Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Adam Laloum|Schumann: Davidsbündler Tänze - Schubert: Sonata D.960

Schumann: Davidsbündler Tänze - Schubert: Sonata D.960

Adam Laloum

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Seul neuf petites années séparent la Sonate en si bémol majeur de Schubert et les Davidsbündlertänze de Schumann : 1828 et 1837. C’est là le seul point de proximité de ces deux ouvrages qui, par ailleurs, diffèrent en tout, tout et encore tout. La technique pianistique, bien sûr, mais en premier lieu la conception du temps et du geste. Schubert, dans les quasiment quarante-cinq minutes que durent les quatre mouvements de sa Sonate, y déploie ce qu’il est convenu de décrire comme les « divines longueurs » qui sont autant de suspensions du temps au bord du gouffre final, comme si le compositeur voulait encore créer du temps musical avant de s’éteindre. Alors que les Davidsbündlertänze (en hommage à la confrérie des Compagnons de David, porte-drapeau musical et littéraire de la lutte contre les Philistins) en moins d’une demi-heure, déroulent pas moins de dix-huit miniatures d’aspect improvisé, spontané, alternant entre Florestan et Eusebius et des pensées à fleur de peau, quasiment déclamatoires. Le pianiste Adam Laloum, vainqueur du Prix Clara Haskil cuvée 2009, réinvente ces deux mondes opposés, Schubert et Schumann, avec délicatesse et dans un magnifique déploiement de sonorités. © SM/Qobuz


« Maître de ses émotions mais capable de dispenser des trésors d'imagination et de mettre en valeur la couleur orchestrale d'un piano tout en nuances, Adam Laloum capte immédiatement l'attention. Musicien hors pair, il communique aux dix-huit pièces du cycle schummanien [...] une liberté de ton assujettie à un art fluide des transitions. [...] La même concentration prévaut dans une interprétation très réussie de la Sonate D.960 de Schubert où la qualité de respiration, la beauté et la sensibilité du toucher, la pulsation frémissante, la poésie à fleur de peau plongent au tréfonds de l'âme. » (Classica, octobre 2016 / Michel Le Naour)

Plus d'informations

Schumann: Davidsbündler Tänze - Schubert: Sonata D.960

Adam Laloum

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

Davidsbündlertänze, op. 6 (Robert Schumann)

1
I. Lebhaft
00:01:38

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

2
II. Innig
00:01:50

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

3
III. Mit Humor - Etwas hahnbüchen
00:01:28

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

4
IV. Ungeduldig
00:00:49

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

5
V. Einfach
00:01:58

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

6
VI. Sehr rasch und in sich hinein
00:01:54

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

7
VII. Nicht schnell - Mit äußerst starker Empfindung
00:04:10

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

8
VIII. Frisch
00:00:39

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

9
IX. Lebhaft
00:01:36

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

10
X. Balladenmäßig - Sehr rasch
00:01:32

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

11
XI. Einfach
00:01:46

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

12
XII. Mit Humor
00:00:39

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

13
XIII. Wild und lustig
00:03:19

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

14
XIV. Zart und singend
00:02:45

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

15
XV. Frisch
00:02:03

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

16
XVI. Mit gutem Humor
00:01:36

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

17
XVII. Wie aus der Ferne
00:03:58

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

18
XVIII. Nicht schnell
00:01:43

Adam Laloum, Piano - Robert Schumann, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Sonate pour piano en Si-Bémol Majeur, D. 960 (Franz Schubert)

19
I. Molto moderato
00:20:58

Adam Laloum, Piano - Franz Schubert, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

20
II. Andante sostenuto
00:10:00

Adam Laloum, Piano - Franz Schubert, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

21
III. Scherzo
00:03:59

Adam Laloum, Piano - Franz Schubert, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

22
IV. Allegro ma non troppo
00:08:31

Adam Laloum, Piano - Franz Schubert, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Descriptif de l'album

