Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Aaron Frazer - Introducing...

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Introducing...

Aaron Frazer

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

La soul music, c’était mieux avant ? Non !, répond le premier album d’Aaron Frazer. Repéré comme batteur et co-chanteur de Durand Jones & the Indications, ce jeune soul brother de Baltimore installé à Brooklyn se lance en solo avec Introducing…, impeccable opus à la saveur vintage (mais pas trop) dont il a confié la production à l’incontournable Dan Auerbach. Dans l’Easy Eye Sound Studio de Nashville, l’antre du cerveau des Black Keys, Frazer fait résonner à la perfection son falsetto céleste influencé par Smokey Robinson et Curtis Mayfield. Aussi bien conscient qu’amoureux, comme tous les grands chanteurs soul fifties et sixties, il jongle avec une aisance déconcertante entre pures love songs et chansons engagées. Cette voix, moelleuse, est un susurrement divin, moderne et intemporel à la fois. Comme le casting transgénérationnel qui l’épaule, aussi bien composé de vieux routiers comme les Memphis Boys (des cadors ayant posé leur griffe sur Son of A Preacher Man de Dusty Springfield et (You Make Me Feel Like) A Natural Woman d’Aretha Franklin) que des plus jeunes virtuoses de l’écurie Daptone - Big Crown Records… Gospel, doo-wop, funk et Northern Soul (Over You et son beat up-tempo addictif), Frazer convoque même les fantômes de Marvin Gaye et Gil Scott-Heron sur le smooth et funky Bad News. Il connait et maîtrise surtout ses classiques sans jamais faire dans la taxidermie vaine. Et son magnifique Introducing… est bel et bien un album de 2021, pas de 1961. Comme ses contemporains Mayer Hawthorne ou Curtis Harding, Aaron Frazer transpose dans son époque, sa passion pour une musique typée et datée. Il sait que la beauté de la soul est qu’elle pleure avec vous, se réjouit avec vous, donne envie de danser et peut aussi faire réfléchir socialement et consciemment. Qu’on soit en 1961 ou 2021. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Introducing...

Aaron Frazer

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
You Don't Wanna Be My Baby
00:04:06

L. Russell Brown, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher - Larball Publishing Inc. (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

2
If I Got It (Your Love Brought It)
00:02:54

David r. Ferguson, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Milk White Steed Music (BMI), MusicPublisher - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

3
Can’t Leave It Alone
00:02:32

Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

4
Bad News
00:03:48

Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

5
Have Mercy
00:04:00

Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Patrick James McLaughlin, Composer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher - Corn Country Music (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

6
Done Lyin’
00:03:09

Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

7
Lover Girl
00:03:35

PAUL OVERSTREET, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher - Scarlet Moon Music, Inc. (ASCAP), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

8
Ride with Me
00:03:52

Bobby Wood, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Janwood Music (Sesac), MusicPublisher - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

9
Girl on the Phone
00:03:27

Joe Allen, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher - Joe Allen Music (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

10
Love Is
00:04:03

David r. Ferguson, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Milk White Steed Music (BMI), MusicPublisher - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

11
Over You
00:02:39

Roger Cook, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher - Fresh Cookies, MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

12
Leanin’ on Your Everlasting Love
00:04:13

Bobby Wood, Composer - Dan Auerbach, Composer, Producer, Mixer - Hour Box Music (BMI), MusicPublisher - M. Allen Parker, Mixer - Aaron Frazer, Composer, MainArtist - Janwood Music (Sesac), MusicPublisher - Songs in Numerical Order (BMI), MusicPublisher

2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound 2020 Dead Oceans in partnership with Easy Eye Sound

Descriptif de l'album

La soul music, c’était mieux avant ? Non !, répond le premier album d’Aaron Frazer. Repéré comme batteur et co-chanteur de Durand Jones & the Indications, ce jeune soul brother de Baltimore installé à Brooklyn se lance en solo avec Introducing…, impeccable opus à la saveur vintage (mais pas trop) dont il a confié la production à l’incontournable Dan Auerbach. Dans l’Easy Eye Sound Studio de Nashville, l’antre du cerveau des Black Keys, Frazer fait résonner à la perfection son falsetto céleste influencé par Smokey Robinson et Curtis Mayfield. Aussi bien conscient qu’amoureux, comme tous les grands chanteurs soul fifties et sixties, il jongle avec une aisance déconcertante entre pures love songs et chansons engagées. Cette voix, moelleuse, est un susurrement divin, moderne et intemporel à la fois. Comme le casting transgénérationnel qui l’épaule, aussi bien composé de vieux routiers comme les Memphis Boys (des cadors ayant posé leur griffe sur Son of A Preacher Man de Dusty Springfield et (You Make Me Feel Like) A Natural Woman d’Aretha Franklin) que des plus jeunes virtuoses de l’écurie Daptone - Big Crown Records… Gospel, doo-wop, funk et Northern Soul (Over You et son beat up-tempo addictif), Frazer convoque même les fantômes de Marvin Gaye et Gil Scott-Heron sur le smooth et funky Bad News. Il connait et maîtrise surtout ses classiques sans jamais faire dans la taxidermie vaine. Et son magnifique Introducing… est bel et bien un album de 2021, pas de 1961. Comme ses contemporains Mayer Hawthorne ou Curtis Harding, Aaron Frazer transpose dans son époque, sa passion pour une musique typée et datée. Il sait que la beauté de la soul est qu’elle pleure avec vous, se réjouit avec vous, donne envie de danser et peut aussi faire réfléchir socialement et consciemment. Qu’on soit en 1961 ou 2021. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung (Steven Wilson Mix and Master)

Jethro Tull

What The Dead Men Say

Trivium

Magma

Gojira

Magma Gojira

Tres Hombres (Hi-Res Version)

ZZ Top

À découvrir également
Par Aaron Frazer

My God Has a Telephone

Aaron Frazer

My God Has a Telephone Aaron Frazer
Dans la même thématique...

Three Little Words

Dominique Fils-Aimé

Three Little Words Dominique Fils-Aimé

Songs In The Key Of Life

Stevie Wonder

Songs In The Key Of Life Stevie Wonder

Thriller

Michael Jackson

Thriller Michael Jackson

Keep on Keeping On. Studio Albums 1970-74 (2019 Remaster)

Curtis Mayfield

I Told You So

Delvon Lamarr Organ Trio

I Told You So Delvon Lamarr Organ Trio
Les Grands Angles...
Daft Punk, plus rien à ajouter ?

Huit ans après “Random Access Memories”, qui transcendait le concept artistique lancé avec “Homework” en 1995, les Daft Punk ont dit stop. Comme s’il n’y avait plus de réinvention possible après ce dernier album, point d’orgue d’une carrière en forme de tribute à la pop culture des années 1970 et 1980.

L’âge d’or funk de James Brown

Entre 1967 et 1974, le Godfather transforme sa soul en funk. Entouré par les musiciens les plus groovy du moment, James Brown orchestre une BO en phase avec les changements de la société américaine. Et tout le monde saute à bord de la Sex Machine !

Stevie Wonder, les 5 années qui ont tout changé

Entre 1972 et 1976, le tout jeune Stevie Wonder (qui soufflera 70 bougies le 13 mai) enregistre cinq albums qui marqueront l’histoire du label Motown mais aussi de la pop et de la soul music. Un nirvana musical et technologique toujours aussi influent.

Dans l'actualité...