Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Miles Davis - In A Silent Way

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

In A Silent Way

Miles Davis

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 176.4 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Jazz fusion, jazz-rock, jazz électrique, l’étiquette importe peu. La certitude c’est que In a Silent Way lance une nouvelle révolution formelle. Mais en douceur. Sur un tempo presque apaisé. Calme. Avec cet album composé de deux plages d’à peine 20 minutes chacune (une par face à sa sortie en vinyle), Miles Davis embarque progressivement le jazz sur le sentier binaire du rock, loin de ses dernières embardées avant-gardistes assez free. Fil conducteur de ce trip singulier, la guitare électrique de John McLaughlin offre un corps-à-corps original avec les claviers du triumvirat Joe Zawinul (l’autre grand alchimiste du disque), Herbie Hancock et Chick Corea. « Joue comme si tu ne savais pas jouer », demandera le trompettiste au jeune guitariste britannique découvert dans le groupe de Tony Williams, Lifetime. Déboussolé par cette consigne, McLaughlin livrera pourtant des phrases fascinantes. Ce groove général aux accents psychédéliques est la toile idéale pour que Miles dépose, avec la justesse qu’on lui connaît, quelques notes ici, quelques autres là ; pas plus. Car sur ce bien nommé In a Silent Way, ce sont les espaces et les silences qui portent l’édifice. Pour arriver à une telle perfection, Miles est épaulé par Teo Macero. Le producteur passera des heures dans les bandes des séances d’enregistrement pour accoucher d’un collage unique et dont l’influence perdure encore aujourd’hui. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

In A Silent Way

Miles Davis

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Shhh / Peaceful (Original LP Mix From 1969)
00:18:18

Chick Corea, Piano - Dave Holland, Bass - Herbie Hancock, Piano - John McLaughlin, Electric Guitar - Josef Zawinul, Organ - Miles Davis, Composer - Miles Davis, Lyricist - Miles Davis, Performer - Miles Davis, Trumpet - Teo Macero, Producer - Tony Williams, Drums - Wayne Shorter, Soprano Saxophone

Originally released 1969. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

2
In a Silent Way (Original LP Mix From 1969)
00:19:52

Chick Corea, Piano - Dave Holland, Bass - Herbie Hancock, Piano - J. Zawinul, Composer - J. Zawinul, Lyricist - John McLaughlin, Electric Guitar - Josef Zawinul, Organ - M. Davis, Composer - M. Davis, Lyricist - Miles Davis, Performer - Miles Davis, Trumpet - Teo Macero, Producer - Tony Williams, Drums - Wayne Shorter, Soprano Saxophone

Originally released 1969. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Jazz fusion, jazz-rock, jazz électrique, l’étiquette importe peu. La certitude c’est que In a Silent Way lance une nouvelle révolution formelle. Mais en douceur. Sur un tempo presque apaisé. Calme. Avec cet album composé de deux plages d’à peine 20 minutes chacune (une par face à sa sortie en vinyle), Miles Davis embarque progressivement le jazz sur le sentier binaire du rock, loin de ses dernières embardées avant-gardistes assez free. Fil conducteur de ce trip singulier, la guitare électrique de John McLaughlin offre un corps-à-corps original avec les claviers du triumvirat Joe Zawinul (l’autre grand alchimiste du disque), Herbie Hancock et Chick Corea. « Joue comme si tu ne savais pas jouer », demandera le trompettiste au jeune guitariste britannique découvert dans le groupe de Tony Williams, Lifetime. Déboussolé par cette consigne, McLaughlin livrera pourtant des phrases fascinantes. Ce groove général aux accents psychédéliques est la toile idéale pour que Miles dépose, avec la justesse qu’on lui connaît, quelques notes ici, quelques autres là ; pas plus. Car sur ce bien nommé In a Silent Way, ce sont les espaces et les silences qui portent l’édifice. Pour arriver à une telle perfection, Miles est épaulé par Teo Macero. Le producteur passera des heures dans les bandes des séances d’enregistrement pour accoucher d’un collage unique et dont l’influence perdure encore aujourd’hui. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Miles Davis

Merci Miles! Live at Vienne

Miles Davis

Kind Of Blue

Miles Davis

Kind Of Blue Miles Davis

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

The Legendary Prestige Quintet Sessions

Miles Davis

Rubberband

Miles Davis

Rubberband Miles Davis

Playlists

Dans la même thématique...

Side-Eye NYC (V1.IV)

Pat Metheny

Side-Eye NYC (V1.IV) Pat Metheny

BD Music Presents Miles Davis

Miles Davis

Le Jazz de Cabu - Une petite histoire du swing de Louis Armstrong à Miles Davis...

Various Artists

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Sunset In The Blue (Deluxe Version)

Melody Gardot

Les Grands Angles...
Miles Davis, les doigts dans la prise

En 1968, Miles Davis tombe sous le charme de la fée électricité. Envoûté par les révolutions psychédéliques et funky de Jimi Hendrix et autre Sly Stone, le trompettiste fait sa mue et, au passage, celle du jazz.

Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Dans l'actualité...