Mayfield et des dialogues du film Blaxploitation Black Dynamite). Ses collaborations avec le collectif new-yorkais Standing On The Corner (dont il faut écouter le jazz-rap ésotérique), sur Ontheway!, le beatmaker de Detroit Black Noi$e et le rappeur Navy Blue (The Mint) ou le passionnant Adé Hakim qui coproduit l'intense Nowhere2go, laissent penser qu'Earl Sweatshirt s'est trouvé une nouvelle famille. Avec la fausse désinvolture qu'on lui connaît (le titre même de l'album est loin de refléter la richesse et la cohésion de la chose), Earl Sweatshirt ajoute un nouvel épisode à une carrière jusqu'ici irréprochable et donne surtout l'impression de faire exactement la musique qu'il veut faire. © Seuss' The Grinch

Plus d'informations

Some Rap Songs

Earl Sweatshirt

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Shattered Dreams
00:02:21

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer - John Thomas, Jr., Composer, Lyricist

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

2
Red Water
00:01:44

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

3
Cold Summers
00:01:06

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer - Willy n'For, Composer, Lyricist - Emmanuel Baloka, Composer, Lyricist - Jimmy Stormy, Composer, Lyricist

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

4
Nowhere2go
00:01:53

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Engineer, Mixing Engineer - Darryl Anthony, Producer - Adé Hakim, Producer - Darryl Anthony Johnson, Composer, Lyricist - Adé Hakim Sayyed, Composer, Lyricist - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

5
December 24
00:01:46

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Engineer, Mixing Engineer - Denmark, Producer - Denmark Vessey, Composer, Lyricist - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

6
Ontheway!
00:01:41

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Bass Guitar, Mixing Engineer - Standing On The Corner, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Earl Sweatshirt feat. Standing On The Corner, AssociatedPerformer - Giovanni Cortez, Composer, Lyricist - Sherman Willis, Composer, Lyricist

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

7
The Mint
00:02:45

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Engineer, Mixing Engineer - Navy Blue, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Black Noi$e, Producer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer - Earl Sweatshirt feat. Navy Blue, AssociatedPerformer - Sage Elsesser, Composer, Lyricist - Robert Mansel, Composer, Lyricist

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

8
The Bends
00:01:34

Richard Tufo, Composer, Lyricist - Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Engineer, Mixing Engineer - Lowrell Simon, Composer, Lyricist - Shamel of SOTC, Mixing Engineer - Sage Elsesser, Composer, Lyricist, Producer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

9
Loosie
00:00:59

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

10
Azucar
00:01:25

Harvey Scales, Composer, Lyricist - Albert Vance, Composer, Lyricist - Mike Bozzi, Mastering Engineer - Donald Davis, Composer, Lyricist - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer - Sage Elsesser, Composer, Lyricist, Producer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

11
Eclipse
00:01:33

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

12
Veins
00:01:59

Curtis Mayfield, Composer, Lyricist - Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

13
Playing Possum
00:01:34

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Keorapetse Kgositsile, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer - Cheryl Harris, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Earl Sweatshirt feat. Cheryl Harris & Keorapetse Kgositsile, AssociatedPerformer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

14
Peanut
00:01:13

Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Composer, Lyricist, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

15
Riot!
00:01:06

Hugh Masekela, Composer - Mike Bozzi, Mastering Engineer - Earl Sweatshirt, MainArtist, AssociatedPerformer - Thebe Kgositsile, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Shamel of SOTC, Producer, Mixing Engineer

