Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Foo Fighters - Medicine At Midnight

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Medicine At Midnight

Foo Fighters

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après l’EP 01070725, paru en septembre 2019, qui proposait aux fans de découvrir quelques raretés enregistrées en studio et en live, le groupe de Dave Grohl décide de battre le fer tant qu’il est chaud et s’attelle à l’écriture de ce Medicine at Midnight tantôt routinier, tantôt surprenant. Il faut dire que le nombre de groupes sur le marché capables de produire un alliage aussi solide de rock’n’roll se raréfie les années passant. Ici, pas de problème, nous sommes en terrain connu. Pourtant, il ne faut pas résumer Foo Fighters à une simple recette qui fonctionne à chaque nouvelle sortie et qui peinerait à se renouveler. 

Preuve en est avec le premier single Shame Shame, entêtant et efficace avec ses guitares malines, une des marques de fabrique des Foo. Une certaine retenue transpire pourtant de cet album qui compte un bon nombre de ballades. On pourrait parler pendant longtemps de Waiting on a War, aux allures de slow acoustique minimaliste dans l’écriture mais grand dans l’exécution. Les amateurs de brûlots seront aussi contents d’entendre que l’ancien bûcheron de Nirvana et ses comparses savent toujours faire rugir une guitare comme le prouvent l’excellent Making a Fire ou le virulent No Son of Mine, une leçon de vitesse et de composition. 

La chanson-titre brille par son visage pop assumé tout en lorgnant le rock de Bowie et des Stones. Paradoxal mais délicieux. Chasing Birds est un autre exemple de ce penchant minimaliste, soutenu par ces chœurs aériens qui apportent une fraîcheur rare pour les Foo Fighters, qui livrent un album resserré, plus pop, plus aérien, moins ancré dans la formule du refrain anthémique sur fond de gros décibels. Au moins, personne ne pourra reprocher à Dave Grohl son immobilisme. © Maxime Archambaud/Qobuz

Plus d'informations

Medicine At Midnight

Foo Fighters

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Making A Fire
00:04:15

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

2
Shame Shame
00:04:17

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Charlie Bisharat, Violin - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards, Piano, Strings - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Alma Fernandez, Viola - Songa Lee, Violin - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Jacob Braun, Cello - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

3
Cloudspotter
00:03:53

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

4
Waiting On A War
00:04:13

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Charlie Bisharat, Violin - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards, Piano, Strings - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Alma Fernandez, Viola - Songa Lee, Violin - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Jacob Braun, Cello - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

5
Medicine At Midnight
00:03:29

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Percussion - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

6
No Son Of Mine
00:03:28

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

7
Holding Poison
00:04:24

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards, Piano - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

8
Chasing Birds
00:04:12

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

9
Love Dies Young
00:04:21

Foo Fighters, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Greg Kurstin, Producer, Engineer, Keyboards - OMAR HAKIM, Percussion - Mark "Spike" Stent, Mixing Engineer - Darrell Thorp, Engineer - Barbara Gruska, Background Vocal - Inara George, Background Vocal - alex pasco, Engineer - Julian Burg, Engineer - Randy Merrill, Mastering Engineer - Samantha Sidley, Background Vocal - Laura Mace, Background Vocal - Matt Wolach, Assistant Engineer - Violet Grohl, Background Vocal

(P) 2020 Roswell Records, Inc., under exclusive license to RCA Records

Descriptif de l'album

Après l’EP 01070725, paru en septembre 2019, qui proposait aux fans de découvrir quelques raretés enregistrées en studio et en live, le groupe de Dave Grohl décide de battre le fer tant qu’il est chaud et s’attelle à l’écriture de ce Medicine at Midnight tantôt routinier, tantôt surprenant. Il faut dire que le nombre de groupes sur le marché capables de produire un alliage aussi solide de rock’n’roll se raréfie les années passant. Ici, pas de problème, nous sommes en terrain connu. Pourtant, il ne faut pas résumer Foo Fighters à une simple recette qui fonctionne à chaque nouvelle sortie et qui peinerait à se renouveler. 

Preuve en est avec le premier single Shame Shame, entêtant et efficace avec ses guitares malines, une des marques de fabrique des Foo. Une certaine retenue transpire pourtant de cet album qui compte un bon nombre de ballades. On pourrait parler pendant longtemps de Waiting on a War, aux allures de slow acoustique minimaliste dans l’écriture mais grand dans l’exécution. Les amateurs de brûlots seront aussi contents d’entendre que l’ancien bûcheron de Nirvana et ses comparses savent toujours faire rugir une guitare comme le prouvent l’excellent Making a Fire ou le virulent No Son of Mine, une leçon de vitesse et de composition. 

La chanson-titre brille par son visage pop assumé tout en lorgnant le rock de Bowie et des Stones. Paradoxal mais délicieux. Chasing Birds est un autre exemple de ce penchant minimaliste, soutenu par ces chœurs aériens qui apportent une fraîcheur rare pour les Foo Fighters, qui livrent un album resserré, plus pop, plus aérien, moins ancré dans la formule du refrain anthémique sur fond de gros décibels. Au moins, personne ne pourra reprocher à Dave Grohl son immobilisme. © Maxime Archambaud/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Rush of Blood to the Head

Coldplay

X&Y

Coldplay

X&Y Coldplay

Ghost Stories

Coldplay

Ghost Stories Coldplay

Songs In The Key Of Life

Stevie Wonder

Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
À découvrir également
Par Foo Fighters

Greatest Hits

Foo Fighters

Greatest Hits Foo Fighters

Wasting Light

Foo Fighters

Wasting Light Foo Fighters

The Colour And The Shape

Foo Fighters

Echoes, Silence, Patience & Grace

Foo Fighters

Easy Targets

Foo Fighters

Easy Targets Foo Fighters

Playlists

Dans la même thématique...

Letter To You

Bruce Springsteen

Letter To You Bruce Springsteen

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road (Super Deluxe Edition)

The Beatles

McCartney III

Paul McCartney

McCartney III Paul McCartney
Les Grands Angles...
Led Zeppelin : 50 ans de rock

Led Zeppelin a fêté en 2018 les 50 ans de sa formation. Après avoir marqué l’histoire du rock en douze ans, Jimmy Page, Robert Plant et John Paul Jones se sont retrouvés plusieurs fois sur scène et en studio depuis la mort du batteur John Bonham en 1980, avec plus ou moins de bonheur. Retour sur les différents come-back de Led Zep.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Frank Zappa, pour le meilleur et pour le rire

Plus les années passent depuis la disparition de Frank Zappa le 4 décembre 1993, plus son absence se fait cruellement sentir dans le panorama musical actuel. Non pas qu'on l'ait oublié, mais on cherchera en vain ceux qui peuvent prétendre l’égaler. Le génie aussi cosmique que comique de Frank Zappa n'a aucun équivalent aujourd'hui, car personne, depuis près de trois décennies, n’a été capable comme lui de conjuguer la plus grande exigence musicale avec un humour totalement décomplexé.

Dans l'actualité...