Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Grand Corps Malade - Mesdames

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mesdames

Grand Corps Malade

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, subscribe to Sublime+

Le septième album de Grand Corps Malade est, comme son nom l’indique, placé sous le signe des femmes. Un clin d’œil à l’époque dans laquelle nous vivons qui voit les combats féministes effleurer, enfin, l’industrie musicale. Alors, quitte à rendre hommage, autant inviter sur tous les titres des artistes féminines, qu’elles soient chanteuses bien sûr, comédiennes, instrumentistes ou anonyme. Avec, en préambule, un titre éponyme simpliste qui montre l’admiration de Grand Corps Malade pour la sororité, autotaxé de « démagogie », qui résume en fait, très essentiellement, le propos de l’album.

On connaît l’artiste et ses mimiques vocales, répétées à l’infini. On connaît aussi son écriture, qui trouve ses limites lorsqu’elle se heurte aux bons sentiments en pagaille. Grand Corps Malade raconte des tranches de vie, comme un coup de foudre à une soirée (Un Verre à la main, avec Laura Smet), l’enfance d’un gamin de cité entre innocence et tentation du crime (Enfant du désordre, avec Alicia), et l’impact du confinement sur nos vies (Confinés, avec la jeune Manon). Si tout est parfaitement prévisible, le concept a le mérite d’être respecté à la lettre, et d’offrir à ces dix titres une homogénéité salutaire. © Brice Miclet/Qobuz

Plus d'informations

Mesdames

Grand Corps Malade

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Mesdames
00:02:58

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Composer, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

2
Derrière le brouillard
00:04:11

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Louane, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

3
Un verre à la main
00:04:01

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Laura Smet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Maud Brooke, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

4
Une sœur
00:03:48

Véronique Sanson, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

5
Pendant 24h
00:02:55

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Suzane, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

6
Mais je t'aime
00:04:28

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Meya Music, Producer - Meir, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Yaacov, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Camille Lellouche, Composer, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

7
Chemins de traverse
00:03:48

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Composer, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Camille Berthollet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Julie Berthollet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

8
Enfants du désordre
00:04:03

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Alicia., Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

9
Confinés
00:03:42

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Manon, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Mosimann, Composer, Producer, Interprète Instrumental, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

10
Je ne serai que de trop
00:04:24

Grand Corps Malade, Author, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Tiery-F, Producer - Mosimann, Producer - Amuse Bouche, Composer, Vocals, Interprète Instrumental, Background Vocalist, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2020 Anouche Productions

Descriptif de l'album

Le septième album de Grand Corps Malade est, comme son nom l’indique, placé sous le signe des femmes. Un clin d’œil à l’époque dans laquelle nous vivons qui voit les combats féministes effleurer, enfin, l’industrie musicale. Alors, quitte à rendre hommage, autant inviter sur tous les titres des artistes féminines, qu’elles soient chanteuses bien sûr, comédiennes, instrumentistes ou anonyme. Avec, en préambule, un titre éponyme simpliste qui montre l’admiration de Grand Corps Malade pour la sororité, autotaxé de « démagogie », qui résume en fait, très essentiellement, le propos de l’album.

On connaît l’artiste et ses mimiques vocales, répétées à l’infini. On connaît aussi son écriture, qui trouve ses limites lorsqu’elle se heurte aux bons sentiments en pagaille. Grand Corps Malade raconte des tranches de vie, comme un coup de foudre à une soirée (Un Verre à la main, avec Laura Smet), l’enfance d’un gamin de cité entre innocence et tentation du crime (Enfant du désordre, avec Alicia), et l’impact du confinement sur nos vies (Confinés, avec la jeune Manon). Si tout est parfaitement prévisible, le concept a le mérite d’être respecté à la lettre, et d’offrir à ces dix titres une homogénéité salutaire. © Brice Miclet/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Blue Train John Coltrane
Chopin : Piano Concertos Benjamin Grosvenor
Live In Europe Melody Gardot
À découvrir également
Par Grand Corps Malade
Mais je t'aime Grand Corps Malade
Effets secondaires Grand Corps Malade
Plan B (Deluxe) Grand Corps Malade
Collection (2003-2019) Grand Corps Malade
Mesdames Grand Corps Malade

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le musée imaginaire de Christophe

Au fil de sa carrière, Christophe, qui a nous a quittés le 16 avril dernier, s’est construit une sorte de petit musée intérieur, étincelant et hors d’âge, dans lequel il errait la nuit. Entre l’amour de la musique et la cinéphilie, Christophe y dévoile ses fétiches, ses obsessions, ses passions, sans jamais perdre de vue son émerveillement enfantin.

Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Rachid Taha, itinéraire d’un chanteur populaire

“Je suis Africain”, l’album posthume de Rachid Taha, contient tous les éléments qui ont forgé son identité musicale. Chaâbi, raï, rock, électro, chanson franco-arabe, violons égyptiens, rhythm’n’blues, country-rock ou poésie soufie… Un chant du cygne à l’image de la carrière d’un artiste qui marqué l’histoire de la musique populaire.

Dans l'actualité...