Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Prince - Purple Rain

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Purple Rain

Prince & The Revolution

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

L'avènement 1999 coïncide pour Prince avec de nombreux accrochages avec son entourage. Le paroxysme étant atteint avec le départ à la guitare de Dez Dickerson remplacé par Wendy Melvoin. Prince repart au turbin et cogite sur un projet plus mégalo qu'un double album : un film quasi-auto-biographique ! Sur la sellette, son management est chargé de lui décrocher une toile au plus vite. La division cinématographique de Warner est guerre enthousiaste et veut des garanties. Prince et sa famille grandissante (The Revolution, The Time, Vanity 6) se produisent régulièrement au club le First Avenue et passent le reste de leur temps enfermés dans un immense entrepôt à répéter et à suivre des cours d'art dramatique et de danse pour préparer le passage sur grand écran. Prince va jusqu'à faire transférer son propre studio dans ce dépôt industriel pour mettre en boite la musique de sa prochaine folie. Il installe également un studio mobile devant le First Avenue où il enregistre en live d'autres titres. Finalement, les studios Warner sortent le carnet de chèque pour ce qui sera sûrement l'un des plus mauvais film qu'ils aient produit jusqu'ici, un navet qui donnera pourtant une délirante B.O. : Purple Rain décroche la première place des charts R&B et pop. Let's Go Crazy, When Doves Cry, Take Me With U, Purple Rain et I Would Die 4 U sont autant de tubes princiers qui monopoliseront les ondes en 1984 et 1985. Son funk rock décadent de macro en chemise à jabot séduit la planète toute entière. Une fois de plus, le musicien réussit à fusionner ses diverses marottes tel un nouveau Sly Stone. Mélodies pop à la Beatles, guitares hendrixiennes et rythmiques au groove funky à souhait, Purple Rain propose surtout une modernisation totale de ces valeurs musicales fondamentales. © MD/Qobuz

Plus d'info

Purple Rain

Prince

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Let's Go Crazy (LP Version) 00:04:40

Prince & The Revolution, MainArtist - Prince, Writer - PRINCE AND THE REVOLUTION, Producer

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

2
Take Me with U (LP Version) 00:03:54

David Leonard, Engineer - Suzie Katayama, Cello - David Coleman, Cello - Lisa Coleman, Keyboards, Vocals - Wendy Melvoin, Guitar, Vocals - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments, MainArtist - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - Novi Novog, Viola, Violin - Apollonia, Lead Vocals - David Rivkin, Engineer - Matt Fink, Keyboards, Vocals - Brown Mark, Bass Guitar, Vocals - Robert B. Rivkin, Drums, Percussion

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

3
The Beautiful Ones (LP Version) 00:05:14

David Leonard, Engineer - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments, MainArtist - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - David Rivkin, Engineer

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

4
Computer Blue (LP Version) 00:04:00

David Leonard, Engineer - Lisa Coleman, Keyboards, Vocals, Writer - Wendy Melvoin, Guitar, Vocals, Writer - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments, MainArtist - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - David Rivkin, Engineer - Matt Fink, Keyboards, Vocals - JOHN L. NELSON, Writer - Robert Fink, Writer - Brown Mark, Bass Guitar, Vocals - Robert B. Rivkin, Drums, Percussion

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

5
Darling Nikki (LP Version) 00:04:14

David Leonard, Engineer - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments, MainArtist - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - David Rivkin, Engineer

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

6
When Doves Cry (LP Version) 00:05:53

David Leonard, Engineer - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments, MainArtist - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - David Rivkin, Engineer

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

7
I Would Die 4 U 00:02:59

David Leonard, Engineer - Prince & The Revolution, MainArtist - Lisa Coleman, Keyboards, Vocals - Wendy Melvoin, Guitar, Vocals - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - David Rivkin, Engineer - Matt Fink, Keyboards, Vocals - Brown Mark, Bass Guitar, Vocals - Robert B. Rivkin, Drums, Percussion

