Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Floating Points - Promises

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Promises

Floating Points, Pharoah Sanders & The London Symphony Orchestra

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

« Pharoah est un homme à la spiritualité infinie, cherchant sans cesse à atteindre la vérité. J'aime tant la puissance de son jeu. C'est un grand innovateur, et c'est un plaisir et un privilège qu'il accepte de m'aider et d'être membre du groupe. Il a la volonté et l'esprit, deux qualités que j'aime le plus chez les gens. » Ainsi parlait John Coltrane de Pharoah Sanders qui est un cri, un ouragan que Trane sut capter et aux côtés duquel il souffla de septembre 1965 à sa mort durant l’été 1967. Le jazz de ces sixties se conjugue alors à l'envers et les vumètres du free s’agitent comme jamais. Heureusement pour lui, Pharoah existera seul et gravera des disques solos forts bardés de riffs hirsutes balisant un flot toujours empreint d'une méditation à toute épreuve. Même quand ce cri se fait chuchotement, il demeure puissant et spirituel à la fois… C’est sans doute cette spiritualité d’un Pharoah Sanders désormais octogénaire qui fascine Sam Shepherd alias Floating Points. Ce surdoué de l’électro britannique qui a étudié la composition à la Chetham’s School of Music concocte une musique hybride aussi bien faite d’electronica que d’ambient voire de jazz ou de néo-classique. Et comme ses amis Kieran Hebden (Four Tet) et Dan Snaith (Caribou), ce fan de Debussy, Messiaen, Bill Evans, Gil Scott-Heron et du groupe krautrock Harmonia a toujours revendiqué des influences vraiment plurielles. Une vision ample qui a sans doute nourri Promises, le présent projet réunissant ces deux hommes que 46 années et un océan séparent. Océan comblé par les cordes du London Symphony Orchestra (LSO), le troisième acteur clef de ce disque génial.

Le premier chapitre s’écrit en 2019 à Los Angeles où réside le saxophoniste. Une semaine durant avec Sam Shepherd, ils croisent le fer et expérimentent à tout-va. De retour sur le Vieux Continent, le Mancunien travaille ces bandes et y ajoute même les violons du LSO enregistrés à Londres. Le résultat est un miracle de sérénité. Une longue variation spirituelle totalement habitée en neuf mouvements. De grandes tentures sonores, les paysages d’un rêve, proches de l’ambient et que d’homéopathiques modulations rendent encore plus envoûtantes. Une première partie intimiste et centrée sur la conversation entre Sanders et Shepherd. Une seconde, plus lyrique, et portée à bout de bras par les violons savamment dosés de la mythique phalange… On pense parfois à la musique chamanique d’Alice Coltrane (avec qui Pharoah joua), à certains enregistrements de Claus Ogerman, au Brian Eno de la période Ambient 1978/1983. Mais Promises possède avant tout sa propre originalité, comme porté par les valeurs trans-générationnelles et viscéralement éclectiques qu’il véhicule. Une merveille. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Promises

Floating Points

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Movement 1
00:06:24

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

2
Movement 2
00:02:31

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

3
Movement 3
00:02:32

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

4
Movement 4
00:02:31

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

5
Movement 5
00:04:25

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

6
Movement 6
00:08:50

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

7
Movement 7
00:09:28

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

8
Movement 8
00:07:22

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

9
Movement 9
00:02:30

Floating Points (Sam Shepherd, piano, harpsichord, celesta, Fender Rhodes, Hammond B3, Oberheim 4 voice, Oberheim OB-Xa, Solina String Ensemble, Therevox ET-4.3, EMS Synthi, ARP 2600, Buchla 200e) - Pharoah Sanders, tenor saxophone, voice - The London Symphony Orchestra (strings) - Sally Herbert, conductor - Sam Shepherd, composer, lyricist, string writing, string arrangements - BMG Publishing, Music Publisher - Sam Shepherd, producer, mixing

