Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Deftones|Ohms

Ohms

Deftones

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Trente ans c’est long, et jamais l’on aurait pu imaginer que la présence de Deftones sur les scènes du monde entier puisse autant dater. C’est pourtant bel et bien le cas. Lorsque l’on jette un regard en arrière sur la carrière des américains, on peut pourtant comprendre aisément pourquoi le temps ne semble n’avoir jamais eu aucune prise sur eux. Deftones c’est l’alliage imparable des vieilles recettes allié à une modernité de tous les instants. C’est ce sel qui aura fait la légende de White Pony, troisième album des natifs de Sacramento, et plus globalement, aura toujours motivé le combo dans sa créativité. 

Marquant le retour de Terry Date, producteur mythique des quatre premiers opus de Deftones, Ohms n’échappe pas à la règle. La modernité est là, dans la musique autant que dans l’attitude. L’annonce de l’album aura été précédée de beaucoup de teasing sur les réseaux sociaux, Deftones vit et compose avec son temps. Parfois même, le groupe voit au-delà et c’est finalement tout sauf une surprise quand l’entame de la galette avec Genesis se fait tout aussi majestueuse qu’effarante avec ses synthés aériens, annonciateurs des hurlements de Chino Moreno. 

Les rythmes martiaux d’Abe Cunningham sont toujours là et parachèvent ce sens de la rythmique acéré propre à Deftones. On ne peut qu’applaudir face à la maestria d’un titre comme Ceremony, qui sembler allier avec une facilité déconcertante une Pop des plus envoûtantes et un Metal des plus extrêmes. PompejiHeadless ou Radiant City nous transportent vers des moments plus cinématographiques qui se répondent entre eux. Le fil rouge de l’album nous emmène vers le meilleur d’anciens albums du combo, qu’il s’agisse de la grandiloquence de Koi No Yokan, la fougue d’Around The Fur ou le sens du laisser-aller de Saturday Night Wrist. Ohms est une magnifique toile, inspirée, colorée et surtout fignolée jusqu’au moindre détail. A apprécier sans modération ! © Maxime Archambaud/Qobuz

Plus d'informations

Ohms

Deftones

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Genesis
00:05:17

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

2
Ceremony
00:03:27

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

3
Urantia
00:04:30

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

4
Error
00:04:50

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

5
The Spell of Mathematics
00:05:27

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

6
Pompeji
00:05:25

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

7
This Link Is Dead
00:04:37

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

8
Radiant City
00:03:35

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

9
Headless
00:04:59

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

10
Ohms
00:04:10

Sergio Vega, Vocals, Writer, Bass - Howie Weinberg, Masterer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, Producer, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Lyricist, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Guitar, Writer - TERRY DATE, Producer, Mixer, Engineer, Recorded by - Matt Tuggle, Assistant Engineer - Will Borza, Masterer - Andy D. Park, Engineer, Recorded by

© 2020 Reprise Records ℗ 2020 Reprise Records

Descriptif de l'album

Trente ans c’est long, et jamais l’on aurait pu imaginer que la présence de Deftones sur les scènes du monde entier puisse autant dater. C’est pourtant bel et bien le cas. Lorsque l’on jette un regard en arrière sur la carrière des américains, on peut pourtant comprendre aisément pourquoi le temps ne semble n’avoir jamais eu aucune prise sur eux. Deftones c’est l’alliage imparable des vieilles recettes allié à une modernité de tous les instants. C’est ce sel qui aura fait la légende de White Pony, troisième album des natifs de Sacramento, et plus globalement, aura toujours motivé le combo dans sa créativité. 

Marquant le retour de Terry Date, producteur mythique des quatre premiers opus de Deftones, Ohms n’échappe pas à la règle. La modernité est là, dans la musique autant que dans l’attitude. L’annonce de l’album aura été précédée de beaucoup de teasing sur les réseaux sociaux, Deftones vit et compose avec son temps. Parfois même, le groupe voit au-delà et c’est finalement tout sauf une surprise quand l’entame de la galette avec Genesis se fait tout aussi majestueuse qu’effarante avec ses synthés aériens, annonciateurs des hurlements de Chino Moreno. 

Les rythmes martiaux d’Abe Cunningham sont toujours là et parachèvent ce sens de la rythmique acéré propre à Deftones. On ne peut qu’applaudir face à la maestria d’un titre comme Ceremony, qui sembler allier avec une facilité déconcertante une Pop des plus envoûtantes et un Metal des plus extrêmes. PompejiHeadless ou Radiant City nous transportent vers des moments plus cinématographiques qui se répondent entre eux. Le fil rouge de l’album nous emmène vers le meilleur d’anciens albums du combo, qu’il s’agisse de la grandiloquence de Koi No Yokan, la fougue d’Around The Fur ou le sens du laisser-aller de Saturday Night Wrist. Ohms est une magnifique toile, inspirée, colorée et surtout fignolée jusqu’au moindre détail. A apprécier sans modération ! © Maxime Archambaud/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Ghost Stories

Coldplay

Ghost Stories Coldplay

A Rush of Blood to the Head

Coldplay

Viva La Vida or Death and All His Friends

Coldplay

Everyday Life

Coldplay

Everyday Life Coldplay
À découvrir également
Par Deftones

White Pony

Deftones

White Pony Deftones

Around the Fur

Deftones

Around the Fur Deftones

White Pony

Deftones

White Pony Deftones

Koi No Yokan (Édition Studio Masters)

Deftones

Teenager

Deftones

Teenager Deftones
Dans la même thématique...

Let It Be

The Beatles

Let It Be The Beatles

Delicate Sound Of Thunder

Pink Floyd

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road

The Beatles

Abbey Road The Beatles
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Metallica, le sentier de la gloire

Avec 125 millions d’albums vendus à travers le monde, dont une trentaine de millions pour le “Black Album”, Metallica est l’un des phénomènes pop les plus inattendus des 50 dernières années. Comment un groupe de metal aux chansons structurées de manière aussi alambiquée est-il parvenu à se jucher au niveau des produits de Madonna ou Michael Jackson ? Avec de l’intuition et beaucoup de détermination. Retour aux sources du groupe de metal le plus important de l’histoire.

Dans l'actualité...