Giovanni Simone Mayr Cantates

Cantates

Giovanni Simone Mayr

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 12 décembre 2006 chez Naxos

Artiste principal : Franz Hauk

Genre : Classique > Musique vocale profane > Cantates (profanes)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 18 pistes Durée totale : 00:59:20

    L'Armonia (Giovanni Simone Mayr)
  1. 1 L'Armonia: Scene I: Chorus: Bell'Armonia risvegliati (Fair Harmony awake)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  2. 2 L'Armonia: Scene I: Recitative: Ah si: rimira, avventurata gente (Ah yes, see, fortunate people) (Bass)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  3. 3 L'Armonia: Scene I: Aria: Qual diletto inonda il petto (What delight fills our hearts) (Bass)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  4. 4 L'Armonia: Scene I: Aria: La Patria gia sente il Nume presente (Our country feels the presence of God) (Bass, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  5. 5 L'Armonia: Scene I: Chorus: Qual'indegno! il seren di nostra pace (What an outrage! Does someone dare disturb our serenity?)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  6. 6 L'Armonia: Scene II: Recitative: Popoli, amici!... (People, friends!...) (Bass, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  7. 7 L'Armonia: Scene II: Aria: A combatter ci chiama la tromba: de' timballi gia il suono rimbomba (The trumpet calls us to battle) (Tenor, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  8. 8 L'Armonia: Scene III: Chorus: Vittoria, Vittoria (Victory, Victory)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  9. 9 L'Armonia: Scene III: Recitative: Ah si l'arpa si rechi: sulle dita scorre (Ah yes, take up your harp: the song of victory) (Soprano)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  10. 10 L'Armonia: Scene III: Trio with Chorus: Rodolfo onor de' Cesari, invitto Eroe, dov'e? (Where is Rudolf, honour of emperors, undefeated hero?) (Soprano, Bass, Chorus, Tenor)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  11. 11 L'Armonia: Scene III: Recitative: Qual solenne concento l'orecchio ne percuote? (What solemn harmony strikes our ears?) (Tenor, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  12. 12 L'Armonia: Scene III: Chorus: Scendi de' cantici, alma custode! (Descend from our songs guardian angel!)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  13. 13 L'Armonia: Scene III: Recitative: Ecco il tempio: ecco l'ara (Here is the temple, here the altar) (Soprano, Tenor)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  14. 14 L'Armonia: Scene III: Trio with Chorus: Tu, che del fulmine movi il potere (You who have power over the thunderbolt) (Soprano, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  15. 15 L'Armonia: Scene III: Recitative: Ma, qual portento e questo? (What omen is this?) (Soprano, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  16. 16 L'Armonia: Scene III: Trio with Chorus: Chi del cielo la voce comprende (He who understands the voice of heaven) (Soprano, Bass, Chorus)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  17. 17 L'Armonia: Scene III: Finale: Trio with Chorus: Di bel contento l'etra risuoni (Let heaven resound with sweet contentment)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

  18. Cantata for the death of Beethoven
  19. 18 Cantata for the death of Beethoven: Cantata sopra la morte di Beethoven (Cantata for the Death of Beethoven)

    Talia Or, soprano - Altin Piriu, ténor - Nikolay Borchev, basse - Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra - Simon Mayr Choir - Franz Hauk, Direction Copyright : 2006 Naxos

À propos

L’Armonia, cantate pour solistes, chœur & orch. - Cantate pour la mort de Beethoven, pour soli, chœur & orch. / Talia Or, sop. - Altin Piriù, ténor - Nikolay Borchev, basse - Chœur Simon Mayr & Orchestre de Chambre Géorgien de Ingolstadt, dir. Franz Hauk

Détails de l'enregistrement original :

59:30 - DDD - Enregistré en l'église Maria de Victoria (Asamkirche) à Ingolstadt en Allemagne en septembre 2005 - Notes en anglais & allemand
Giovanni Simone Mayr (1763-1845)

L'Armonia, cantate dramatique pour solistes, chœur & orchestre (1825)
Cantata sopra la morte di Beethoven (Cantate pour la mort de Beethoven) pour solistes, chœur & orchestre (1827) Talia Or, soprano (Chef des Bardes)
Altin Piriù, ténor (Chef des soldats)
Nikolay Borchev, basse (Chef du peuple)
Chœur Simon Mayr (Bardes, soldats & peuple)
Orchestre de Chambre Géorgien de Ingolstadt
Direction Franz Hauk
Bien qu’il soit né en Bavière, Simon Mayr passa sa carrière en Italie où il fit jouer pratiquement toutes ses œuvres. Notons aussi qu’il s’évertua à introduire dans le pays la musique germanique de l’époque : Beethoven, Haydn et Mozart, que l’on ne connaissait guère de ce côté des Alpes. Il en traite ici l'héritage par le prisme de la légèreté italienne.
    La Cantate dramatique L’Armonia fut écrite pour la visite du couple impérial à Bergame, en juillet 1825 : selon la tradition, l’œuvre était mise en scène dans une débauche d’allégories antiques. Il semble que l’empereur ait tellement flatté Mayr que celui-ci rentra chez lui tremblant et tout en larmes ! Son langage emprunte naturellement à ses modèles viennois, mais dans un certain italianisme rossinien assez amusant !
    Quant à la Cantate pour la mort de Beethoven, Mayr la composa à la hâte, rassemblant des matériaux de ses propres œuvres (sa Cantate sur la mort de Haydn, après tout, ils étaient morts et n’allaient pas se plaindre), mais aussi la cantate funèbre sur la mort de Haydn de Cherubini… Le finale intègre quelques accents tirés d’œuvres de Beethoven. Voilà un admirable et délicieux pot-pourri, qui à force d’emprunts, en devient une véritable création de Mayr.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos

Créé en 1987, Naxos c'est l'extraordinaire histoire d'un label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économiques, devenu en 30 années de travail acharné et de talent de son fondateur Klaus Heymann, le premier label classique mondial indépendant et le premier distributeur indépendant de musique classique enregistrée au niveau mondial à travers sa filiale Naxos of America. La relation de Naxos au marché discographique français est unique de par la production exceptionnelle de disques dévolus à la musique française. Mais, dans le monde entier, sur chaque marché, Naxos a également développé une politique très active de répertoires...

Voir la page Naxos Lire l'article

L'époque

Musique Classique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

  • John Williams par Dudamel John Williams par Dudamel

    A la tête du Los Angeles Philharmonic, le jeune chef d'orchestre Gustavo Dudamel revisite les plus grandes partitions du compositeur fétiche de Steven Spielberg et George Lucas...

    Lire l'article
  • Faust à Londres

    Le London Symphony Orchestra (LSO) offre une superbe version de "La Damnation de Faust" d'Hector Berlioz dont on célèbre les 150 ans de la disparition...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles