Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Hiatus Kaiyote - Breathing Underwater

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Breathing Underwater

Hiatus Kaiyote

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Breathing Underwater

Hiatus Kaiyote

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Breathing Underwater
Simon Mavin
00:05:44

Hiatus Kaiyote, Associated Performer, Main Artist, Mixing Engineer, Producer, Recording Engineer - Naomi Saalfield, Composer - Nai Palm, Guitar - Paul Bender, Bass, Composer, Guitar - Simon Mavin, Composer, Keyboards - Perrin Moss, Composer, Drums, Percussion - Phil Noy, Co-Producer, Recording Engineer - Nick Herrera, Recording Engineer - Gleyder "Gee" Disla, Recording Engineer - Ryan Evans, Recording Engineer - Andrei Eremin, Mastering Engineer

(P) 2015 Sony Music Entertainment

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

À découvrir également
Par Hiatus Kaiyote

Mood Valiant

Hiatus Kaiyote

Mood Valiant Hiatus Kaiyote

Get Sun

Hiatus Kaiyote

Get Sun Hiatus Kaiyote

Tawk Tomahawk

Hiatus Kaiyote

Tawk Tomahawk Hiatus Kaiyote

Choose Your Weapon

Hiatus Kaiyote

Choose Your Weapon Hiatus Kaiyote

Tawk Tomahawk

Hiatus Kaiyote

Tawk Tomahawk Hiatus Kaiyote
Dans la même thématique...

When You See Yourself

Kings Of Leon

When You See Yourself Kings Of Leon

Folklore (Explicit)

Taylor Swift

Folklore (Explicit) Taylor Swift

Fetch The Bolt Cutters

Fiona Apple

What Kinda Music

Tom Misch

What Kinda Music Tom Misch

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Dans l'actualité...