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

8
Baby I'm a Star (LP Version) 00:04:24

David Leonard, Engineer - Suzie Katayama, Cello - David Coleman, Cello - Jill Jones, Additional Backing Vocals - Lisa Coleman, Keyboards, Vocals - Wendy Melvoin, Guitar, Vocals - Prince, Producer, Arranger, Piano, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, Lead Guitar, Instruments, MainArtist - Bernie Grundman, Mastering Engineer - SUSAN ROGERS, Engineer - Peggy McCreary, Engineer - Novi Novog, Viola, Violin - David Rivkin, Engineer - Matt Fink, Keyboards, Vocals - Brown Mark, Bass Guitar, Vocals - Robert B. Rivkin, Drums, Percussion

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

9
Purple Rain 00:08:41

Prince & The Revolution, Producer, MainArtist - Prince, Featured Vocalist, Writer

1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc. 1984 NPG Records, Inc. under exclusive license to Warner Records Inc.

Descriptif de l'album

L'avènement 1999 coïncide pour Prince avec de nombreux accrochages avec son entourage. Le paroxysme étant atteint avec le départ à la guitare de Dez Dickerson remplacé par Wendy Melvoin. Prince repart au turbin et cogite sur un projet plus mégalo qu'un double album : un film quasi-auto-biographique ! Sur la sellette, son management est chargé de lui décrocher une toile au plus vite. La division cinématographique de Warner est guerre enthousiaste et veut des garanties. Prince et sa famille grandissante (The Revolution, The Time, Vanity 6) se produisent régulièrement au club le First Avenue et passent le reste de leur temps enfermés dans un immense entrepôt à répéter et à suivre des cours d'art dramatique et de danse pour préparer le passage sur grand écran. Prince va jusqu'à faire transférer son propre studio dans ce dépôt industriel pour mettre en boite la musique de sa prochaine folie. Il installe également un studio mobile devant le First Avenue où il enregistre en live d'autres titres. Finalement, les studios Warner sortent le carnet de chèque pour ce qui sera sûrement l'un des plus mauvais film qu'ils aient produit jusqu'ici, un navet qui donnera pourtant une délirante B.O. : Purple Rain décroche la première place des charts R&B et pop. Let's Go Crazy, When Doves Cry, Take Me With U, Purple Rain et I Would Die 4 U sont autant de tubes princiers qui monopoliseront les ondes en 1984 et 1985. Son funk rock décadent de macro en chemise à jabot séduit la planète toute entière. Une fois de plus, le musicien réussit à fusionner ses diverses marottes tel un nouveau Sly Stone. Mélodies pop à la Beatles, guitares hendrixiennes et rythmiques au groove funky à souhait, Purple Rain propose surtout une modernisation totale de ces valeurs musicales fondamentales. © MD/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Love Songs Elton John
Honky Chateau Elton John
Djesse Vol. 2 Jacob Collier
À découvrir également
Par Prince

Playlists

Dans la même thématique...
Vie future La Féline
Lover Taylor Swift
A Space for Lost Time Anna Ternheim
Wood Fire Cocoon
Les Grands Angles...
Le Prince des années 80

Dans la famille funk, Prince Rogers Nelson fut un genre à lui seul. En 40 ans de carrière, il a réussi à mêler l’héritage des pères fondateurs (James Brown, Sly Stone et George Clinton) à des influences aussi bien rock’n’roll qu’électro voire jazz. Un groove exubérant et bluffant qui brilla essentiellement entre 1978 et 1988…

Tim Burton en 10 albums

Qu’il tourne en prises de vues réelles ou en stop motion, Tim Burton a construit en plus de trente ans un monde cinématographique où le merveilleux poétique côtoie le gothique et l’humour macabre. À quelques exceptions près, c’est le compositeur Danny Elfman qui l’a épaulé dans cette aventure, formant un duo symbiotique : sans les images de Burton, la musique de Elfman n’aurait pas la même saveur et vice versa, ce qu’ils ont encore prouvé en 2019 avec le bouleversant “Dumbo”.

New Order, de la cave au dancefloor

Comment le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk est devenu maître du dancefloor ? Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions réussies entre rock’n’roll et dance music. L’impeccable BO de la morose Angleterre thatchérienne.

Dans l'actualité...