Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Killer Be Killed - Reluctant Hero

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Reluctant Hero

Killer Be Killed

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Qu’il est particulier le statut de super-groupe, qui bien souvent provoque de nombreuses attentes. Ce n’est pas nécessairement en réunissant de fortes individualités qu’on obtient la formule magique. Mais quand la mayonnaise prend, la claque peut se révéler énorme. Ce fut le cas avec Killer Be Killed en 2014. Un véritable club des VIP du metal, réunissant Troy Sanders (Mastodon), Greg Puciato (The Dillinger Escape Plan), Max Cavalera (ex-Sepultura, Soulfy) et Dave Elitch (The Mars Volta), à l’origine d’un premier album explosif laissant l’ADN de chaque musicien se mêler à ceux des autres de manière intelligente et homogène, sans avoir besoin pour autant d’atteindre l’alchimie ultime. Six ans plus tard, alors que personne ne s’attendait à reprendre une nouvelle déflagration de sitôt, le gang remet le couvert et élève le niveau.

C’est désormais l’extraordinaire Ben Koller (Converge) qui assure derrière les fûts (il est entré dans le groupe dès 2015 à l’occasion de dates à assurer après le départ d’Elitch). Le super-groupe est devenu une véritable dream team qui a trouvé la voie de la suprême cohésion. Reluctant Hero est une mandale sonore de la première à la dernière note. Killer Be Killed est devenu une véritable hydre, à la fois plus puissante, plus hargneuse mais aussi plus mélodique et expérimentale, dont chaque tête pensante met son savoir-faire et sa technique au service d’une musique devenue encore plus personnelle. Désormais, le relais entre les trois voix s’effectue plus naturellement, les questions-réponses vocales s’enchaînent et les composition en sortent grandies. L’impression d’avoir parfois perçu certaines idées de l’un collées à celles de l’autre à l’époque du premier album cède la place à la sensation d’entendre un vrai groupe aux automatismes infaillibles et au sens de la composition innée.

Qu’ils soit à la fois heavy et mélodique (Deconstructing Self-Destruction), plus en ambiances pesantes (les sept minutes de From a Crowded Wound) ou d’une sauvagerie punk d’une rare intensité (Animus, Filthy Vagabond), chaque morceau possède cette empreinte encore plus marquée que par le passé. Troy y impose son timbre légèrement rocailleux, Cavalera son chant guttural et hargneux, et Puciato son incroyable capacité à passer du hurlement hardcore au chant mélodique dont certains accents évoquent par instant le côté complémentaire fourni par Brent Hints à Sanders dans Mastodon. Tout ça sans qu’aucune voix n’essaie de prendre le dessus. Une formule magique qui s’appuie sur une rythmique sans faille, au service d’un vrai sens de la composition allant bien au-delà du simple riff ou du gimmick saturé, aussi génial soit-il. Car en parallèle à la furie qui s’en dégage, Reluctant Hero est un disque qui contient de vraies chansons, délivrant une véritable palette d’émotions réunies au sein d’une tempête électrique d’une puissance rare. Un des meilleurs albums de metal de l’année 2020 qui, espérons-le, n’attendra pas six ans avant de connaître un successeur. Indispensable. © Chief Brody/Qobuz

Plus d'informations

Reluctant Hero

Killer Be Killed

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Deconstructing Self-Destruction
00:04:33

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

2
Dream Gone Bad
00:04:15

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

3
Left of Center
00:03:29

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

4
Inner Calm from Outer Storms
00:03:52

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

5
Filthy Vagabond
00:03:47

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

6
From a Crowded Wound
00:07:11

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

7
The Great Purge
00:04:12

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

8
Comfort from Nothing
00:04:18

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

9
Animus
00:01:07

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

10
Dead Limbs
00:04:48

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

11
Reluctant Hero
00:06:04

Josh Wilbur, Producer - Troy Sanders, Composer, Lyricist - MAX CAVALERA, Composer, Lyricist - Ben Koller, Composer, Lyricist - Greg Puciato, Composer, Lyricist - Killer Be Killed, MainArtist

2020 Nuclear Blast 2020 Nuclear Blast

Descriptif de l'album

Qu’il est particulier le statut de super-groupe, qui bien souvent provoque de nombreuses attentes. Ce n’est pas nécessairement en réunissant de fortes individualités qu’on obtient la formule magique. Mais quand la mayonnaise prend, la claque peut se révéler énorme. Ce fut le cas avec Killer Be Killed en 2014. Un véritable club des VIP du metal, réunissant Troy Sanders (Mastodon), Greg Puciato (The Dillinger Escape Plan), Max Cavalera (ex-Sepultura, Soulfy) et Dave Elitch (The Mars Volta), à l’origine d’un premier album explosif laissant l’ADN de chaque musicien se mêler à ceux des autres de manière intelligente et homogène, sans avoir besoin pour autant d’atteindre l’alchimie ultime. Six ans plus tard, alors que personne ne s’attendait à reprendre une nouvelle déflagration de sitôt, le gang remet le couvert et élève le niveau.