(P) 2018 Tan Cressida, under exclusive license to Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Qu'il semble lointain le jour où l'on fit la connaissance d'Earl Sweatshirt. C'était en 2010 avec le clip outrancier de son morceau Earl issu de sa première mixtape qui participa à la percée spectaculaire du collectif Odd Future, formé par une poignée de gamins ultra-créatifs qui ont dynamité pour de bon le rap de leur époque. Thebe Kgositsile n'avait que 16 ans et dut patienter pour récolter les fruits de cette prodigieuse entrée en matière. De retour en 2012 d'un exil forcé aux îles Samoa, Earl prit conscience de l'impact considérable qu'eurent les premiers enregistrements d'Odd Future et du statut quasi mythique qui était déjà le sien. Moins productif et rassembleur que son collège d'alors Tyler, the Creator, Sweatshirt n'a jamais manifesté une réelle soif de succès et s'est forgé une réputation d'artiste radical et taiseux. Avec son premier album Doris – pour lequel il fit appel à ses collaborateurs proches Vince Staples, Mac Miller ou Casey Veggies mais aussi aux Neptunes, à RZA et à BadBadNotGood –, il s'installa néanmoins bel et bien au sommet de la chaîne alimentaire du rap. Plus de trois ans après I Don't Like Shit, I Don't Go Outside, sobre et impressionnant deuxième album, voici Some Rap Songs qu'on attendait fébrilement sans trop oser y croire.  Marqué pour un double deuil – celui de son père, le poète sud-africain Keorapetse Kgositsile (dont on entend la voix sur Playing Possum) et son oncle, la légende du jazz africain Hugh Masekela (qu'il sample sur Riot!) par son rapport toujours problématique à la surexposition médiatique et par sa tendance à la dépression chronique, le rap d'Earl Sweatshirt n'a jamais été aussi froid et taciturne que sur cette collection de 15 courts titres sans vrais refrains ni facilités mélodiques.

Si les productions accidentées et incrustées de samples tordus, les beats habilement désaxés qu'on trouve sur Some Rap Songs doivent beaucoup à la sainte Trinité Madlib-MF Doom-J Dilla, Earl Sweatshirt se présente l'air de rien en parrain d'une nouvelle avant-garde qui rebat les cartes de la beat music et se réapproprie les codes de la musique et de la culture noires (outre Kgositsile père et Masekela, on entend le poète et activiste James Baldwin, un sample de Curtis Mayfield et des dialogues du film Blaxploitation Black Dynamite). Ses collaborations avec le collectif new-yorkais Standing On The Corner (dont il faut écouter le jazz-rap ésotérique), sur Ontheway!, le beatmaker de Detroit Black Noi$e et le rappeur Navy Blue (The Mint) ou le passionnant Adé Hakim qui coproduit l'intense Nowhere2go, laissent penser qu'Earl Sweatshirt s'est trouvé une nouvelle famille. Avec la fausse désinvolture qu'on lui connaît (le titre même de l'album est loin de refléter la richesse et la cohésion de la chose), Earl Sweatshirt ajoute un nouvel épisode à une carrière jusqu'ici irréprochable et donne surtout l'impression de faire exactement la musique qu'il veut faire. © Seuss' The Grinch

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
À découvrir également
Par Earl Sweatshirt
WHOLE WORLD (feat. Maxo) Earl Sweatshirt
FEET OF CLAY Earl Sweatshirt
Doris Earl Sweatshirt
Earl Earl Sweatshirt
WHOLE WORLD (feat. Maxo) Earl Sweatshirt

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Wu-Tang Clan : dans les couloirs de “36 Chambers”

Entre 1992 et 1994, le hip-hop new-yorkais vit une première renaissance, deux décennies après les premières block parties du DJ pionnier Kool Herc dans le South Bronx. “Enter the Wu-Tang (36 Chambers)”, le premier album du Wu-Tang Clan, qui sort le même jour que “Midnight Marauders”, le 3e disque d'A Tribe Called Quest et moins de six mois avant “Illmatic” de Nas, est l'une des pièces maîtresses de ce deuxième âge d'or. Mais son histoire est le fruit d'une alchimie et d'une trajectoire bien plus complexes et aléatoires.

Stax, on dirait le Sud…

Motown au nord. Et Stax au sud. Deux conceptions bien distinctes de la soul music. Dans la moiteur sudiste de Memphis, Isaac Hayes, Otis Redding, Sam & Dave, Booker T. et quelques autres ont inventé un groove unique, biberonné au blues et surtout au gospel.

Brainfeeder, de la nourriture pour l’esprit

Symbole de la nouvelle génération de musiciens de Los Angeles, le label Brainfeeder fête ses 10 ans en 2018, avec une compile de 36 titres baptisée “Brainfeeder X”. Une décennie durant laquelle la bande de Californiens menée par Flying Lotus a effacé les frontières entre hip-hop, électro et jazz, façonnant une version moderne de la musique psychédélique. Retour sur l’histoire d’un label qui a déjà connu plusieurs vies.

Dans l'actualité...