Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

H-Burns|Off The Map

Off The Map

H-Burns

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour ce quatrième album, H-Burns, Renaud Brustlein à la ville, s’est alloué les services d’un des plus grands ingénieurs du son et producteur de l’histoire du rock : Steve Albini. Le Français a en effet enregistré ce Off the Map dans des contrées dépassant ses Alpes françaises natales en intégrant le Electrical Studio de Chicago, antre magique du prolifique Steve Albini, connu pour son travail d’orfèvre pour Nirvana, Pixies, PJ Harvey ou...tiens tiens, d’autres Français...Dionysos.

Off the Map
a été enregistré en cinq jours seulement dans les conditions spécifiques d’Albini, pour le moins drastiques mais efficaces : en huis clos, sans autre souci que celui de la musique. Le résultat : quatorze titres entre rock et folk, étirés jusqu’à l’épuisement. La musique de H-Burns n’a jamais été aussi spectaculaire et ample, notamment grâce à l’évolution de son écriture, moins centrée, plus épanouie mais aussi en raison de la présence d’une section de cuivres d’une qualité rare, présente sur les albums de Wilco.

H-Burns a beau être originaire de la Drôme, c’est de grands espaces américains dont il s’agit ici, à la première écoute de ce Off the Map. Il y aurait même du Bruce Springsteen chez cet homme, comme sur le mid-tempo lancinant « Wrong Side ». Le Français possède en effet toute la panoplie du songwriter et du texte visible à l’oreille nue. Même si H-Burns a privilégié le rock au détriment du folk dont il était coutumier jusqu’alors (« Six Years », « Underground, Underground »), la patte du musicien s’accroche toujours à cette idée que les chansons sont avant tout des histoires. Des contes que l’on narre avec son âme autant qu’avec ses cordes vocales. Off the Map dépasse en effet les territoires du songwriting folk pour s’aventurer dans des terres rock florissantes et fertiles. Le disque est un aller simple vers le talent d’H-Burns. Prenez-place... Vous ne le regretterez pas.
© ©Copyright Music Story Arnaud De Vaubicourt 2017

Plus d'informations

Off The Map

H-Burns

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Two Thousand Miles
00:03:14

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

2
Six Years
00:03:25

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

3
Big Blue
00:03:32

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

4
Opposite Way
00:02:59

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

5
Stubborn Man
00:03:18

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

6
It's Late
00:01:41

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

7
Sail on Wild
00:04:24

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

8
Put Your Hands on the Right Man
00:02:53

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

9
Wrong Side
00:02:10

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

10
Underground, Underground
00:03:27

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

11
Not Only Fading Out
00:03:02

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

12
The Black Maps
00:04:15

H-burns, Performer - Renaud Brustelein, Composer

Vietnam under exclusive license to Because Music Vietnam under exclusive license to Because Music

Descriptif de l'album

Pour ce quatrième album, H-Burns, Renaud Brustlein à la ville, s’est alloué les services d’un des plus grands ingénieurs du son et producteur de l’histoire du rock : Steve Albini. Le Français a en effet enregistré ce Off the Map dans des contrées dépassant ses Alpes françaises natales en intégrant le Electrical Studio de Chicago, antre magique du prolifique Steve Albini, connu pour son travail d’orfèvre pour Nirvana, Pixies, PJ Harvey ou...tiens tiens, d’autres Français...Dionysos.

Off the Map
a été enregistré en cinq jours seulement dans les conditions spécifiques d’Albini, pour le moins drastiques mais efficaces : en huis clos, sans autre souci que celui de la musique. Le résultat : quatorze titres entre rock et folk, étirés jusqu’à l’épuisement. La musique de H-Burns n’a jamais été aussi spectaculaire et ample, notamment grâce à l’évolution de son écriture, moins centrée, plus épanouie mais aussi en raison de la présence d’une section de cuivres d’une qualité rare, présente sur les albums de Wilco.

H-Burns a beau être originaire de la Drôme, c’est de grands espaces américains dont il s’agit ici, à la première écoute de ce Off the Map. Il y aurait même du Bruce Springsteen chez cet homme, comme sur le mid-tempo lancinant « Wrong Side ». Le Français possède en effet toute la panoplie du songwriter et du texte visible à l’oreille nue. Même si H-Burns a privilégié le rock au détriment du folk dont il était coutumier jusqu’alors (« Six Years », « Underground, Underground »), la patte du musicien s’accroche toujours à cette idée que les chansons sont avant tout des histoires. Des contes que l’on narre avec son âme autant qu’avec ses cordes vocales. Off the Map dépasse en effet les territoires du songwriting folk pour s’aventurer dans des terres rock florissantes et fertiles. Le disque est un aller simple vers le talent d’H-Burns. Prenez-place... Vous ne le regretterez pas.
© ©Copyright Music Story Arnaud De Vaubicourt 2017

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Everyday Life

Coldplay

Everyday Life Coldplay

A Head Full of Dreams

Coldplay

A Rush of Blood to the Head

Coldplay

Parachutes

Coldplay

Parachutes Coldplay
À découvrir également
Par H-Burns

Burns on the Wire

H-Burns

Night Moves

H-Burns

Night Moves H-Burns

Midlife

H-Burns

Midlife H-Burns

Kid We Own The Summer

H-Burns

Goodbye

H-Burns

Goodbye H-Burns
Dans la même thématique...

Music Of The Spheres

Coldplay

My Universe

Coldplay

My Universe Coldplay

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Terra Firma

Tash Sultana

Terra Firma Tash Sultana
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Le grunge en 10 albums

Il y a trente ans, Seattle devenait la capitale du rock. La faute au grunge. Cet esprit “sale” et je-m’en-foutiste né sur les cendres du punk, du heavy metal et du rock alternatif passa en un éclair de l’underground au succès mondial. Trop vite récupéré par un système qu’il reniait, le genre s’étouffa dans sa propre caricature à la fin des 90’s. Retour sur 10 albums qui ont marqué le mouvement.

Dans l'actualité...