C’est désormais l’extraordinaire Ben Koller (Converge) qui assure derrière les fûts (il est entré dans le groupe dès 2015 à l’occasion de dates à assurer après le départ d’Elitch). Le super-groupe est devenu une véritable dream team qui a trouvé la voie de la suprême cohésion. Reluctant Hero est une mandale sonore de la première à la dernière note. Killer Be Killed est devenu une véritable hydre, à la fois plus puissante, plus hargneuse mais aussi plus mélodique et expérimentale, dont chaque tête pensante met son savoir-faire et sa technique au service d’une musique devenue encore plus personnelle. Désormais, le relais entre les trois voix s’effectue plus naturellement, les questions-réponses vocales s’enchaînent et les composition en sortent grandies. L’impression d’avoir parfois perçu certaines idées de l’un collées à celles de l’autre à l’époque du premier album cède la place à la sensation d’entendre un vrai groupe aux automatismes infaillibles et au sens de la composition innée.

Qu’ils soit à la fois heavy et mélodique (Deconstructing Self-Destruction), plus en ambiances pesantes (les sept minutes de From a Crowded Wound) ou d’une sauvagerie punk d’une rare intensité (Animus, Filthy Vagabond), chaque morceau possède cette empreinte encore plus marquée que par le passé. Troy y impose son timbre légèrement rocailleux, Cavalera son chant guttural et hargneux, et Puciato son incroyable capacité à passer du hurlement hardcore au chant mélodique dont certains accents évoquent par instant le côté complémentaire fourni par Brent Hints à Sanders dans Mastodon. Tout ça sans qu’aucune voix n’essaie de prendre le dessus. Une formule magique qui s’appuie sur une rythmique sans faille, au service d’un vrai sens de la composition allant bien au-delà du simple riff ou du gimmick saturé, aussi génial soit-il. Car en parallèle à la furie qui s’en dégage, Reluctant Hero est un disque qui contient de vraies chansons, délivrant une véritable palette d’émotions réunies au sein d’une tempête électrique d’une puissance rare. Un des meilleurs albums de metal de l’année 2020 qui, espérons-le, n’attendra pas six ans avant de connaître un successeur. Indispensable. © Chief Brody/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Magma

Gojira

Magma Gojira

We Are Not Your Kind

Slipknot

Cowboys From Hell (Édition Studio Masters)

Pantera

Eliminator (Hi-Res Version)

ZZ Top

À découvrir également
Par Killer Be Killed

Killer Be Killed

Killer Be Killed

Killer Be Killed Killer Be Killed

Deconstructing Self-Destruction

Killer Be Killed

Dream Gone Bad

Killer Be Killed

Dream Gone Bad Killer Be Killed

Inner Calm from Outer Storms

Killer Be Killed

Inner Calm from Outer Storms Killer Be Killed

Wings Of Feather And Wax

Killer Be Killed

Wings Of Feather And Wax Killer Be Killed

Playlists

Dans la même thématique...

For Those That Wish To Exist

Architects

Back In Black

AC/DC

Highway To Hell

AC/DC

S&M2

Metallica

S&M2 Metallica

Metallica

Metallica

Metallica Metallica
Les Grands Angles...
“Back in Black” : AC/DC en pleine lumière

Avec ses 50 millions d’exemplaires, “Back in Black” est le deuxième album le plus vendu au monde, juste derrière “Thriller” de Michael Jackson ! Qui aurait imaginé que ce septième opus studio d’AC/DC arborerait un tel palmarès alors que son charismatique chanteur Bon Scott est mort prématurément après la sortie de “Highway to Hell”. La fin du tome 1 mais surtout le début du tome 2 dont les fans du gang australien continuent aujourd’hui à tourner les pages…

L’âge d’or du death metal américain

Sous-genre sulfureux du metal, souvent rejeté, parodié ou mal interprété, le death metal a néanmoins su conquérir le public au fil des décennies. Apparue dans les années 80, cette musique continue d’évoluer, depuis la recherche de l’ultraviolence des débuts au plus récent métissage avec d’autres genres plus mainstream. Petit retour sur ses origines, avant un second volet qui s’intéressera à la scène suédoise.

Alice Cooper n’évite pas le danger

Le parcours d’Alice Cooper est avant un cas exceptionnel de dédoublement de personnalité. Comme dans “L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de Mister Hyde”, le chanteur Vincent Furnier s’est abandonné à la domination du showman Alice Cooper. Mais de son propre aveu, celui qui parle toujours d’Alice à la troisième personne dans les interviews reste un homme tout à fait simple et normal en privé, loin de cette scène où il a multiplié excès et provocations. Tout au long de ses cinquante-quatre ans de carrière, on pourra en outre déceler une certaine schizophrénie dans ses nombreux changements de style. Si on lui attribue l’invention du shock rock, il a touché à tout, ou presque, avec plus ou moins de réussite, de la pop aux prémices du hard-rock en passant par le heavy metal, la new wave ou l’indus…

Dans l'actualité...