2021 Luaka Bop 2021 Luaka Bop

Descriptif de l'album

« Pharoah est un homme à la spiritualité infinie, cherchant sans cesse à atteindre la vérité. J'aime tant la puissance de son jeu. C'est un grand innovateur, et c'est un plaisir et un privilège qu'il accepte de m'aider et d'être membre du groupe. Il a la volonté et l'esprit, deux qualités que j'aime le plus chez les gens. » Ainsi parlait John Coltrane de Pharoah Sanders qui est un cri, un ouragan que Trane sut capter et aux côtés duquel il souffla de septembre 1965 à sa mort durant l’été 1967. Le jazz de ces sixties se conjugue alors à l'envers et les vumètres du free s’agitent comme jamais. Heureusement pour lui, Pharoah existera seul et gravera des disques solos forts bardés de riffs hirsutes balisant un flot toujours empreint d'une méditation à toute épreuve. Même quand ce cri se fait chuchotement, il demeure puissant et spirituel à la fois… C’est sans doute cette spiritualité d’un Pharoah Sanders désormais octogénaire qui fascine Sam Shepherd alias Floating Points. Ce surdoué de l’électro britannique qui a étudié la composition à la Chetham’s School of Music concocte une musique hybride aussi bien faite d’electronica que d’ambient voire de jazz ou de néo-classique. Et comme ses amis Kieran Hebden (Four Tet) et Dan Snaith (Caribou), ce fan de Debussy, Messiaen, Bill Evans, Gil Scott-Heron et du groupe krautrock Harmonia a toujours revendiqué des influences vraiment plurielles. Une vision ample qui a sans doute nourri Promises, le présent projet réunissant ces deux hommes que 46 années et un océan séparent. Océan comblé par les cordes du London Symphony Orchestra (LSO), le troisième acteur clef de ce disque génial.

Le premier chapitre s’écrit en 2019 à Los Angeles où réside le saxophoniste. Une semaine durant avec Sam Shepherd, ils croisent le fer et expérimentent à tout-va. De retour sur le Vieux Continent, le Mancunien travaille ces bandes et y ajoute même les violons du LSO enregistrés à Londres. Le résultat est un miracle de sérénité. Une longue variation spirituelle totalement habitée en neuf mouvements. De grandes tentures sonores, les paysages d’un rêve, proches de l’ambient et que d’homéopathiques modulations rendent encore plus envoûtantes. Une première partie intimiste et centrée sur la conversation entre Sanders et Shepherd. Une seconde, plus lyrique, et portée à bout de bras par les violons savamment dosés de la mythique phalange… On pense parfois à la musique chamanique d’Alice Coltrane (avec qui Pharoah joua), à certains enregistrements de Claus Ogerman, au Brian Eno de la période Ambient 1978/1983. Mais Promises possède avant tout sa propre originalité, comme porté par les valeurs trans-générationnelles et viscéralement éclectiques qu’il véhicule. Une merveille. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

À découvrir également
Par Floating Points

Crush

Floating Points

Crush Floating Points

Elaenia

Floating Points

Elaenia Floating Points

Late Night Tales: Floating Points

Floating Points

Bias

Floating Points

Bias Floating Points

Anasickmodular

Floating Points

Anasickmodular Floating Points

Playlists

Dans la même thématique...

Reprise

Moby

Reprise Moby

Tripping with Nils Frahm

Nils Frahm

All Melody

Nils Frahm

All Melody Nils Frahm

Home

Rhye

Home Rhye

Intruder

Gary Numan

Intruder Gary Numan
Les Grands Angles...
Fabric, l’histoire d’une institution anglaise

Cœur battant de la scène électronique britannique, le label/club Fabric s’est fait un nom à travers des soirées épiques et des séries de compilations mythiques, qui rythment la vie des disquaires et des amateurs de musique de qualité depuis 1999. Retour sur l’histoire d’une institution anglaise.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Dans l'actualité...