Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

High Pulp|Pursuit of Ends

Pursuit of Ends

High Pulp

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

L’époque adore les groupes atypiques éradiquant les barrières stylistiques. L’époque va adorer High Pulp. Car même si ce jeune collectif de Seattle s’est construit sur une passion commune pour le jazz, la langue qu’il parle tout au long des quarante minutes de Pursuit of Ends va bien au-delà. Comme ils le disent eux-mêmes, Rob Homan (claviers), Antoine Martel (claviers, guitares), Andrew Morrill (saxophone alto), Victory Nguyen (flûte, saxophone, trompette), Scott Rixon (basse) et Bobby Granfelt (batterie) se reconnaissent aussi bien dans Miles Davis et Duke Ellington qu’Aphex Twin et My Bloody Valentine ! Et ce sont bien de solides câbles que High Pulp tend entre bop et post-rock, électro et pop, jazz-fusion et new wave. Leur BO exclusivement instrumentale qui résonne sur ce premier album Qobuzissime s’appuie surtout sur une trame mélodique sans faille, elle-même solidement adossée contre une rythmique fascinante. On pense souvent aux musiques apatrides de savants fous comme feu David Axelrod, une autre des idoles de High Pulp dont les compositions ont la forme de vraies fausses musiques de film aux saveurs aussi bien vintage que futuristes. C’est dans cette perte de repères spatiotemporels que Pursuits of Ends devient fascinant. Lorsque ses cuivres s’enroulent autour de grooves hypnotiques (Kamishinjo), que l’horloge n’indique aucune heure, et le calendrier aucune date… Épaulé par quelques guests comme Jaleel Shaw (Roy Haynes, Mingus Big Band), Brandee Younger (Ravi Coltrane, The Roots), Jacob Mann (Rufus Wainwright, Louis Cole) et le trompettiste Theo Croker, le collectif américain fait une entrée plutôt remarquée sur la scène… jazz ? © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Pursuit of Ends

High Pulp

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
Ceremony
00:05:40

Copyright Control, MusicPublisher - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

2
All Roads Lead To Los Angeles
00:04:42

Copyright Control, MusicPublisher - Jaleel Shaw, FeaturedArtist - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

3
Blaming Mercury
00:03:34

Copyright Control, MusicPublisher - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

4
Window To A Shimmering World
00:02:39

Copyright Control, MusicPublisher - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

5
Chemical X
00:04:24

Copyright Control, MusicPublisher - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

6
A Ring On Each Finger
00:06:34

Copyright Control, MusicPublisher - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

7
Kamishinjo
00:03:21

Copyright Control, MusicPublisher - Jacob Mann, FeaturedArtist - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

8
Inner Crooner
00:01:39

Copyright Control, MusicPublisher - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

9
Wax Hands
00:03:37

Copyright Control, MusicPublisher - Brandee Younger, FeaturedArtist - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

10
You've Got To Pull It Up From The Ground
00:04:32

Copyright Control, MusicPublisher - Theo Croker, FeaturedArtist - Bradley Giroux, Mixer - High Pulp, Composer, Producer, MainArtist

2022 Anti 2022 Anti

Descriptif de l'album

L’époque adore les groupes atypiques éradiquant les barrières stylistiques. L’époque va adorer High Pulp. Car même si ce jeune collectif de Seattle s’est construit sur une passion commune pour le jazz, la langue qu’il parle tout au long des quarante minutes de Pursuit of Ends va bien au-delà. Comme ils le disent eux-mêmes, Rob Homan (claviers), Antoine Martel (claviers, guitares), Andrew Morrill (saxophone alto), Victory Nguyen (flûte, saxophone, trompette), Scott Rixon (basse) et Bobby Granfelt (batterie) se reconnaissent aussi bien dans Miles Davis et Duke Ellington qu’Aphex Twin et My Bloody Valentine ! Et ce sont bien de solides câbles que High Pulp tend entre bop et post-rock, électro et pop, jazz-fusion et new wave. Leur BO exclusivement instrumentale qui résonne sur ce premier album Qobuzissime s’appuie surtout sur une trame mélodique sans faille, elle-même solidement adossée contre une rythmique fascinante. On pense souvent aux musiques apatrides de savants fous comme feu David Axelrod, une autre des idoles de High Pulp dont les compositions ont la forme de vraies fausses musiques de film aux saveurs aussi bien vintage que futuristes. C’est dans cette perte de repères spatiotemporels que Pursuits of Ends devient fascinant. Lorsque ses cuivres s’enroulent autour de grooves hypnotiques (Kamishinjo), que l’horloge n’indique aucune heure, et le calendrier aucune date… Épaulé par quelques guests comme Jaleel Shaw (Roy Haynes, Mingus Big Band), Brandee Younger (Ravi Coltrane, The Roots), Jacob Mann (Rufus Wainwright, Louis Cole) et le trompettiste Theo Croker, le collectif américain fait une entrée plutôt remarquée sur la scène… jazz ? © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
À découvrir également
Par High Pulp

Bad Juice

High Pulp

Bad Juice High Pulp

Mutual Attraction Vol.1

High Pulp

Blaming Mercury

High Pulp

Blaming Mercury High Pulp

You've Got To Pull It Up From The Ground

High Pulp

Kamishinjo

High Pulp

Kamishinjo High Pulp
Dans la même thématique...

Shai Maestro Trio

Shai Maestro Trio

Shai Maestro Trio Shai Maestro Trio

The Road to Ithaca

Shai Maestro Trio

The Road to Ithaca Shai Maestro Trio

First Noel

Ibrahim Maalouf

First Noel Ibrahim Maalouf

40 Melodies

Ibrahim Maalouf

40 Melodies Ibrahim Maalouf

S.H.A.M.A.N.E.S

Anne Paceo

S.H.A.M.A.N.E.S Anne Paceo
Les Grands Angles...
La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

Jazz : où sont les femmes ?

A l’exception des chanteuses, les femmes du jazz ont dû batailler ferme pour se frayer un chemin vers le devant de la scène. De Mary Lou Williams à Jaimie Branch en passant par Geri Allen ou Alice Coltrane, elles sont finalement assez peu nombreuses à s’être imposées dans un genre resté presque exclusivement masculin. Et toujours aussi macho ?

Dans l'actualité...