Seul neuf petites années séparent la Sonate en si bémol majeur de Schubert et les Davidsbündlertänze de Schumann : 1828 et 1837. C’est là le seul point de proximité de ces deux ouvrages qui, par ailleurs, diffèrent en tout, tout et encore tout. La technique pianistique, bien sûr, mais en premier lieu la conception du temps et du geste. Schubert, dans les quasiment quarante-cinq minutes que durent les quatre mouvements de sa Sonate, y déploie ce qu’il est convenu de décrire comme les « divines longueurs » qui sont autant de suspensions du temps au bord du gouffre final, comme si le compositeur voulait encore créer du temps musical avant de s’éteindre. Alors que les Davidsbündlertänze (en hommage à la confrérie des Compagnons de David, porte-drapeau musical et littéraire de la lutte contre les Philistins) en moins d’une demi-heure, déroulent pas moins de dix-huit miniatures d’aspect improvisé, spontané, alternant entre Florestan et Eusebius et des pensées à fleur de peau, quasiment déclamatoires. Le pianiste Adam Laloum, vainqueur du Prix Clara Haskil cuvée 2009, réinvente ces deux mondes opposés, Schubert et Schumann, avec délicatesse et dans un magnifique déploiement de sonorités. © SM/Qobuz


« Maître de ses émotions mais capable de dispenser des trésors d'imagination et de mettre en valeur la couleur orchestrale d'un piano tout en nuances, Adam Laloum capte immédiatement l'attention. Musicien hors pair, il communique aux dix-huit pièces du cycle schummanien [...] une liberté de ton assujettie à un art fluide des transitions. [...] La même concentration prévaut dans une interprétation très réussie de la Sonate D.960 de Schubert où la qualité de respiration, la beauté et la sensibilité du toucher, la pulsation frémissante, la poésie à fleur de peau plongent au tréfonds de l'âme. » (Classica, octobre 2016 / Michel Le Naour)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3

Yannick Nézet-Séguin

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3 Yannick Nézet-Séguin

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys
À découvrir également
Par Adam Laloum

Brahms: Piano Sonata Op. 5 & 7 Fantasien, Op. 116

Adam Laloum

Brahms, Franck & Debussy : Sonatas for Cello & Piano

Adam Laloum

Schubert: Sonatas D. 894 & D. 958

Adam Laloum

Brahms: Piano Works (Klavierstücke Op. 76, Intermezzi Op. 117, etc.)

Adam Laloum

Brahms : Piano Concertos

Adam Laloum

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
L’Oratorio de Noël de Bach

Encore lui ! Chaque fin d’année, c’est simple : l’Oratorio de Noël (BWV 248) de J. S. Bach est indétrônable. Au vu du nombre de concerts, mais aussi d’enregistrements, aucune autre œuvre sacrée n’a atteint un tel niveau de popularité et de diffusion. Trois cents ans après, Qobuz revient sur la genèse d’une des œuvres les plus connues du compositeur allemand.

Les flamboyantes extases de Scriabine

Quelque peu éclipsé aujourd’hui par ses compatriotes Stravinski ou Rachmaninov, Alexandre Scriabine n’en reste pas moins une figure incontournable de la musique russe. Aux balbutiements du XXe siècle, le compositeur et pianiste virtuose s’émancipe de l’héritage romantique pour proposer un langage musical singulier et novateur qui ne connaîtra pas d’héritier. Son œuvre, profondément influencée par la philosophie mystique et la synesthésie, connaîtra en à peine deux décennies une évolution fulgurante, interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 43 ans.

Marc Ribot, l’anti-guitar hero

Depuis une quarantaine d’années, le nom de Marc Ribot apparaît sur les pochettes d’albums signés Tom Waits, Alain Bashung, Diana Krall, John Zorn, Robert Plant, Caetano Veloso et tant d’autres. Et lorsqu’il ne prête pas sa guitare atypique aux plus grands, le New-Yorkais s’amuse, sous son nom, à démonter le rock, le jazz, le funk, la musique cubaine et tout ce qui passe sous ses doigts.

Dans l'actualité...