Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

La Rêveuse|Purcell: Cease anxious World / cesse, humanité inquiète (La Rêveuse)

Purcell: Cease anxious World / cesse, humanité inquiète (La Rêveuse)

La Rêveuse

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

La Rêveuse : Julie Hassler, soprano - Stéphan Dudermel, violon - Florence Bolton, dessus & basse de viole - Angélique Mauillon, harpe triple - Bertrand Cuiller, clavecin & orgue - Benjamin Perrot, théorbe & direction

Plus d'informations

Purcell: Cease anxious World / cesse, humanité inquiète (La Rêveuse)

La Rêveuse

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
Cease, anxious World
00:02:51

2
A new irish tune, Z.646
00:02:06

3
Soft Notes, and gently rais'd
00:06:05

4
A New Ground, Z.T682
00:02:37

5
Amidst the Shades
00:03:18

6
A Prince
00:01:36

7
When first Amintas su'd for a kiss (a new song, to a scotch tune)
00:03:26

8
Here, the deities approve
00:03:24

9
Prelude
00:01:11

10
Trio sonata, Z.780: Adagio - Allegro
00:04:41

11
Trio sonata, Z.780: Largo-Vivace
00:03:10

12
Trio sonata, Z.780: Sweeter than Roses
00:03:06

13
Trio sonata, Z.780: Ground Z.D221
00:03:02

14
Trio sonata, Z.780: Music for a while
00:03:28

15
Trio sonata, Z.780: Dear pretty Youth
00:01:47

16
Sonata terza (Godfrey Finger (1660 - c.1730)): Adagio
00:01:42

17
Sonata terza (Godfrey Finger (1660 - c.1730)): Allegro
00:01:11

18
Sonata terza (Godfrey Finger (1660 - c.1730)): Adagio - Allegro - Adagio
00:02:53

19
O let me weep
00:08:11

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
À découvrir également
Par La Rêveuse

Louis de Caix d'Hervelois, in the footsteps of Marin Marais

La Rêveuse

Buxtehude : Sonates en trio - Manuscrits d’Uppsala

La Rêveuse

London Circa 1700 - Purcell & his Generation

La Rêveuse

London circa 1720: Corelli's Legacy

La Rêveuse

Telemann : Trios & Quatuors

La Rêveuse

Playlists

Dans la même thématique...

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Dans l'actualité...