Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jason Isbell and the 400 Unit - Reunions

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Reunions

Jason Isbell and the 400 Unit

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Reunions arrive un mois après la mort de John Prine, mentor de Jason Isbell qui fait honneur à sa mémoire. On entend l'inspiration dans les paroles intelligentes et sincères, parmi les meilleures de la carrière, de ce ponte de l’americana. Le mélancolique Dreamsicle évoque la façon dont le divorce déteint sur l'enfance (« New sneakers on the high school court and you swore you'd be there »), et Isbell se dit particulièrement fier de Running With Our Eyes Closed : « It took forever to get you to trust me/Like I was feeding a bird from my hand. » Et si la voix d'Isbell est singulière – la façon dont son accent de l'Alabama façonne les voyelles de la "démo tape" sur Only Children fleure bon le Southern Comfort –, il y a ici des séquences à la fois évidentes (la guitare sombre à la Mark Knopfler sur le formidable Overseas) mais aussi surprenantes : l’écho des Killers sur What've I Done to Help et It Gets Easier, sur les réalités de la sobriété. Amanda Shires, sa femme, prête à nouveau son fiddle et ses harmonies. Avec son ambiance très college rock des années 80, Be Afraid semble échappé de son grandiose album To the Sunset. C'est l'une des facettes inspirées les plus amusantes d'un disque qui en regorge. © Shelly Ridenour/Qobuz

Plus d'informations

Reunions

Jason Isbell and the 400 Unit

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
What've I Done to Help
00:06:40

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

2
Dreamsicle
00:03:44

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

3
Only Children
00:03:57

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

4
Overseas
00:05:07

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

5
Running with Our Eyes Closed
00:03:42

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

6
River
00:03:22

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

7
Be Afraid
00:03:19

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

8
St. Peter's Autograph
00:04:10

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

9
It Gets Easier
00:03:47

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

10
Letting You Go
00:03:22

Dave Cobb, Producer - Jason Isbell and the 400 Unit, MainArtist - Southeastern Records Publishing (BMI - Admin by Downtown Music Publishing), MusicPublisher

(C) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers (P) 2020 Southeastern Records marketed and distributed by Thirty Tigers

Descriptif de l'album

Reunions arrive un mois après la mort de John Prine, mentor de Jason Isbell qui fait honneur à sa mémoire. On entend l'inspiration dans les paroles intelligentes et sincères, parmi les meilleures de la carrière, de ce ponte de l’americana. Le mélancolique Dreamsicle évoque la façon dont le divorce déteint sur l'enfance (« New sneakers on the high school court and you swore you'd be there »), et Isbell se dit particulièrement fier de Running With Our Eyes Closed : « It took forever to get you to trust me/Like I was feeding a bird from my hand. » Et si la voix d'Isbell est singulière – la façon dont son accent de l'Alabama façonne les voyelles de la "démo tape" sur Only Children fleure bon le Southern Comfort –, il y a ici des séquences à la fois évidentes (la guitare sombre à la Mark Knopfler sur le formidable Overseas) mais aussi surprenantes : l’écho des Killers sur What've I Done to Help et It Gets Easier, sur les réalités de la sobriété. Amanda Shires, sa femme, prête à nouveau son fiddle et ses harmonies. Avec son ambiance très college rock des années 80, Be Afraid semble échappé de son grandiose album To the Sunset. C'est l'une des facettes inspirées les plus amusantes d'un disque qui en regorge. © Shelly Ridenour/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Jason Isbell and the 400 Unit
Here We Rest Jason Isbell and the 400 Unit
Jason Isbell and the 400 Unit Jason Isbell and the 400 Unit
The Nashville Sound Jason Isbell and the 400 Unit
Live from the Ryman Jason Isbell and the 400 Unit
Dreamsicle Jason Isbell and the 400 Unit
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Betty Davis, la panthère funk

Sans elle, point de Macy Gray, Erykah Badu, Amy Winehouse ou Janelle Monáe ! Disparue des radars depuis des années, Betty Davis reste la pionnière des soul sisters félines. La déesse funk par excellence. Egalement celle qui offrit l’électricité à un certain Miles Davis, dont elle sera l’éphémère épouse. Mais qui es-tu Betty ?

Know your Lemmy

Le 24 décembre 2017, Lemmy Kilmister aurait fêté ses 72 ans, dont plus de 40 à la tête de Motörhead, le groupe de rock'n'roll le plus bruyant de l'histoire. Un cancer foudroyant a finalement emporté celui qui était devenu une icône que l'on croyait immortelle, tant sa disparition avait été maintes fois annoncée puis démentie. Motörhead, qui s'est logiquement éteint avec lui, aura donc traversé quatre décennies avec des hauts et des bas. Et surtout beaucoup de malentendus, sans mauvais jeu de mot en rapport avec la puissance sonore dégagée sur scène...

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère post punk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Dans l'actualité...