Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Natalie Dessay|Schubert

Schubert

Natalie Dessay

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Une voix de femme dans Schubert, cela reste encore la minorité, quelles que soient les volontés de parité décidées par les politiques… Qui plus est, la voix de Natalie Dessay, soprano colorature pendant très longtemps, dorénavant plus « posée » certes, ne s’adapte pas nécessairement au répertoire schubertien dont l’ambitus vocal – même en transposant – reste assez confiné aux registres médiums. Mais pour une artiste de la trempe de Dessay, le défi exige d’être relevé. Elle déclare elle-même qu’elle a « longtemps repoussé l’échéance mais savait qu’il lui faudrait un jour chanter Schubert, non pas par obligation mais par désir. » Ses premiers souvenirs du répertoire des Lieder de Schubert remonte à sa jeunesse, lorsqu’un grand chanteur allemand était venu à Bordeaux chanter Le Voyage d’hiver, et Dessay indique « n’y avoir rien compris, bien que germaniste et passionnée d’allemand... ». Elle n’a « pas goûté la musique, s’est ennuyée et est repartie frustrée, consciente d’être passée à côté de quelque chose dont elle pressentait l’importance et la beauté, mais dont l’accès m’aurait été interdit. » « Ça viendra peut-être plus tard », et voilà : c’est venu, beaucoup, beaucoup plus tard. Aux côtés de Philippe Cassard qui fréquente Schubert depuis si longtemps, elle a choisi quelques grands tubes – Le Roi des aulnes, dont le narrateur peut tout aussi bien être féminin, et Dessay différencie de manière poignante les répliques du père, de l’enfant, du roi et du narrateur ; Marguerite au rouet, un des rares Lieder de Schubert réellement destinés à une voix de femme, Du bist die Ruh – ainsi que d’autres moins célèbres, mais dans lesquelles elle instille sa voix si particulière, reconnaissable entre mille. À l’auditeur, sans doute tellement habitué aux voix d’homme comme Fischer-Dieskau ou Hotter, ou aux voix germaniques un peu « épaisses », de bien vouloir changer d’optique devant ce répertoire ainsi abordé. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Schubert

Natalie Dessay

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
Schwanengesang, D.957, No. 1: "Liebesbotschaft"
Natalie Dessay
00:03:03

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

2
Du bist die Ruh, D.776
Natalie Dessay
00:04:36

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

3
Erlkönig, D.328
Natalie Dessay
00:04:12

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

4
Die Götter Griechenlands, D.677
Natalie Dessay
00:03:59

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

5
Gretchen am Spinnrade, D.118
Natalie Dessay
00:03:25

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

6
Vier Gesänge aus "Wilhelm Meister", D.877, No. 4: "Nur wer die Sehnsucht kennt"
Natalie Dessay
00:03:09

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

7
Schwanengesang, D.957, No. 11: "Die Stadt"
Natalie Dessay
00:03:06

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

8
Am Bach im Frühling, D.361
Natalie Dessay
00:03:51

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

9
Suleika, D.720
Natalie Dessay
00:05:35

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

10
12 Lieder von Franz Schubert, S.558, No. 2: "Auf dem Wasser zu singen"
Philippe Cassard
00:03:57

Philippe Cassard, Main Artist, Piano - Franz Schubert, Composer - Franz Liszt, Arranger

(P) 2017 SME France

11
Geheimes, D.719
Natalie Dessay
00:01:47

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

12
Ganymed, D.544
Natalie Dessay
00:04:17

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

13
Nachtviolen, D.752
Natalie Dessay
00:03:27

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

14
Rastlose Liebe, D.138
Natalie Dessay
00:01:25

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

15
Im Frühling, D.882
Natalie Dessay
00:04:14

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

16
Der Hirt auf dem Felsen, D.965
Natalie Dessay
00:11:51

Natalie Dessay, Main Artist, Soprano - Franz Schubert, Composer - Philippe Cassard, Piano

(P) 2017 SME France

Descriptif de l'album

Une voix de femme dans Schubert, cela reste encore la minorité, quelles que soient les volontés de parité décidées par les politiques… Qui plus est, la voix de Natalie Dessay, soprano colorature pendant très longtemps, dorénavant plus « posée » certes, ne s’adapte pas nécessairement au répertoire schubertien dont l’ambitus vocal – même en transposant – reste assez confiné aux registres médiums. Mais pour une artiste de la trempe de Dessay, le défi exige d’être relevé. Elle déclare elle-même qu’elle a « longtemps repoussé l’échéance mais savait qu’il lui faudrait un jour chanter Schubert, non pas par obligation mais par désir. » Ses premiers souvenirs du répertoire des Lieder de Schubert remonte à sa jeunesse, lorsqu’un grand chanteur allemand était venu à Bordeaux chanter Le Voyage d’hiver, et Dessay indique « n’y avoir rien compris, bien que germaniste et passionnée d’allemand... ». Elle n’a « pas goûté la musique, s’est ennuyée et est repartie frustrée, consciente d’être passée à côté de quelque chose dont elle pressentait l’importance et la beauté, mais dont l’accès m’aurait été interdit. » « Ça viendra peut-être plus tard », et voilà : c’est venu, beaucoup, beaucoup plus tard. Aux côtés de Philippe Cassard qui fréquente Schubert depuis si longtemps, elle a choisi quelques grands tubes – Le Roi des aulnes, dont le narrateur peut tout aussi bien être féminin, et Dessay différencie de manière poignante les répliques du père, de l’enfant, du roi et du narrateur ; Marguerite au rouet, un des rares Lieder de Schubert réellement destinés à une voix de femme, Du bist die Ruh – ainsi que d’autres moins célèbres, mais dans lesquelles elle instille sa voix si particulière, reconnaissable entre mille. À l’auditeur, sans doute tellement habitué aux voix d’homme comme Fischer-Dieskau ou Hotter, ou aux voix germaniques un peu « épaisses », de bien vouloir changer d’optique devant ce répertoire ainsi abordé. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
À découvrir également
Par Natalie Dessay

Natalie Dessay à l'opéra

Natalie Dessay

Nougaro : Sur l'écran noir de mes nuits blanches

Natalie Dessay

Entre elle et lui

Natalie Dessay

Entre elle et lui Natalie Dessay

Lakme Dessay Plasson

Natalie Dessay

Lakme Dessay Plasson Natalie Dessay

Toulouse

Natalie Dessay

Toulouse Natalie Dessay

Playlists

Dans la même thématique...

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Les flamboyantes extases de Scriabine

Quelque peu éclipsé aujourd’hui par ses compatriotes Stravinski ou Rachmaninov, Alexandre Scriabine n’en reste pas moins une figure incontournable de la musique russe. Aux balbutiements du XXe siècle, le compositeur et pianiste virtuose s’émancipe de l’héritage romantique pour proposer un langage musical singulier et novateur qui ne connaîtra pas d’héritier. Son œuvre, profondément influencée par la philosophie mystique et la synesthésie, connaîtra en à peine deux décennies une évolution fulgurante, interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 43 ans.

Nelson Freire, un virtuose très discret

Enfant prodige dans son pays natal, le pianiste brésilien, disparu en novembre 2021, est resté loin des bruyantes trompettes de la renommée. Ses mains de géant, sa technique aisée et virtuose étaient toujours au service d’une sonorité puissante, pleine et moelleuse. Qobuz revient sur le parcours de celui qui fut longtemps le « secret le mieux gardé du piano ».

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Dans l'actualité...