Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Gewandhausorchester Leipzig|Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Gewandhausorchester

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Doyen des chefs d’orchestre encore en activité, Herbert Blomstedt avait 94 ans et le printemps dans les veines au cours de cet enregistrement des deux dernières symphonies de Schubert réalisé au Gewandhaus de Leipzig, en novembre 2021. Pour ses « débuts » sous pavillon Deutsche Grammophon, le chef suédois avait choisi de répéter et d’enregistrer les deux œuvres en public, mais l’épidémie de coronavirus en a décidé autrement – le travail et l’enregistrement se sont finalement déroulés à huis clos.

Blomstedt connaît bien ce prestigieux et historique orchestre allemand dont il fut le chef de 1998 à 2005 et dont il reste le chef émérite. Cet enregistrement est une leçon de musique autant qu’une leçon de vie. La mélancolie de Schubert est ici transfigurée par un lumineux message d’espoir dès les premières mesures de la Symphonie « Inachevée » prises dans un tempo souple et allant sans ce climat morbide que la plupart des chefs impriment à cette œuvre.

C’est cette même éternelle jeunesse qui domine toute l’interprétation de la grande Symphonie en ut majeur dont les redites et les longs développements sont gommés par la grâce de tempos allants et sans aucune lourdeur. Les musiciens chantent dans tous les pupitres, particulièrement le hautbois solo du merveilleux Andante con moto qui prend sous cette baguette magique des allures de simple ländler. Le Scherzo, bondissant à souhait, prépare un Allegro vivace final (avec toutes ses reprises !) pétaradant, d’une joie de vivre particulièrement communicative. L’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig est ici au meilleur de sa forme, soignant les nuances et les brusques crescendos voulus par Schubert avec une petite harmonie frondeuse, des cuivres éclatants et une section de cordes tour à tour soyeuse et puissante. Le « cher Franz » est ici plus fraternel que jamais. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Gewandhausorchester Leipzig

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

Symphony No. 8 in B minor, D. 759 "Unfinished" (Franz Schubert)

1
I. Allegro moderato
00:14:48

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
II. Andante con moto
00:11:06

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Symphony No. 9 in C major, D. 944 "The Great" (Franz Schubert)

3
I. Andante - Allegro ma non troppo
00:15:20

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
II. Andante con moto
00:14:37

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
III. Scherzo. Allegro vivace
00:15:10

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
IV. Allegro vivace
00:16:22

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Doyen des chefs d’orchestre encore en activité, Herbert Blomstedt avait 94 ans et le printemps dans les veines au cours de cet enregistrement des deux dernières symphonies de Schubert réalisé au Gewandhaus de Leipzig, en novembre 2021. Pour ses « débuts » sous pavillon Deutsche Grammophon, le chef suédois avait choisi de répéter et d’enregistrer les deux œuvres en public, mais l’épidémie de coronavirus en a décidé autrement – le travail et l’enregistrement se sont finalement déroulés à huis clos.

Blomstedt connaît bien ce prestigieux et historique orchestre allemand dont il fut le chef de 1998 à 2005 et dont il reste le chef émérite. Cet enregistrement est une leçon de musique autant qu’une leçon de vie. La mélancolie de Schubert est ici transfigurée par un lumineux message d’espoir dès les premières mesures de la Symphonie « Inachevée » prises dans un tempo souple et allant sans ce climat morbide que la plupart des chefs impriment à cette œuvre.

C’est cette même éternelle jeunesse qui domine toute l’interprétation de la grande Symphonie en ut majeur dont les redites et les longs développements sont gommés par la grâce de tempos allants et sans aucune lourdeur. Les musiciens chantent dans tous les pupitres, particulièrement le hautbois solo du merveilleux Andante con moto qui prend sous cette baguette magique des allures de simple ländler. Le Scherzo, bondissant à souhait, prépare un Allegro vivace final (avec toutes ses reprises !) pétaradant, d’une joie de vivre particulièrement communicative. L’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig est ici au meilleur de sa forme, soignant les nuances et les brusques crescendos voulus par Schubert avec une petite harmonie frondeuse, des cuivres éclatants et une section de cordes tour à tour soyeuse et puissante. Le « cher Franz » est ici plus fraternel que jamais. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Orff: Carmina Burana

Gundula Janowitz

Orff: Carmina Burana Gundula Janowitz

Sleep

Max Richter

Sleep Max Richter

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

À découvrir également
Par Gewandhausorchester Leipzig

Brahms: Symphonies Nos. 3 & 4

Gewandhausorchester Leipzig

Brahms: Symphonies Nos. 3 & 4 Gewandhausorchester Leipzig

Bruckner: Symphonies Nos. 1 & 5 / Wagner: Tristan und Isolde: Prelude & Liebestod

Gewandhausorchester Leipzig

Johannes Brahms : The Symphonies

Gewandhausorchester Leipzig

Johannes Brahms : The Symphonies Gewandhausorchester Leipzig

Bruckner: Symphonies Nos. 2 & 8 / Wagner: Meistersinger Prelude

Gewandhausorchester Leipzig

Gewandhausorchester Leipzig - Great Recordings

Gewandhausorchester Leipzig

Playlists

Dans la même thématique...

Wagner: Das Rheingold

Wiener Philharmonic Orchestra

Wagner: Das Rheingold Wiener Philharmonic Orchestra

John Williams: The Berlin Concert

John Williams

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann

LETTER

Sofiane Pamart

LETTER Sofiane Pamart
Les Grands Angles...
L’Oratorio de Noël de Bach

Encore lui ! Chaque fin d’année, c’est simple : l’“Oratorio de Noël” (BWV 248) de J. S. Bach est indétrônable. Au vu du nombre de concerts et d’enregistrements, aucune autre œuvre sacrée n’a atteint un tel niveau de popularité et de diffusion. Trois cents ans après, Qobuz revient sur la genèse d’une des œuvres les plus connues du compositeur allemand.

Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Dans l'actualité...