Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Björk|Fossora

Fossora

Bjork

Disponible en
24-Bit/96 kHz Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Voici enfin “l’album du confinement” de Björk. La Queen of Iceland lâche un dixième album studio chargé en émotions, puisqu’il cumule le deuil de sa mère décédée en 2018 et la mélancolie du confinement. “Je ne crois pas être autant restée chez moi depuis que j’avais 16 ans. C’était comme si j’étais punie, et j’ai adoré ça”, expliquait l’artiste dans la presse anglaise. Dans son “trou”, comme elle dit, Björk explique avoir composé ce qu’elle appelle son “album champignon”, un disque qui fusionne instruments symphoniques et… beats gabber. L’Islandaise s’est replongée dans ce style de techno hardcore né aux Pays-Bas dans les années 90. et c’est ainsi qu’elle a connecté avec Ican Harem et DJ Kasimyn de Gabber Modus Operandi, deux producteurs issus de la scène rave indonésienne, qui s’amusent à enregistrer des gamelans préalablement enterrés… 


Une idée qui a évidemment fasciné Björk et on retrouve Harem et Kasimyn sur Trölla-Gabbadu, l’ouverture Atopos, qui démarre comme un clin d’œil à la mode reggaeton qui envahit la pop ces derniers temps, et surtout Fossora, où l’effet de contraste est encore plus saisissant. Elle appelle ça de la “techno biologique”… Du jamais entendu et une nouvelle preuve de l’audace de la musicienne, qui inclut sur ce disque deux chansons composées pour sa mère, Sorrowful Soil et Ancestress. On retiendra aussi des passages grandioses comme Victimhood, un long tunnel électro baroque où sa voix se perd et rebondit dans les recoins pour s’insinuer dans les méandres de la clarinette basse, qui instaure immédiatement une ambiance à la Tim Burton, et puis des moments magico-bucoliques comme Allow, qui rappelle un peu le mood de son tube It's Oh So Quiet. Björk s’est reposée et nous revient plus inspirée que jamais. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Fossora

Björk

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,99/mois

1
Atopos
00:04:46

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer, AssociatedPerformer - SVBKVLT, MusicPublisher - Kasimyn, Composer, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

2
Ovule
00:03:38

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

3
Mycelia
00:02:00

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Producer

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

4
Sorrowful Soil
00:03:15

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

5
Ancestress
00:07:17

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer - Sindri Eldon, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

6
Fagurt Er í Fjörðum
00:00:44

Copyright Control, MusicPublisher - Bjork, MainArtist - Björk Guðmundsdóttir, Producer - Látra-Björg, Composer, Lyricist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

7
Victimhood
00:06:57

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

8
Allow
00:05:26

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer - Sony / ATV Music, MusicPublisher - Emilie Nicolas, Lyricist, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

9
Fungal City
00:04:45

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer - serpentwithfeet, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

10
Trölla-Gabba
00:01:57

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Producer - SVBKVLT, MusicPublisher - Kasimyn, Composer, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

11
Freefall
00:04:31

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

12
Fossora
00:04:19

Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer - SVBKVLT, MusicPublisher - Kasimyn, Composer, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

13
Her Mother’s House
00:04:33

Copyright Control, MusicPublisher - Bjork, MainArtist - Kobalt Music, MusicPublisher - Björk Guðmundsdóttir, Composer, Lyricist, Producer - Ísadóra Bjarkardóttir Barney, Lyricist, FeaturedArtist

2022 One Little Independent Records 2022 One Little Independent Records

Chronique

Voici enfin “l’album du confinement” de Björk. La Queen of Iceland lâche un dixième album studio chargé en émotions, puisqu’il cumule le deuil de sa mère décédée en 2018 et la mélancolie du confinement. “Je ne crois pas être autant restée chez moi depuis que j’avais 16 ans. C’était comme si j’étais punie, et j’ai adoré ça”, expliquait l’artiste dans la presse anglaise. Dans son “trou”, comme elle dit, Björk explique avoir composé ce qu’elle appelle son “album champignon”, un disque qui fusionne instruments symphoniques et… beats gabber. L’Islandaise s’est replongée dans ce style de techno hardcore né aux Pays-Bas dans les années 90. et c’est ainsi qu’elle a connecté avec Ican Harem et DJ Kasimyn de Gabber Modus Operandi, deux producteurs issus de la scène rave indonésienne, qui s’amusent à enregistrer des gamelans préalablement enterrés… 


Une idée qui a évidemment fasciné Björk et on retrouve Harem et Kasimyn sur Trölla-Gabbadu, l’ouverture Atopos, qui démarre comme un clin d’œil à la mode reggaeton qui envahit la pop ces derniers temps, et surtout Fossora, où l’effet de contraste est encore plus saisissant. Elle appelle ça de la “techno biologique”… Du jamais entendu et une nouvelle preuve de l’audace de la musicienne, qui inclut sur ce disque deux chansons composées pour sa mère, Sorrowful Soil et Ancestress. On retiendra aussi des passages grandioses comme Victimhood, un long tunnel électro baroque où sa voix se perd et rebondit dans les recoins pour s’insinuer dans les méandres de la clarinette basse, qui instaure immédiatement une ambiance à la Tim Burton, et puis des moments magico-bucoliques comme Allow, qui rappelle un peu le mood de son tube It's Oh So Quiet. Björk s’est reposée et nous revient plus inspirée que jamais. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?